ASTON MARTIN
VANTAGE ROADSTER

Le reportage Sport-Auto.ch du 20 mars 2020

Rédaction : Bob de Graffenried, Gaëtan Brunetti
Photographies : Bob de Graffenried

Dévoilée en février dernier sur le web, l’Aston Martin Vantage Roadster devait faire sa première apparition mondiale en publique au Salon de Genève. Ce dernier ayant été annulé à cause du coronavirus, c’est logiquement la concession Aston Martin Geneva qui a eu la chance d’accueillir le nouveau roadster Aston, en même temps que les nouvelles DBX et V12 Speedster que nous vous avons déjà présentées.

Version découvrable de la Vantage que nous avons pu essayer au début de l’année dernière, la Vantage Roadster en reprend les traits ainsi que les caractéristiques techniques. Elle reçoit une capote traditionnelle en toile qui se rétracte derrière ses deux occupants. Nouveauté sur ce modèle, la calandre peut être équipée en option de lamelles horizontales comme alternative à la calandre actuelle. Cette option sera dès lors aussi disponible sur le coupé.

De trois quart avant, la ligne de cette Vantage Roadster est particulièrement réussie avec un arrière à la fois bombé et fuyant. Il est toutefois difficile d’apprécier son design à sa juste valeur vu qu’il s’agit là d’une teinte foncée sensible aux nombreux reflets des éclairages. Son profil est également très équilibré, l’auto paraissant toujours aussi basse et sportive dans cette version.

Côté moteur, on retrouve sans surprise le bloc V8 4.0L bi-turbo Mercedes-AMG développant 510 chevaux et 685Nm de couple accouplé à une boîte automatique à huit rapports ZF et un différentiel à blocage électronique. Si la boîte manuelle a fait a retour surprise dans la version AMR du coupé, aucune information n’a été fournie à ce sujet concernant le Roadster.

Au niveau du poids, cette version cheveux au vent accuse 60kg supplémentaires, amenant l’auto à un poids total de 1’628kg avec toutes les options d’allègement proposées. La répartition des masses passe d’un parfait 50/50 à un 49/51 à cause du système d’ouverture du toit. Au final, la Vantage Roadster est plus lente d’un seul petit dixième sur l’exercice du 0 à 100km/h, abattu en 3,8 secondes pour une vitesse maximale de 305km/h (-9km/h par rapport au coupé).

Le volume du coffre est logiquement inférieur à celui du coupé, passant de de 300 à 200 litres, ce qui reste tout de même raisonnable pour une telle auto. Sa capote en toile à assistance électrique est la plus rapide du marché actuel, permettant de s’ouvrir en seulement 6,7 secondes et de se fermer en 6,8 secondes jusqu’à une vitesse de 50km/h.

Les premières livraisons sont prévues pour la fin de l’année 2020. Côté prix, comptez environ 5% de plus que le coupé, soit un tarif d’entrée d’environ CHF 188’000.-.

 

Print Friendly, PDF & Email