Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

DTM. Nico Müller : « On va lutter pour les deux victoires à Hockenheim »

A une semaine de la finale du championnat de DTM, à Hockenheim (Allemagne), Nico Müller, pilote suisse pour Audi Sport team ABT Sportsline, nous confie ses regrets et son état d’esprit avant ce dernier weekend. S’il est resté premier du classement tout le début de saison, René Rast (Audi Sport Team Rosberg) a pris la tête du classement après avoir remporté les quatre dernières courses à Zolder.  Comment avez-vous vécu les quatre dernières courses à Zolder ?  « Nous n’avons pas vraiment pas eu les deux week-ends auxquels on s’attendait au niveau des résultats. On manquait de performance en qualifications surtout, en course on était assez bien. On perdait trop de temps à se remettre dans la fenêtre où on savait performer. C’est dommage, parce que ça faisait six weekend qu’on était toujours dans le coup, où on pouvait gagner toutes les courses. Et on l’a payé très cher en terme de points, notamment par rapport à René (Ndlr : Rast). Le weekend prochain, ce sera la première fois de la saison que nous irons au circuit dans la position du chasseur et pas comme leader. Mais je crois qu’on a pu prendre beaucoup de leçons importantes à Zolder, qui vont nous rendre encore plus forts pour le futur. » Quelles ont été vos principales difficultés ?  « Le premier weekend, les qualifications se sont faites sur circuit mouillé, on était pas très à l’aise. C’était des conditions changeantes qui n’étaient pas faciles à gérer. Sur le deuxième weekend, on a peut-être surréagi et on perdu notre point fort en qualifications. Le deuxième weekend, pendant la première course, Newey m’est rentré dedans au premier tour et m’a renvoyé en dehors du circuit. J’étais à la fin du peloton, c’était très frustrant et dommage. Et puis l’intervention de la safety car, lors du premier weekend, nous a coûté un podium et beaucoup de points. C’était pas seulement la performance, il nous a aussi manqué un peu de chance. »   [caption id="attachment_89336" align="aligncenter" width="1024"] Nico Müller au volant de son Audi RS5 DTM à Zolder, le 18 octobre 2020. Crédit photo : DTM / Hoch Zwei[/caption] Vous n’avez pas participé aux 24 h de Spa le week-end dernier, qu’est-ce qui a motivé cette décision ?  « C’est une décision qui a été prise avec toute l’équipe Audi, ainsi que René Rast et Robin Frijns. Ce n’était pas une décision facile à prendre. C’est une course que j’adore mais on voulait avoir la possibilité de se préparer à 100 % pour Hockenheim. Il n’y a pas vraiment de regret à avoir, ça n’a pas été facile d’être à la maison pendant cette course mais il faut parfois mettre des priorités et on a fait ce choix là cette fois. »

« Je me sens très bien, je suis très motivé pour cette dernière course. »  Nico Müller à propos du dernier weekend du championnat à Hockenheim. 
Comment vous sentez-vous à une semaine du grand final ?  « On pousse à fond pour y arriver et avoir dès le début un setup qui fonctionne bien sur le circuit d’Hockenheim. La préparation est la même que sur le reste de la saison, là on a eu un peu plus de temps que d’habitude, ce qui nous a permis de rentrer un peu plus dans les détails et essayer de maximiser ça. Je me sens très bien, je suis très motivé pour cette dernière course. Il n’y a qu’un but et on va tout donner pour. On va encore une fois prendre beaucoup de plaisir avec cette belle voiture, cette RS5 DTM et exploiter le maximum de ses performances et lutter pour les deux victoires, le reste on verra bien. C’est le seul objectif qui est dans notre tête et on va tout donner pour ça. »]]>

Related posts