Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Monte Carlo, arrivée : Ogier en vainqueur, Hirschi meilleur Suisse et Althaus sur le podium

IMGP3603 Passe de 3 pour VW lors de ce 83e Monte Carlo[/caption] Triplé Volkswagen avec Ogier, Latvala et Mikkelsen. Hirschi premier des Suisses. Althaus sur le podium de classe. Arrivée sous le soleil cet après-midi sur le Port de Monaco. En ce dimanche matin, le rallye partait tôt de Monaco pour l’ultime étape. En guise d’entrée, l’ES 13, empruntant la route du Col St-Jean, un « sprint » de 10,16 km. Kris Meeke (Citroën) signe le scratch, avec 1,1 petite seconde sur Loeb (Citroën). Suivent de très près les deux Hyundai de Dani Sordo et Thierry Neuville. Ogier (VW), 5e de l’épreuve, conforte son avance sur Latvala (VW), tandis que le Polonais Kubica doit se contenter du 10e rang. Premier Suisse, Hirschi fait le 24e temps. [caption id="attachment_14520" align="alignleft" width="199"]IMGP0179 Un grand jour pour les pilotes VW… et pour Sébastien Ogier qui remporte sa troisième victoire au Monte-Carlo[/caption] Sur le coup de 10h45, on passe directement au dessert : départ pour la mythique spéciale du Turini, dans le sens La Bollène Vésubie – Sospel 31,66 km, dans des conditions particulièrement sèches, hormis quelques portions glacées aux alentours du col. C’est Loeb (Citroën) qui signe le scratch,suivi de son coéquipier Østberg, suivi lui-même des deux Hyundai, tandis que les VW jouent la carte de la conservation, le leader confortant encore son avance sur son dauphin, alors que Kubica perd ses freins à l’arrivée de la spéciale et va taper dans le mur… c’en est donc malheureusement terminé des exploits du Polonais volant. Sans relâcher la pression pour le café, un nouveau passage dans Col St-Jean – St-Laurent sur le coup de midi sert de « Power Stage ». A ce jeu là, Kris Meeke (Citroën) ravit le scratch pour 2 dixièmes au nonuple Champion du Monde. Hirschi signe un excellent 16e temps scratch, 2e temps du WRC-2 ! C’est donc en vainqueurs que les 3 VW Polo R WRC d’usine, avec respectivement Sébastien Ogier/Julien Ingrassia, Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila et Andreas Mikkelsen/Ola Fløene, rallient cet après-midi le Port de Monaco ! elles sont suivies de la Citroën de Mads Østberg/Jonas Andersson puis des deux Hyundai de Dani Sordo/Marc Marti et Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul, très réguliers tout au long du rallye. [caption id="attachment_14537" align="alignright" width="300"]2015_SA_lap-1-27 Hirschi/Landais franchissant l’arrivée de l’ultime spéciale de ce Monte 2015 ![/caption] En tête des Suisses, Jonathan Hirschi/Vincent Landais, pour leur première participation au Monte, terminent 19e au général et 5e du WRC-2 ! [caption id="attachment_14538" align="alignleft" width="300"]2015_SA_lap-1-28 Althaus/Bayard en route vers le podium de classe[/caption] A saluer en particulier, les belles performances de Cédric Althaus/Jessica Bayard, qui voient se réaliser leur rêve de podium puisqu’ils occupent  un remarquable 2e rang de la classe RC4 et 36e au général ! Seul Max Vatanen (le fils de l’ancien champion de monde) (34e au général) a réussi à faire mieux ! De très bon augure pour le Championnat de Suisse Junior ! [caption id="attachment_14523" align="alignright" width="300"]IMGP1045 Laurent Vukasovic/Steve Groux – Ford Fiesta R5[/caption] Ensuite, Laurent Vukasovic/Steve Groux, réguliers tout au long de la compétition, arrivent sur le Port de Monaco au 41e rang au général. [caption id="attachment_14535" align="alignleft" width="300"]2015_SA_lap-1-25 Cornuz/Robert – Ford Fiesta R2[/caption] Puis Claude-Alain Cornuz/Jessica Robert, qui réalisent eux aussi un rêve et terminent 58e au général sur 78 classés. [caption id="attachment_14536" align="alignright" width="300"]2015_SA_lap-1-26 Reuche/Deriaz – Renault Clio R3T[/caption] N’oublions pas, en Rallye 2, Laurent Reuche/Jean Deriaz, qui ont réussi à régulièrement aller chercher des chronos dans le haut du classement de la classe R3, où évolue le WRC-3. Ils ont par là su mettre en avant le solide potentiel et la fiabilité sans faille de la Renault Clio R3T construite et suivie par Chazel Technologie Course, après env. 350 km de chrono sur un rallye aussi exigeant que le Monte Carlo. Dans les jours qui viennent, nous ferons un bilan plus complet des résultats des équipages suisses. Crédits photos : Sébastien Moulin et Jean-Baptiste Lassaux]]>

Related posts