LA SAGA
DES CABRIOLETS

Le reportage Sport-Auto.ch du 13 mars 2019

Rédaction : Bob de Graffenried
Photographies : Gaëtan Brunetti, Guillaume Siegel,
Nicolas Speck, Laurent Missbauer, Bob de Graffenried

Si vous nous connaissez déjà, vous vous doutez que nous ne parcourons pas les allées du Salon de l’automobile de Genève à la recherche des voitures hybrides et électriques !

Hormis certaines rares exceptions comme le petit roadster électrique eRod produit en Suisse par Kyburz, il faut avouer que pour l’instant, la plupart des véhicules électriques homologués aujourd’hui n’ont rien de vraiment sportif dans l’esprit. Or, c’est surtout pour les voitures sportives que nous nous passionnons. Et à ce niveau-là, cette 89ème édition du Salon International de l’Automobile de Genève 2019 est surtout celle des cabriolets ! Voyez plutôt : parmi les 20 nouveautés sportives auxquelles nous nous sommes consacrés, la moitié sont des versions découvrables !

Histoire de « monter en puissance », nous allons vous emmener à leur rencontre de la plus petite à la plus grosse en matière d’équidés !

61 chevaux. Nous commençons donc cette visite par le sympathique roadster électrique eRod fabriqué par l’entreprise suisse Kyburz. Homologué déjà depuis l’été dernier, il s’agit de sa première apparition à Genève. Cette petite 2 places 100% électrique ne pèse que 600kg et revendique 61ch. Dans un esprit similaire à celui des Caterham, les sensations et le plaisir ont ici la priorité sur tout le reste ! Nous espérons pouvoir vous confirmer cela dans un essai prochainement.

170 chevaux. Le constructeur italien Abarth présente une version spéciale de sa 124 Spider essayée l’hiver dernier. Cette dernière est dénommée Abarth 124 Rally Tribute. Limitée à 124 exemplaires, elle fait honneur aux nombreuses victoires d’Abarth en rallye.

184 chevaux. Mazda présente une version spéciale de sa mythique MX-5 pour fêter dignement son 30ème anniversaire ! Une seule couleur pour 3’000 exemplaires dotés notamment de freins Brembo et d’amortisseurs Bilstein. Déjà essayée en version cabriolet et RF à toit rétractable, nous vous proposerons d’ici quelques semaines un nouvel essai de la MX-5 avec la motorisation de 184 chevaux.

300 chevaux. Porsche présente à Genève la série T, allégée et plus sportive, de ses 718 Boxster et Cayman. La puissance est identique au modèle d’entrée de gamme, mais certains attributs et équipements sportifs sont présents de série, alors que d’autres éléments ont été supprimés (comme les poignées de porte et le combiné central) dans le but de vouer un esprit résolument sportif au modèle.

450 chevaux. On continue avec Porsche, qui est venu aussi et surtout présenter en première mondiale sa 911 cabriolet de génération 992, annoncée seulement il y a quelques semaines. Comme le coupé, elle n’est désormais disponible qu’avec une seule motorisation, mais toujours en propulsion ou quatre roues motrices (S ou 4S).

477 chevaux. Si l’on se réfère à la Lexus LC 500. Ou peut-être 457, si l’on se fie à la nouvelle Lexus RC F Track Edition dont la puissance du moteur V8 de 5.0L a été revue à la baisse. En effet, concernant la Lexus LC Cabriolet, aucune information sur les motorisations n’a été communiquée. À supposer que ce superbe concept soit produit un jour, espérons qu’il ne sera pas uniquement doté de la motorisation hybride de la LC 500h, à notre avis un peu avare en matière de sensations.

585 chevaux. La célèbre Mercedes-AMG GT R se décline pour la première fois dans une version roadster, présentée ici dans une teinte bleue matte magnifique ! Elle est équipée du même moteur V8 bi-turbo de 4.0L que le coupé déjà essayé, mais sera limitée à seulement 750 exemplaires.

600 chevaux. McLaren présente sa 600LT en version Spider. Parée de carbone grâce au pack optionnel MSO (McLaren Special Operations), elle est visuellement irrésistible et se veut tout aussi performante que la 600LT coupé !

635 chevaux. En marge des Bentayga Speed et Continental GT Number 9 Edition présentées en première mondiale, Bentley présente en première européenne sa célèbre Continental GT de dernière génération en version découvrable. Elle est visuellement splendide et s’inscrit dans la tradition des Bentley Continental cabriolets. Elle est dotée du même moteur W12 6.0L bi-turbo que le coupé essayé l’été dernier.  

640 chevaux. Première mondiale pour la version Spyder de la Lamborghini Huracan Evo ! Là aussi, la mécanique reste logiquement la même que sur le coupé, avec le moteur V10 de 5.2L qui est l’un des derniers moteurs atmosphériques parmi les supercars !

720 chevaux. McLaren et Lamborghini se rendent décidément coup pour coup cette année à Genève ! La firme anglaise présente également sa 720S Spider en première Européenne. Elle est dotée d’un nouveau toit rigide escamotable en carbone s’ouvrant en seulement 11 secondes, soit 3 secondes de plus que le temps qu’il lui faut pour passer de 0 à 200km/h !

770 chevaux. Lamborghini remporte finalement le face-à-face avec McLaren en matière de puissance, mais aussi de prix ! Affichée à 646’000 Euros, la Lamborghini Aventador SVJ Roadster est définitivement la voiture découvrable de “grande” série la plus extrême de ce 89ème Salon de l’automobile de Genève ! Mais est-ce celle qui nous délivrera le plus de plaisir sur nos routes limitées à 80km/h ?

Print Friendly, PDF & Email