Yokohama 160×600
Vide

Rencontre avec Simon et Thibaud Rossel, Champions Suisse Rallye Junior 2014 !

DSC_3587   Après 4 saisons de rallye, dont 3 en Twingo R1 sur le Championnat Suisse Rallye Junior, Simon et Thibaud Rossel ont remporté le titre de Champions Suisse Junior. Pour en parler, les frangins nous on donné rendez-vous à la « savonnerie ». Derrière ce nom bucolique se cache une toute petite maison dans la prairie, à peine plus grande qu’une Twingo : « l’atelier de course ». C’est avec modestie et gentillesse qu’ils ont vaincu leur timidité pour nous parlé de leur saison, aidé comme il se doit par Jérôme Savary, mécanicien à l’assistance des frères Rossel depuis leur tout premier rallye.   Félicitations pour ce titre ! La saison s’est terminé par le Rallye International du Valais, mais quel a été le meilleur moment de la saison ? Simon (pilote) : L’arrivée de la spéciale des Cols, une des plus belles spéciales de la saison, la spéciale du Rallye du Valais où l’on s’est fait le plus plaisir, où nous avons bien roulé, sans trop penser à l’enjeu. Thibaud (copilote) : Quand Jérôme a pleuré dans nos bras au podium du Rallye du Valais. Jérôme (mécano) : Quand j’ai vu leur nom sur la liste des arrivées de la dernière spéciale, j’ai su qu’ils étaient Champions Suisse.   6T1G2329Dans le même ordre d’idée, quelle a été la plus grande déception de la saison ? Thibaud : Notre sortie de route lors du Rallye du Pays du Gier, on avait choisi un mauvais repère, sans penser qu’il ne serait plus visible une fois la nuit tombée… On avait prévu un « gauche 4 ferme en 3 à l’arbre » et bien l’arbre, on ne l’a pas vu ! Simon : Pareil, le Pays du Gier… et aussi que Mathias Rossetti ne puisse pas être là, nous nous étions beaucoup battus sur les spéciales des deux années précédentes… Jérôme : De ne pas avoir été là au Suran ! Mais j’avais une bonne excuse…   Quelle la course de la saison 2014 dont vous êtes le plus fiers ? Thibaud  : Le Rallye du Valais, on a roulé intelligemment et géré la pression Simon  : Pour moi pas le Valais… Je dirais le Critérium jurassien, on a bien roulé, on avait un bon rythme, on a eu tous les scratchs, beaucoup de plaisir, et nous n’avions jamais bien roulé sur ce rallye jusqu’à présent. Jérôme : pas de course en particulier, toute la saison ! (rires)   Qu’avez-vous dû travailler au cours de cette saison ? DSC_3552Thibaud   : J’ai dû faire attention à être plus précis dans l’énoncé des notes. En particulier à les dire au bon moment, et suivre quand le rythme augmente un peu ! Simon (vers Thibaud ) : Maintenant, je vois bien, tu le dis pile au bon moment ! Simon  : Moi, ça a été d’apprendre à déléguer. Au début, je n’y arrivais pas, je devais tout vérifier, ce n’était pas par manque de confiance, mais je devais voir par moi-même. Jérôme  (vers Simon) : Non, tu ne faisais pas confiance ! Simon  : J’avais l’habitude de faire tout seul ! On a aussi dû apprendre à rouler vraiment vite quand les risques de se faire mal sont faibles, et inversement, à ne pas essayer de gagner quelques secondes sur des passages où nous risquons une grosse casse mécanique ou une sortie de route. Jérôme  : J’ai dû apprendre à me réveiller quand ils arrivent à l’assistance ! (rire). Simon   : Ah oui ! Une fois nous avons dû klaxonner en arrivant à l’assistance pour qu’il émerge ! Jérôme  : C’est la faute de Hans, il nous fait trop à manger ! Mais sinon, plus sérieusement, à l’assistance, nous avons appris à être plus organisés, on a fait des mémos, des check-lists…   6T1G2337Aujourd’hui c’est fait, vous êtes Champions Suisse. Quel est votre état d’esprit ? Thibaud  : Heureux, nous avons reçu beaucoup de soutien tout au long de la saison, ça fait chaud au cœur ! Jérôme   : Heureux, on a tissé des liens très forts qui se sont renforcés… unis par les liens sacrés du rallye ! Simon : Je me sens soulagé, nous avons eu du mal à reprendre après le mauvais début de saison et ça a été tendu jusqu’à la fin, et aussi je me sens un peu anxieux pour la suite.   Vous avez des appréhensions pour la saison 2015 au volant de la Clio R3T ? Simon : J’espère être à la hauteur ! Ce n’est plus du tout le même véhicule, la Clio R3T a un bien plus grand potentiel, ça va aller vraiment plus vite que la Twingo R1 ! On aimerait faire honneur à notre titre. Thibaud : Comme Simon, la voiture va aller beaucoup plus vite, le rythme des notes va changer. Jérôme : Moi j’espère que nous allons assurer, c’est un véhicule différent, et c’est plus technique pour l’assistance. DSC_3548Quel est votre programme pour la saison prochaine ? Simon : On va faire les 4 rallyes du programme offert par le trophée, et puis je vais aider les suivants, peut-être donner un coup de main à un team qui débute. Thibaud : je vais passer ma licence de pilote et peut-être prévoir quelques rallyes en 2016 avec Jérôme, peut-être de nouveau en Twingo R1 ! Jérôme : Je vais faire du slalom et quelques courses de côtes, en E1. Et on se lance en rallye avec Thib’ en 2016 ! Pour 2015, toujours auprès des deux frangins à l’assistance. Simon : Jérôme a donné un coup de main au team Chazel Technologie Course sur la Clio R3T au Rallye du Valais et du coup, il a été ‘’engagé’’ pour l’année prochaine ! Retrouvez les deux autres reportages de Sport-Auto.ch réalisés dans les coulisses du Team Rossel : Les coulisses du rallye : l’Assistance Les coulisses du rallye : Ouvreurs Crédit des Photos ©Sébastien Moulin et Massimo Prati  ]]>

Related posts