PIECH
MARK ZERO

En direct du Salon de Genève le 6 mars 2019

Rédaction : Sébastien Moulin
Photographies : Bob de Graffenried

L’apparition d’un nouveau constructeur automobile n’est jamais banale. Mais lorsque ce dernier navigue sous pavillon suisse, cela devient un véritable évènement ! C’est le cas aujourd’hui avec la présentation de Piëch Automotive. Ce nom vous est familier ? Rien d’étonnant ! Son co-fondateur, Anton Piëch, n’est rien moins que le fils de l’ancien président du groupe Volkswagen, Ferdinand Piëch et donc un descendant direct de Ferdinand Porsche. Il n’y a cependant aucun lien entre l’entreprise zurichoise et le groupe allemand.

Rea Stark Rajcic et Anton Piëch, les fondateurs du jeune constructeur automobile suisse, ont choisi le Salon de l’Automobile de Genève pour dévoiler le concept de leur première réalisation : la Piëch Mark Zero !

La Mark Zero est une sportive 100% électrique dotée de trois moteurs : un moteur asynchrone de 150kW sur l’essieu avant et deux moteurs synchrones sur l’essieu arrière d’une puissance de 150kW chacun, soit une puissance cumulée d’environ 600 chevaux. De quoi atteindre les 100 km/h en seulement 3,2 secondes. Ambitieux, le constructeur suisse promet que 80% de la batterie sera rechargée en seulement 4 minutes et 40 secondes et offrira une autonomie de 500 kilomètres selon la norme WLTP.

Mise à part son esthétique néo-rétro et intemporelle, la particularité de la Mark Zero réside dans sa modularité. En effet, elle est conçue de telle façon que ses composants pourront être changés en fonction des évolutions et progrès techniques. La batterie, issue d’une nouvelle technologie non présente jusqu’à aujourd’hui dans l’industrie automobile, a trouvé place dans le tunnel central et sur l’essieu arrière. 

Dans le même ordre d’idée, l’architecture flexible de la Mark Zero va pourvoir servir de base à des déclinaisons de véhicules quatre places : ainsi, Michael Ward, Chief Financial Officer, nous a confirmé la conception future d’un coupé à 4 places ainsi que d’un SUV en complément de la super sportive présentée sur le stand Piëch à Genève.

La production en série devrait débuter d’ici trois ans et les fondateurs tablent sur une production d’environs 10’000 véhicules par an.

Print Friendly, PDF & Email