Yokohama 160×600
Vide

ELMS – NewBlood by Morand Racing – un classement qui reflète pas la performance

Lors de la troisième manche de l’European Le Mans Series (ELMS) sur le Red Bull Ring, NewBlood by Morand Racing franchit la ligne d’arrivée en 5e position. Un classement qui ne reflète guère la performance affiché par le team fribourgeois ce week-end.

Le week-end commence pourtant très bien pour l’équipe et sa Morgan-Judd BMW n°43, avec le meilleur temps lors des essais libres. Les qualifications se passe un peu moins bien avec un quatrième chrono signé par le régional de l’étape, Christian Klien. 

Pierre Ragues, le nouveau venu dans le team, est au volant pour le départ. Après avoir bouclé le premier tour en sixième position, il se retrouve au cœur d’une belle bagarre à trois pour la troisième marche du podium. Mais au moment de ravitailler sa Morgan-Judd s’arrête au début de la pit lane, panne sèche! Les mécaniciens poussent la voiture jusqu’au stand du NewBlood by Morand Racing, mais les seccondes s’égrainent… 

Lorsqu’il prend la piste pour un double relais, Gary Hirsch est onzième, à un tour du leader. Après quarante minutes menées à belle allure, le Genevois revient dans le tour des leaders. A cet instant, il est même plus rapide que les voitures de tête, mais ses efforts seront anéantis par trois pénalités. La première pour vitesse excessive dans les stands, la deuxième pour avoir couper à deux reprises la ligne de l’entrée des stands et la troisième, plus discutable, en raison d’une conduite antisportive lors de ses dépassements pour revenir dans le tour des leaders. Cette dernière pénalitée sera purgée par Christian Klien en fin de course.

Christian Klien prend donc le volant après le deuxième stop-and-go. Il est, à cet instant, sixième à 3 trois tours. La voiture s’avère une nouvelle fois compétitive : malgré le drive-through l’Autrichien fait encore étalage de son expérience et de sa rapidité, en rejoignant le top 5 treize minutes avant l’arrivée.

Gary Hirsch : « J’ai pris la piste en pneus médium, selon la stratégie définie avant la course. Je devais être aussi constant que possible, en allant vite tout en préservant les pneus. L’équipe s’est donnée à fond et il faut avant tout regarder devant nous. Nous savons que nous avons la vitesse, l’équipe a déjà prouvé qu’elle pouvait dominer une course à Imola. Aujourd’hui, il faut que tout fonctionne parfaitement ensemble pour gagner. »

 

Christian Klien : « C’était ma course à domicile. Les choses se sont très bien passées samedi lors des essais libres, la voiture était très rapide. En qualifications, nous avons décroché une belle quatrième place. Nous avons conservé nos chances de victoires après le premier relais de Pierre. Après, les choses sont devenues plus difficiles, mais nous sommes toutefois parvenus à terminer la course et à marquer le maximum de points possible pour le championnat. »

 

Pierre Ragues : « Je suis très content de la voiture et de l’équipe. J’ai découvert une équipe très soudée, très sympathique et très familiale avec Benoît et son épouse. Christian a énormément d’expérience et c’est quelqu’un de très ouvert pour partager ses impressions. Quant à Gary, il a beaucoup de talent et ne demande qu’à apprendre davantage. J’étais très à l’aise dans la Morgan et nous avons eu un bon rythme malgré les deux places perdues au départ. Compte tenu du niveau du plateau, j’aurais aimé aller au bout de notre stratégie, car Benoît avait envie de prendre des risques et c’est ce qu’il faut pour gagner. »

 

Benoît Morand : « Pierre a fait un très beau début de course et a accompli exactement ce qu’on attendait de lui. En plus c’est quelqu’un de très agréable. Si on retire le problème qu’il a connu au stand et que nous allons bien sûr analyser, ainsi que le temps cumulé des pénalités, nous sommes toujours en lice pour la victoire. Nous savons donc que nous resterons compétitifs au Paul Ricard et à Estoril pour les deux courses restantes de la saison ELMS 2014. »

La quatrième manche European Le Mans Series 2014 aura lieu les 13 et 14 septembre sur le Circuit Paul Ricard (France), là même où l’équipe suisse avait terminé deuxième l’an passé, son meilleur résultat à ce jour en ELMS.

Credit des photos et citations : VSA/NewBlood by Morand Racing

]]>

Related posts