HYUNDAI
i30 N

La news auto du 14 juillet 2017

Rédaction : Michael Esteves
Photographies : D.R. Hyundai

Le premier modèle à hautes performances du constructeur, élaboré sur la base de la 3ème génération de la compact i30, a subi de profondes améliorations tant au niveau du moteur que de la boîte de vitesses avec l’aide du pilote de rallye d’usine Thierry Neuville. Après plusieurs milliers de kilomètres de mise au point sur la légendaire Nordschleife, complétés par la participation réussie aux 24 Heures du Nürburgring 2017, nous y voilà : en ce mois de juillet, la nouvelle Hyundai i30 N fêtera sa première mondiale.

Au cœur de l‘i30 N se trouve un moteur de 2,0 litres à injection directe. Ce groupe à 4 cylindres est proposé en deux versions de puissance : 250ch ou 275ch avec le pack performances. Le couple maximal se situe alors à 353Nm. Il est accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports aux changements précis et rapides, qui transmet la puissance sur les seules roues avant. Autre caractéristique séduisante de ce moteur : sa sonorité, que les techniciens de Hyundai ont élaborée avec beaucoup de soin. C’est la présence d’une soupape spéciale, installée dans le collecteur d’échappement formé de deux embouts qui permet de varier le volume acoustique en fonction du programme de conduite. En plus, un générateur acoustique électronique permet de renforcer la sonorité du moteur dans l’habitacle.

Pour la première fois dans un modèle Hyundai distribué dans notre pays, c’est un train de roulement piloté électroniquement qui est utilisé. Le pilote dispose de 5 programmes : Eco, Normal, Sport et N ainsi que d’un réglage librement programmable. Deux boutons situés sur le volant permettent de régler non seulement les amortisseurs, mais également divers paramètres du moteur, le contrôle électronique de la stabilité, l’efficacité du différentiel autobloquant ainsi que la direction, la sonorité du moteur ainsi que le Rev Matching (alignement automatique de régime lors du passage au rapport inférieur).

La facilité avec laquelle i30 N franchit les courbes est imputable en premier lieu au différentiel à blocage électronique et glissement limité. Il contribue non seulement à l’amélioration de l’adhérence des pneus dans les virages pris à haute vitesse, et réduit également la tendance au sous-virage. Autre avantage : les roues qui patinent au démarrage, c’est du passé ! En effet, assisté par son «launch control», l’i30 N effectue – en mode N – un démarrage automatisé à régime optimal. L’accélération de 0 à 100 km/h s’effectue en 6,4 secondes et pour la version dotée du pack performances, ce sprint nécessite seulement 6,1 secondes, grâce à ses 25ch supplémentaires et son rapport final de transmission spécifique.

Au premier coup d’œil, lʼi30 N affiche ses capacités : les pare-chocs avant et arrière ont été entièrement retravaillés. La grille de radiateur en forme de cascade, typique pour la marque, est complétée par le logo «N» et des inserts de couleur rouge vif. Quant aux phares, leurs revêtements sont en noir. Les ouïes d’entrée d’air dans la partie frontale ont été agrandies au profit d’un meilleur refroidissement des freins et ils sont complétés par des feux de jour horizontaux. Le travail d’affinage aérodynamique effectué entre autres avec l’aide d’une gestion adaptée permet de réduire les turbulences autour du moteur et dans les passages de roue, qui abriteront au choix desjantes de 18 ou 19 pouces.

L’aspect sécurité de la Hyundai i30 N compte pourtant autant que ses capacités sportives. C’est la raison qui explique pourquoi Hyundai propose l’ensemble des systèmes d’assistance disponibles pour sa gamme de voitures compactes, établissant ainsi une norme en matière de sécurité active. On notera la présence du dispositif de freinage d’urgence autonome et détection des piétons, le système de maintien du véhicule dans les voies de circulation, la gestion adaptative de la vitesse avec maintien automatique de la distance. Dispositifs auxquels s’ajoutent l’alerte de vigilance destinée au conducteur, le détecteur d’angles morts ainsi que la gestion automatique des feux de route, la détection des panneaux de signalisation et l’alerte du trafic par l’arrière.

La vente de ce modèle est prévue vers la fin de l’automne 2017. On se réjouit d’en prendre le volant, idéalement sur un parcours mixte route/circuit, pour voir si les promesses de Hyundai sur la polyvalence de cette i30 N sont réalistes.

Print Friendly, PDF & Email