Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

F1 – GP des Etats-Unis: Max Verstappen offre la victoire et le titre constructeur à Mateschitz

Dans une course pleine d’intensité et de spectacle, Max Verstappen a remporté une victoire qui offre le titre de champion des constructeurs à Red Bull. Lewis Hamilton et Charles Leclerc complètent le podium. Encore une course sans points pour Sauber Alfa Romeo.

Après un hommage au regretté de Dietrich Mateschitz, le Grand-Prix s’emballe dès le premier virage avec le poleman Carlos Sainz qui est percuté par George Russell et doit abandonner. Le leader du championnat, Max Verstappen en profite pour prendre le large avant de voir son avance fondre à cause de l’entrée de la Safety Car. En effet, Bottas a perdu le contrôle de sa monoplace et abandonne au 16ème tour.

Gros crash au restart
Lors de la reprise, Fernando Alonso percute Lance Stroll par derrière, ce qui fait décoller sa monoplace et endommage sérieusement les voitures des deux futurs coéquipiers. La voiture de sécurité refait son apparition pour nettoyer les débris. Max Verstappen gère à nouveau parfaitement la situation jusqu’aux arrêts aux stands. Lewis Hamilton tente alors l’under-cut au 34ème tour avec succès. Red Bull manque le changement de pneus de son pilot et il rétrograde au 5ème rang. La remontée rageante de Max Verstappen
Mécontent, le Néerlandais va montrer tout son talent en avalant un par un Russel, Leclerc et arriver sur Hamilton alors en tête à moins de 6 tours de l’arrivée. Après une belle passe d’armes, il reprend les commandes de la course pour ne plus rien lâcher. Red Bull envoie le fidèle Helmut Marko chercher le trophée sur le podium aux côtés de Verstappen pour fêter le titre constructeur et rendre un dernier hommage à Dietrich Mateschitz. Une course comme il les aurait aimées.

L’avis de Sport-Auto.ch

Ce qui a fait débat : Haas F1

L’écurie qui évoluait à domicile a manqué sa stratégie avec Mick Schumacher qui était pourtant classé 8ème devant Magnussen. Ils ont ensuite fait appel contre Fernando Alonso pour son crash, qui était magnifiquement revenu à la 6ème. Avec son déclassement au profit de Magnussen et Vettel, Mick Schumacher donne l’air d’avoir été écrasé alors que ce n’talit pas le cas…Et on rappelle qu’il joue son avenir en Formule 1.

La palme d’or de Sport-Auto.ch : Red Bull

L’équipe autrichienne a réagi avec grâce et unité pour remporter le titre et la course constructeur en l’honneur de Mateschitz. Et soudain, on découvre la face sensible et émue de Monsieur Helmut Marko, lui qui passe pour un mentor assez dur…

Le mauvais élève de Sport-Auto.ch : Alfa Romeo Sauber

Plus aucun point depuis plus de 10 courses, largués au classement constructeur et maintenant menacé par Haas. Il est temps que la saison se termine pour l’écurie suisse. Et Bottas et Zhou se doivent de retrouver des couleurs pour la saison prochaine avant l’arrivée d’Audi en Suisse. Image

Prochain Grand-Prix le 23 octobre à Austin pour le GP des USA.

Credit photos: Pirelli, Steve Domenjoz

Related posts