RENAULT MEGANE RS TROPHY-R
vs
VW GOLF 7 GTI TCR

Le duel Sport-Auto.ch du 14 mai 2020

Rédaction : Gaëtan Brunetti, Sébastien Moulin
Photographies : Gaëtan Brunetti, Michael Esteves

Tous en piste !

Depuis de nombreuses années, la Renault Megane RS est une référence parmi les tractions sur la mythique boucle nord du Nürburgring. Nous avons eu l’occasion d’opposer sa version la plus radicale, à savoir la Trophy-R, à l’une de ses plus proches rivales, la Volkswagen Golf 7 GTI TCR. Alors, laquelle de ces deux voitures directement inspirées de la compétition est la plus adaptée à un usage sur circuit?

Renault Megane RS Trophy-R

0-100km/h : 5.4s
Vmax : 262km/h
traction
4 cyl. 1.8L turbo
300ch / 400Nm
1’306kg
dès CHF 63’740.-

Volkswagen Golf 7 GTI TCR

0-100km/h : 5.6s
Vmax : 260km/h
traction
4 cyl. 2.0L turbo
290ch / 380Nm
1’410kg
dès CHF 50’400.-

Remarque concernant nos duels : les notes accordées ici ne devraient pas être comparées avec celles figurant dans d’autres duels. Elles n’ont de sens que pour départager les véhicules du présent comparatif.

Look

Quand l’une décide de jouer l’extravagance, l’autre sort les griffes. Nos deux modèles sont assez opposés en matière de « tape-à-l’œil » et pourtant, ils sont tous deux très différents de leurs versions d’entrée de gamme. Si la Megane RS Trophy-R ne souhaite pas passer inaperçue dans les paddocks avec ses jantes rouges, sa prise d’air noire sur le capot ou encore son imposant diffuseur réalisé entièrement en carbone, la Golf GTI a changé d’apparence de manière plus nuancée. Nouvelles jantes spécifiques, gros diffuseur arrière ou encore stickers latéraux en noir mate, l’Allemande marque le coup pour cette version TCR. Difficile de départager les deux tant le visuel de chacune est axé sur la sportivité. Mais comme dans l’équipe nous aimons nous faire remarquer, notre cœur penche vers la Française.

Renault : 5/5

Volkswagen : 4/5

Position de conduite           

Pour pouvoir enchaîner les courbes avec soin, quoi de mieux que d’avoir une position de conduite idéale ? Si la Volkswagen Golf GTI TCR reste fondamentale dans ce domaine, avec un siège et une colonne de direction réglables manuellement, la position résultante est excellente. En revanche, il vous faudra vous armer de patience (et surtout d’outils) pour pouvoir vous positionner idéalement dans la Megane RS Trophy-R. Equipée de vrais sièges baquets Sabelt, ces derniers ne sont réglables qu’en profondeur. Comme dans une voiture de course, le siège doit être réglé préalablement à son pilote. Même si les baquets Sabelt de la Française offrent un maintien exemplaire, l’avantage est donné à l’Allemande qui permettra de rejoindre le circuit par la route tout en offrant une position de conduite confortable pour les kilomètres d’autoroute.

Renault : 4/5

Volkswagen : 5/5

Ergonomie des commandes           

Vous allez nous dire que seul le volant et le levier de vitesse ou palettes sont utiles lancés sur circuit, mais ces voitures sont en premier lieu faites pour emprunter la route. Toutes deux embarquent un écran tactile situé en haut de la console centrale. La Megane RS Trophy-R, équipée de son RS Monitor, propose une multitude de données télémétriques, là où la Golf GTI TCR ne propose qu’un simple chronomètre ou encore la position du centre de gravité en temps réel. L’ergonomie du frein à main a en plus été revu sur la Française, alors que la Golf est munie du désormais traditionnel frein de stationnement électrique… En somme, les deux sportives proposent un niveau d’ergonomie excellent, avec des équipements de série égaux, mais la Française est plus orientée circuit.

Renault : 5/5

Volkswagen : 4/5

Modes de conduite           

Renault : 4/5

Volkswagen : 3/5

Dans cette catégorie, les deux autos jouent à armes égales puisque chacune d’elles proposent entre 4 et 5 modes de conduite, permettant de raffermir la direction, changer la réponse à la pédale, modifier le comportement de la transmission ou encore impacter, via l’utilisation de clapets, la sonorité à l’échappement. A noter que la dureté de amortissement n’est pas réglable par l’intermédiaire des modes de conduite sur la Megane RS Trophy-R (il faut intervenir sur les amortisseurs, ce qui autorise davantage de réglages fins). Finalement, la Megane RS Trophy-R prend l’avantage grâce à son ESP entièrement déconnectable tandis que la Golf GTI TCR se contente d’un ESP partiellement déconnectable, plus permissif mais toujours présent.

Habitabilité       

Quid de cette catégorie sincèrement ? Light is right ! La Golf GTI TCR fait ici office de bon élève, puisque rien n’a été changé par rapport à la Golf de votre grand-mère. Les 5 places et même un grand coffre sont de série, en plus de se décliner en versions 3 et 5 portes. La Megane RS Trophy-R, stricte deux places, ne permet pas d’embarquer vos potes, mais elle emmènera avec brio vos roues équipées de pneus slicks, à moins que vous n’optiez pour le pack carbone, auquel cas vous aurez la chance d’avoir un jeu de jantes en carbone dans votre dos. Mais puisque l’on souhaite se rendre au circuit par la route, et surtout faire les courses le week-end, l’Allemande remporte ce chapitre.

Renault : 2/5

Volkswagen : 5/5

Sonorité          

Renault : 4/5

Volkswagen : 3/5

En voilà enfin un point intéressant, car en plus d’aller vite, si on peut le faire au son d’une mélodie c’est mieux. Techniquement, la base est semblable, puisque chacune est équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne turbocompressé. Il va donc falloir tendre l’oreille. La Golf GTI TCR se veut sage, malgré le fait que son échappement soit muni de clapets adaptatifs. Au mieux, elle vous gratifiera de quelques retours sonores en lâchant de la pédale. La Megane RS Trophy-R se pare d’un atout majeur : une ligne d’échappement à clapet Akrapovic montée de série. Cette dernière permet au moteur de mieux s’exprimer et de prendre le pas sur sa rivale.

Toucher de route          

Là on rentre dans le vrai. Et dans cet exercice, la Megane RS Trophy-R est vraiment fun et cela se ressent d’autant plus lorsque l’on peut passer directement de l’une à l’autre. Si la Golf GTI TCR jouit d’un bon châssis, ce dernier reste encore un peu trop souple en mode Sport et n’est pas aidé par une direction manquant de feeling. En revanche, l’arrière de cette dernière est soudé au sol. Ce qui va dans le sens contraire de la Française, qui est assez mobile de l’arrière. Muni d’un train avant très accrocheur, la française est plus incisive en entrée de courbe et motrice mieux que sa concurrente. Le différentiel à glissement limité mécanique Torsen n’y est pas pour rien. Dans cette configuration, la Française écrase la concurrence du segment en matière de sensations et d’efficacité, un sans faute ! Quant au freinage, équipée en option de freins carbone-céramique, elle évolue aussi dans une autre catégorie, même si la Golf ne fait pas pâle figure.

Renault : 10/10

Volkswagen : 7/10

Agrément moteur/boîte         

Le cœur de ce comparatif. Et c’est aussi ici que les avis divergent, puisque l’une est proposée uniquement en boîte de vitesses manuelle alors que l’autre n’est disponible qu’en boîte de vitesses automatique. La Megane RS Trophy-R est faite pour le circuit, ce n’est pas pour rien qu’elle détient le record du tour en traction sur la Nordschleife. Son moteur 1,8L turbo développant 300ch procure un tempérament rageur, accouplé à une boîte de vitesses manuelle à l’étagement parfait, mais dont la commande n’est pas toujours agréable à rythme modéré. La Golf GTI TCR est tout aussi bien équipée avec son 2,0L turbo de 290ch. Plein et vif, rien ne l’arrêtera sur le tarmac, seule sa boîte automatique à double embrayage DSG7 pourra nous sembler un poil en-dessous de son aura à très vive allure. Pour nous, les deux solutions sont efficaces tant elles ont l’air de se prêter au circuit.

Renault : 9/10

Volkswagen : 8/10

Prix/équipements         

Renault : 6/10

Volkswagen : 6/10

Puisque faire du circuit requiert un certain budget, autant voir quelle offre est la plus intéressante de base. Face à la concurrence, nos deux rivales du jour se négocient à des tarifs relativement élevés : comptez au minimum CHF 50’400.- pour la Golf GTI TCR et CHF 63’740.- pour la Megane RS Trophy-R. Quant au pack carbone amenant des jantes en carbone et des freins carbone-céramique (voir notre essai), il fait monter l’addition à la somme indécente de CHF 92’740.-… mais seuls 30 exemplaires au monde en sont dotés ! Toutefois, même sans cette option, la Française peut se targuer d’être mieux équipée pour se rendre régulièrement sur circuit, puisqu’elle embarque 120 pièces conçues pour la course, ce qui se ressent derrière le volant. Au final, le surplus de prix de la Megane RS Trophy-R est donc compensé.

TOTAL

49/60

Renault Megane RS Trophy-R

45/60

Volkswagen Golf 7 GTI TCR

L’avis de Sport-Auto.ch

Alors laquelle choisir ? Cela dépendra de votre philosophie de pilote, car les deux se prêtent à l’exercice de la piste. La Volkswagen Golf GTI TCR, plus polyvalente et permissive, vous permettra de mettre un pied dans le monde du Track Day. Sa boîte automatique DSG7 vous autorisera sûrement à abattre quelques chronos. Le seul hic viendra des liaisons au sol, qui ne lui confèrent pas un comportement aussi communicatif et efficace que celui de la Française. Avec l’option « Pretoria », vous pourrez vous munir de jantes allégées équipées de pneus semi-slick.

La Renault Megane RS Trophy-R s’adressera quant à elle aux puristes et pilotes amateurs confirmés. Nettement plus chère à l’achat, beaucoup moins polyvalente, mais mieux équipée et prête à lécher les vibreurs, la Française se hisse dans une catégorie à part dans le segment des berlines compactes. Véritable arme de piste, son châssis impeccable et sa tendance à survirer sont un régal. Elle est aussi un vrai collector, puisque sa production est limitée à 500 exemplaires dans le monde, dont seulement 30 sont munis du pack carbone équipant notre voiture d’essai.

gaetan[@]sport-auto.ch / sebastien[@]sport-auto.ch

 

Avis complets, photos exclusives et informations techniques dans les essais respectifs :

Essai Renault Megane RS Trophy-R / Essai Volkswagen Golf 7 GTI TCR

Print Friendly, PDF & Email