DTM. René Rast assoie sa domination à Zolder, Nico Müller deuxième ce dimanche

La course au titre fait rage et ce deuxième week-end à Zolder n’a pas calmé le jeu, bien au contraire. Samedi, René Rast, en remportant la course 1 et la troisième sur le circuit du Grand Prix de Belgique en deux weekends consécutifs, a pris la tête du classement des pilotes devant Nico Müller. 

Depuis le début de la saison, le pilote Suisse était premier et avait un avantage de points sur Rast, troisième. Le premier week-end à Zolder avait fait grimper Rast à la deuxième place, devant Robin Frijns. 

Deux interventions de la voiture de sécurité, drame pour Frijns

Un grave accident a fait sensation ce dimanche à Zolder : Jonathan Aberdein (RSA, BMW) s’est enfermé au freinage et a percuté l’arrière de l’Audi de Scherer. Scherer n’a pas pu éviter une vrille et a également frappé Frijns, qui était devant lui, alors qu’il faisait un écart. Pour les trois pilotes impliqués, la course était terminée. Mais la principale victime de l’accident, c’est Robin Frijns, qui, à la suite de l’abandon, a désormais 41 points de moins sur le leader des points Rast (304) et 22 points sur Müller (285). Le troisième pilote Audi, jusqu’ici dans le cercle des trois candidats au titre, n’a désormais que peu de chances d’y accéder, avec 56 points en jeu dans la finale à Hockenheim. 

Un deuxième accident, une collision entre les deux pilotes BMW Lucas Auer (AUT) et son compatriote Philipp Eng, a perturbé la course. La deuxième sortie de la voiture de sécurité a eu pour conséquence de faire redescendre l’Autrichien Ferdinand Habsburg (WRT Team Audi sport), pourtant parti en pole position, à la dixième place, subissant aussi des problèmes de pneus.  

Premier podium pour Robert Kubica

Surprise ce dimanche, le Polonais Robert Kubica (Orlen Team art) a terminé troisième. C’est le premier podium de sa première saison en DTM. Grâce à une stratégie intelligente et à des manœuvres de dépassement divertissantes, l’ancien pilote de Formule 1 a gravi les échelons, tenant à distance les six BMW d’usine.

Le dernier week-end du championnat, à Hockenheim, du 6 au 8 novembre, s’annonce palpitant. Le duel ouvert entre le tenant du titre allemand et son challenger suisse, séparés par 19 points, devrait assurer le show. On a hâte ! 

” C’est incroyable : j’ai remporté les quatre courses à Zolder, presque marqué le maximum de points. C’est totalement inattendu. Mon départ était bon, mais ensuite j’ai couru un peu large dans le premier virage. La voiture de sécurité était sortie deux fois, cela mélangeait un peu les choses à chaque fois. Rester au frais n’a pas été facile, surtout au redémarrage. Ferdinand Habsburg et Nico Müller sont venus tôt pour leurs changements de pneus. Un tour plus tard, nous avons essayé une surcoupe qui a fonctionné. Je ne savais pas qui était deuxième et j’ai essayé de regarder dans le rétroviseur en vain pour savoir combien je devais économiser mes pneus. J’espérais que les pneus dureraient et c’était le cas. Il semble que je peux mieux gérer les températures plus fraîches, alors j’espère que nous n’aurons pas 30 degrés pour la finale à Hockenheim. ”

René Rast, Audi Sport team Rosberg, vainqueur

 

” Les dix jours ici à Zolder ont été assez difficiles pour moi. Aujourd’hui, je dois être très content de la deuxième place, c’était le maximum possible. Au début, tout fonctionnait. Ce n’est qu’après l’arrêt au stand que de nombreuses voitures ont rejoint la piste juste devant moi, nous ne nous attendions pas à cela. J’étais livide dans le cockpit. À ce stade, j’ai épuisé mes pneus plus que je ne le souhaitais. Aujourd’hui, j’ai fait tout ce que j’ai pu. Notre rythme n’était pas assez bon pour suivre René Rast. Maintenant, il y aura une grande confrontation à Hockenheim. ”

Nico Müller, Audi Sport Team Abt Sportline, 2e place

 

Classement Zolder Course 2 

01. René Rast (GER), Audi RS 5 DTM, 40 laps in 1h 00m 29.757s 
02. Nico Müller (SUI), Audi RS 5 DTM, + 11.500s 
03. Robert Kubica (POL), BMW M4 DTM, + 25.785s 
04. Timo Glock (GER), BMW M4 DTM, + 29.572s 
05. Jamie Green (GBR), Audi RS 5 DTM, + 30.209s 
06. Mike Rockenfeller (GER), Audi RS 5 DTM, + 31.971s 
07. Sheldon van der Linde (RSA), BMW M4 DTM, + 33.095s 
08. Marco Wittmann (GER), BMW M4 DTM, + 47.199s 
09. Harrison Newey (GBR), Audi RS 5 DTM, + 47.651s 
10. Ferdinand Habsburg (AUT), Audi RS 5 DTM, – 1 lap 

A propos de l'auteur

Articles en relations