MINI
JOHN COOPER WORKS
ALL4 CLUBMAN

L’essai Sport-Auto.ch du 9 juin 2020

Rédaction : Laurent Missbauer
Photographies : Laurent Missbauer, Bob de Graffenried

A l’image de la Porsche 911, la Mini est une véritable légende de l’histoire de l’automobile et des compétitions routières. Tout comme la Porsche 911, elle a en effet remporté aussi bien le Rallye Monte-Carlo que le Dakar. Elle a même disputé les 24 Heures du Mans avec les célèbres Mini Marcos. C’est dire sa polyvalence ! Polyvalent est également l’adjectif qui qualifie le mieux notre modèle d’essai, la nouvelle Clubman John Cooper Works dont le moteur ne développe plus 231ch mais 306ch ! Il s’agit même du moteur le plus puissant jamais installé dans une Mini ! Il anime aussi plusieurs BMW, marque qui a acheté Mini en 1994, à commencer par la M135i xDrive. Notons que l’arrivée de ces 75ch supplémentaires est allée de pair avec celle de la traction intégrale ALL4.

Si les modèles Mini ne vous sont pas très familiers, il est utile de rappeler que le Clubman est un break, alors que le Countryman, plus haut sur pattes, est un SUV. Quant à l’appellation John Cooper Works, du nom du pionnier du moteur central en F1, elle est réservée aux modèles les plus sportifs de la marque. Ces modèles sont en quelque sorte l’équivalent des versions M chez BMW. Sachez encore que la nouvelle Mini Clubman se distingue rapidement de l’ancienne grâce à ses feux arrière qui reproduisent désormais le drapeau anglais.

0-100km/h (s)

Vmax (km/h)

rapp. poids/puiss. (kg/ch)

4×4
4 cyl. 2.0L turbo
306ch / 450Nm
1’625kg

Les présentations ayant été effectuées, commençons par faire le tour de la bête. La carrosserie de notre modèle d’essai se pare d’une belle couleur Enigmatic Black Metallic (CHF 1’200.-) avec le toit et les capuchons de rétroviseurs peints en rouge. Cette couleur est la plus chère, à égalité avec le Rebel Green. Toutes les autres teintes coûtent 900 francs à l’exception du Moonwalk Grey Metallic qui est la seule à ne pas engendrer de supplément. Un peu mesquin pour une voiture dont le prix de base s’élève déjà à CHF 52’700.- !

On peut ainsi déplorer que certaines options gonflent rapidement la facture. La caméra de recul (CHF 510.-) et le Park Distance Control (CHF 530.-) devraient être fournis de série. Ce d’autant plus que les portes battantes du coffre réduisent la visibilité médiane du rétroviseur intérieur et compliquent les manœuvres en marche arrière. Controversées en pratique, ces portes constituent une des particularités de la Clubman. Elles permettront en outre d’accéder au coffre sans risquer de se taper la tête. 

Le Pack Chili (CHF 2’270.-) comprend notamment des jantes à deux tons de 19 pouces, une sellerie en cuir Carbon Black et plusieurs raffinements dont la projection au sol du logo Mini lorsqu’on ouvre la porte ainsi que la commande placée dans le pavillon qui permet d’activer 12 couleurs et «jusqu’à 255 nuances chromatiques de l’éclairage d’ambiance». Quant au Pack Innovation (CHF 3’230.-), il comporte 13 équipements supplémentaires dont l’affichage tête haute et le régulateur de vitesse adaptatif. Ainsi parée, notre Mini Clubman JCW d’essai coûte CHF 69’020.-.

Avant de nous installer au volant, prenons encore place à l’arrière pour constater que l’espace y est généreux et que deux adultes ne s’y sentiront pas à l’étroit. C’est plutôt rare dans une Mini ! Un autre bon point est le volume du coffre de 360 litres auquel on accède en ouvrant les portes battantes précédemment citées. Il s’agit d’un volume généreux pour une Mini, même s’il reste inférieur à celui d’une Volkswagen Golf (380 litres). A noter que malgré une apparence allongée accentuée par son hauteur raisonnable de 1,44m, la Mini Clubman est en réalité plus courte de quelques mm (4,26m) que la Golf.

La Mini Clubman John Cooper Works est un break survitaminé. Nous n’allons pas tarder à le constater en accélérant à fond en entrant sur l’autoroute en fin de journée. Les 120km/h sont ainsi atteints à la vitesse grand «V». Grâce à ses 4 roues motrices, la Mini John Cooper Works Clubman accélère de 0 à 100km/h en 4,9 secondes, une valeur légèrement supérieure aux Mercedes-AMG A35 et Volkswagen Golf R, également dotées de la traction intégrale.

Une autre bonne surprise est le silence de marche sur les 60km d’autoroute qui nous séparent de notre domicile. A 120km/h, sur le 8ème et dernier rapport de la boîte sport Steptronic, le compte-tours affiche un peu moins de 2’000trs/min. Mais ce petit break, tranquille et silencieux en conduite normale, ne tarde pas à se déchaîner dès que nous partons à l’assaut du col du Jaun, bien câlés dans des sièges offrant un bon maintien latéral.

La polyvalence évoquée au début de l’article est alors bien réelle. La Mini Clubman John Cooper Works n’est certes pas un poids plume avec ses 1’625 kg, mais les 306ch extraits de son 2.0L turbo lui permettent d’escalader la montagne à un rythme très soutenu ! Davantage que la puissance, c’est le couple maximal de 450Nm, délivré sur une très large plage comprise entre 1’750 et 4’500trs/min, qui impressionne.

Quant au mode Sport, il rend la sonorité plus présente, affûte l’accélération et raffermit la direction. Le train avant se place avec précision tandis que le train arrière, bien aidé par la présence de la traction intégrale, reste collé à la route. La Clubman n’est pas joueuse mais redoutablement efficace. On ne s’étonnera pas d’apprendre que sa suspension et son freinage ont été mis au point sur le circuit du Nürburgring !

L’avis de Sport-Auto.ch

Bien que performante pour sa catégorie, son prix relativement élevé (CHF 69’020.- pour notre modèle d’essai) positionne la Mini John Cooper Works Clubman au niveau de la concurrence premium. Capable aussi bien de transporter en silence quatre adultes et leurs bagages sur de longs trajets que d’attaquer les cols avec une efficacité redoutable, la Mini John Cooper Works Clubman s’avère très polyvalente. Son caractère affirmé et ses clins d’œil au modèle d’origine de 1959 lui confèrent par ailleurs un important capital sympathie.

laurent[@]sport-auto.ch

Pour...
  • Polyvalence
  • Insonorisation
  • Image sympathique
  • Performances
  • Tenue de route
Contre...
  • Nombreuses options
  • Ecran central peu fonctionnel
  • Pas de signal sonore
    lors de l’ouverture automatique des portes battantes

BMW X3 M

Prix de base : CHF 52’700.-

Voiture essayée : CHF 69’020.-

Remerciements

Merci à BMW Suisse pour le prêt de cette Mini John Cooper Works Clubman ALL4.

 

Print Friendly, PDF & Email