Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

24h Nürbugring – H+6 les Mercedes surnagent en ce début de course

24hNbr16-IMGP8601Avant la course ,les prévisions météos annonçaient des orages et donc les risques d’une course à surprise. Et les 6 premières heures de courses allaient connaître un scénario très animé, avec une orage qui allait provoquer une interruption de course au drapeau rouge.

Si le soleil était encore présent au départ, le ciel était bien chargé et les nuages allait se faire de plus en plus sombre au point d’éclater peu avant l’heure de course et un déluge d’eau et de grêle s’abattait sur la piste alors que les concurrents étaient en pneus slicks et provoquait un carnage dont plusieurs voitures allait être victime dont la Porsche n°911 de Patrick Pilet.

En raison de nombreux rails endommagé, mais aussi d’une piste rendue blanche par la grêle, la direction de course sortait le drapeau rouge pour une interruption qui allait durer plus de 2h30, avant que les concurrents soit relancés après 3 tours sous le régime de la voiture de sécurité.

Dans ces conditions, la Porsche Falken réalisait une belle remontée et pointait au deuxième rang juste avant la sixième heure, quand elle réalisait son troisième arrêt en raison d’une stratégie décalée. Si la BMW 18 se retrouvait en tête, toute chance de victoire de la Bavaroise semblait s’envoler un quart d’heure plus tard lorsque un important nuage de fumée, suivi d’un début d’incendie, sortait du capot moteur.

24hNbr16-IMGP8445En conséquence, c’est la Mercedes n°88 qui récupérait la tête de l’épreuve devançant quatre autres Mercedes (30, 9, 8, 27), alors que Nico Müller, vainqueur l’année passée, occupe le treizième rang.

credit photo : Jean-Baptiste Lassaux/Sport-Auto.ch

]]>

Related posts