OPEL
ASTRA
1.6 200ch

L’essai Sport-Auto.ch du 4 octobre 2016

Rédaction : Isabelle Crausaz
Photographies : Bob de Graffenried

Lancée sur le marché européen à l’automne 2015, la nouvelle Opel Astra a été élue « Voiture de l’année 2016 », et ce titre n’est pas galvaudé. A noter, outre d’autres prix et titres d’importance internationale, la note maximale de 5 étoiles au Crash test Euro NCAP.

Il était reproché à la version précédente de l’Astra d’être quelque peu lourde et d’avoir un moteur peu expressif. Les ingénieurs de la firme allemande sont donc repartis d’une page blanche pour donner vie à cette Astra 5ème génération. Résultat : un châssis et des composants entièrement revus, une gamme de motorisations allant jusqu’à 200ch en essence (en attendant la version OPC) ou 136ch en diesel, avec boîtes de vitesses mécaniques 5 ou 6 vitesses, ou en boîte automatique. Déclinée également en version Sport Tourer et plusieurs packs de finitions (pour la Suisse : Astra, Enjoy, Dynamic, Excellence), un grand nombre d’options et un nuancier proposant pas moins de 11 teintes permettront de combler toutes les attentes.

0-100km/h (s)

Vmax (km/h)

rapp. poids/puiss. (kg/ch)

traction
4 cyl. 1.6L turbo
200ch / 280Nm
1’350kg

Avec des dimensions en adéquation avec les berlines compactes actuelles, la nouvelle Opel Astra est l’une des rares voitures à s’être renouvelée sans avoir grossi ces dernières années, perdant près de 200kg et raccourcissant même de 5cm en longueur, tout en offrant une habitabilité sensiblement plus généreuse, notamment au niveau des jambes des passagers et de la hauteur pour le conducteur. A l’extérieur, sa ligne est fluide, aérodynamique, son arrière fuyant contribuant à offrir un Cx moyen inférieur à 0.30. A l’intérieur, l’harmonie et la sobriété toute allemande règnent. Notre modèle d’essai était équipé du pack Dynamic avec Navi 900 IntelliLink (CHF  1’090.-) sur lequel nous reviendrons.

Moteur ! D’emblée, notre Astra 1.6 turbo 200ch surprend par une prise en main aisée. Tout a été pensé pour faciliter la vie du conducteur – et des passagers – notamment un angle mort à gauche fortement réduit grâce à la disposition des vitres latérales et l’assistance du système Opel Eye ; nous y reviendrons. Mais parlons plutôt performances et mécanique.

Sur routes sinueuses ou revêtement bosselé, tant son train avant mordant et précis que sa suspension équilibrée (utilisant le principe du parallélogramme de Watt), la rend stable sur tous types de revêtements. La précision également de sa direction la rend très sûre. Chaussée de Bridgestone Turanza 225/40/18 sur les très réussies jantes alliages branches doubles de 18 pouces (CHF 500.-), notre voiture d’essai s’est montrée agile et dynamique (grâce à l’avantage de ses 1’350kg à vide) et son châssis ne s’est pas laissé prendre en défaut, quelle que soit la météo.

Si je devais reprocher quelque chose à l’Astra 1.6 turbo 200ch, c’est peut-être une sportivité quelque peu sacrifiée sur l’autel des normes antipollution en vigueur et de l’exigence de consommation minimum, d’un rapport par ailleurs excellent (7.3 l/100 durant l’ensemble de notre essai). En effet, les 280Nm de couple offrent au quatre cylindres 1.6l turbo une souplesse indéniable, bien que parfois handicapé dans les reprises à bas régime par une boîte à l’étagement un peu long. Néanmoins, une touche Sport est présente, permettant de durcir la direction et de rendre les gaz plus sensibles, et le couple anti-patinage/ESP est déconnectable via un autre bouton.

Sur autoroute, notre Astra nous offre un voyage agréable et quasiment reposant : ses trains roulant offrent une stabilité à toute épreuve, son moteur offre une belle amplitude de régimes, elle surveille ses arrières et lit sa route grâce à l’Opel Eye (reconnaissance des panneaux de signalisation, alerte de collision avant, maintien de voie actif, avertisseur de dépassement de vitesse autorisée). Le divertissement est quant à lui assuré par le centre multimédia IntelliLink R 4.0 avec son grand écran tactile de 7 pouces très intuitif, sa connexion Bluetooth ainsi que les informations routières et guidage GPS (couplé au système Navi 900). Sans parler du siège massant sur lequel je reviendrai… Bref, « elle fait tout… sauf le café ! »

Dans l’habitacle, aucun matériau ne fait mal aux yeux. Finitions de grandes qualités, tout est fait pour un confort de conduite et un plaisir de voyage maximum. A l’ère de l’ultra-connectivité, Opel se positionne en précurseur et propose sur la plupart de sa gamme l’application « Opel OnStar ». L’Astra est ainsi une voiture connectée, avec assistance automatique en cas d’accident ou d’assistance de service, et foule de services supplémentaires disponibles, comme la localisation de sa voiture, le verrouillage/déverrouillage à distance via son téléphone, etc.

Mais surtout, l’Astra poursuit la tradition chère à Opel de démocratiser les technologies innovantes et les équipements des classes supérieures. Elle est notamment la première voiture de sa catégorie à être équipée du révolutionnaire éclairage matriciel IntelliLux LED (CHF 1’490.-). Ses phares sont en effet constitués de 16 éléments à LED pilotés individuellement. Une simple pression sur le bouton « A » sur le commodo, et on passe à l’éclairage adaptatif automatique, ce qui permet de rester continuellement en feux de route ; dès qu’un autre véhicule apparait en face, le système adapte automatiquement le faisceau en éteignant certaines LED, évitant ainsi d’éblouir les autres conducteurs. A 80 km/h, on a jusqu’à 40 mètres de visibilité en plus par rapport à un éclairage traditionnel, c’est-à-dire 1,8 seconde de plus pour réagir en cas de danger. Même principe avec les virages ; la route est parfaitement éclairée, apportant au conducteur un confort de conduite nocturne inédit.

Notre modèle d’essai est aussi équipé de l’un des autres atouts majeurs de la nouvelle Astra : le siège Wellness labellisé AGR avec fonction massage (CHF 500.-) procure un vrai bien-être au quotidien ! Toutes les morphologies s’y sentent à l’aise et le maintien est optimum. Les sièges avant sont aussi équipés du chauffage et de la ventilation pour un confort absolu été comme hiver !

Par rapport à ses concurrentes directes, telles la Peugeot 308, la Ford Focus, la Renault Megane, la Hyundai i30 ou encore la VW Golf, l’Opel Astra se distingue par ses technologies innovantes embarquées, ainsi que par ses performances et sa consommation plus qu’honorables grâce à son poids contenu. Bien équipée, notre modèle d’essai est affiché à CHF 37’410.-, un tarif dans la moyenne qui n’a rien de rédhibitoire par rapport à son équipement et à l’aspect premium qui s’en dégage.

L’avis de Sport-Auto.ch

L’Opel Astra Dynamic 1.6 200ch  brille par un comportement sain et ouvre le chemin des nouvelles technologies embarquées dans le segment des compactes, notamment le révolutionnaire éclairage matriciel IntelliLux LED.

Plaisir de conduire, polyvalence, sécurité, mais aussi performances honorables et design attractif, la nouvelle Astra offre un très bon rapport qualité/prix et se positionne ainsi comme une référence dans sa catégorie.

isabelle[@]sport-auto.ch

Pour...
  • Design
  • Confort et agrément de conduite
  • Efficacité des feux adaptatifs
  • Rapport qualité/prix
Contre...
  • Longueur des rapports de boîte
  • Sportivité sacrifiée … on attend l’OPC !

Technique / Tarifs

Si le document ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

Remerciements

Merci à Opel Suisse pour le prêt de cette Opel Astra.