Zolder : René Rast enflamme le DTM, Nico Müller conserve sa place de leader

HOCH ZWEI / Thomas Suer

La course de René Rast aura débuté dans les flammes… et terminé en feu d’artifice. L ’Audi RS 5 de l’allemand dégageait de petites flammes et de la fumée sur la grille de départ. Un début de course en fanfare pour le pilote de l’Audi Team Rosberg, qui ne s’est pas laissé perturber pour autant. Et une fois n’est pas coutume, René Rast a terminé cette deuxième course à Zolder premier. De quoi relancer sérieusement la bataille pour le titre ! 

René Rast prend la deuxième place du classement, avec dix points de retard sur le suisse Nico Müller. L’écart de points entre les trois irréductibles premiers, Müller, Frijns et Rast, était de 47 points avant ce week-end. Désormais, Müller compte 259 points, Rast 249 et Frijns 243. Le trio HOCH ZWEI / Thomas Suer est séparé par seize petits points. Tout peut encore se jouer. Les autres pilotes sont trop loin derrière pour espérer revenir dans la course au titre. 

«Une course folle ! {…} Au départ, je suis passé de la troisième à la première place, ce qui a été décisif pour moi. Je pouvais voir dans mon rétroviseur que Timo a failli me frapper en glissant. Plus tard, j’ai eu la chance d’être dans la voie des stands lors de l’intervention de la voiture de sécurité. {…} Dans l’ensemble, c’était une super journée avec des effets secondaires et un résultat parfait. {…} Nous avons encore deux courses à Zolder devant nous. La piste semble convenir à mon style de conduite et à ma voiture. Mais ce week-end, nous avons également constaté que les choses peuvent changer très rapidement, ici, à Zolder, nous devons donc rester concentrés et essayer d’utiliser au maximum notre potentiel. »

René Rast, Audi Team Rosberg, vainqueur à Zolder 

 

 

Frijns s’écrase dans la voie des stands et abandonne

C’était un mauvais jour pour l’Audi Sport Team ABT Sportsline. Et un scénario catastrophe pour le coéquipier de Nico Müller : Robin Frijns, qui avait terminé à la deuxième place la veille, a percuté les barrières sur pneus froids ce dimanche en sortant de la voie des stands au dixième tour, après son arrêt obligatoire. Avec une suspension avant droite endommagée, le jeune homme de 29 ans, frustré, n’a eu d’autre choix que de garer son Audi. L’abandon du néerlandais l’a fait chuter à la troisième place du classement général. 

Le leader du classement, Nico Müller, déçu par une neuvième place

Ce dimanche, Nico Müller ne doit se contenter que de deux points. Malgré une belle troisième place samedi, le Suisse a terminé neuvième lors de la course 2. Le pilote a souffert de l’intervention de la voiture de sécurité et n’a pas trouvé le moyen de dépasser Wittmann. 

Première pole de la saison pour BMW 

Derrière Mike Rockenfeller (GER, Audi) à la deuxième place, le pilote BMW Lucas Auer (AUT) complète le podium à la troisième place. En qualifications, l’ex-pilote de Formule 1, Timo Glock (GER), avait décroché la pole position, la première de la saison pour BMW, et la 75e pole position DTM pour la marque dans son histoire. 

Week-end réussi pour le Belgian WRT Team Audi Sport

Derrière le duo BMW de Lucas Auer et Timo Glock aux troisième et quatrième places, l’équipe client belge Audi WRT a brillé. Fabio Scherer (SUI), Harrison Newey (GBR) et Ferdinand Habsburg (AUT) ont terminé cinquième, sixième et septième avec les trois WRT-Audis. Scherer a marqué ses premiers points pour les pilotes DTM. Newey s’était déjà démarqué, samedi, avec la cinquième place alors que Habsbourg répétait sa septième place de la veille.

Malgré cette interversion au sein du trio de tête, les prochains week-ends ne pourront plus rien y changer : le vainqueur de cette saison sera Rast, Müller ou Frijns. Autre certitude, le champion du DTM 2020 sera un pilote Audi.

 

Crédit Photos : HOCH ZWEI / Thomas Suer 

A propos de l'auteur

Articles en relations