Yokohama 160×600
Vide

F1 – GP d’Abu Dhabi: La dernière de la saison pour Max Verstappen

YAS MARINA CIRCUIT, UNITED ARAB EMIRATES – NOVEMBER 26: (Photo by Glenn Dunbar / LAT Images)

Max Verstappen n’aura donc laissé que des miettes à ses adversaires cette saison. Il empoche sa 19ème victoire de la saison et le meilleur tour devant Charles Leclerc et George Russell. Fin de saison dans l’anonymat pour Alfa Romeo Sauber.

Comme on pouvait s’y attendre, Max Verstappen  n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires et de cette dernière course de la saison. Parti en pole, il n’a été inquiété que quelques virages et cinq tours avant de prendre le large face à Charles Leclerc. Derrière, les McLaren que l’on attendait plus proche ont quelque peu peiné dès le départ à suivre le rythme du duo de tête.

Deux arrêts décalés
 
Comme l’on pouvait s’y attendre, les pilotes ont effectué deux changements de pneus et certains ont décalé leur stratégie avec plus de réussite que d’autres. C’est le cas pour Sergio Pérez et George Russell. Le Mexicain a réussi une formidable remontée pour revenir à la 3ème place provisoire mais sera pénalisé pour avoir poussé Lando Norris hors des limites de piste. 

YAS MARINA CIRCUIT, UNITED ARAB EMIRATES – NOVEMBER 26 (Photo by Simon Galloway / LAT Images)

Mercedes coiffe Ferrari aux constructeurs
Le seul véritable suspense dans ce Grand-prix était encore de savoir qui entre Mercedes et Ferrari allait hériter de la deuxième place au classement constructeur. Charles Leclerc avait pu assurer temporairement avec son 2ème rang cette position mais la pénalité de Pérez a propulsé Russell sur le podium. Et les quelques points du jour de Lewis Hamilton ont suffi pour les flèches d’argent et Toto Wolff.

Une saison compliquée Alfa Romeo Sauber 
Comme lors de la plupart des courses de la saison, Alfa Romeo Sauber n’a pas réussi à tenir le rythme ni marquer quelques points. Un Grand-Prix à l’image de la saison, à oublier. Zhou Guanyou termine 17ème et Valtteri Bottas 19ème et dernier. On regrettera également que les deux pilotes soient renouvelés pour l’année prochaine, car les Suisses ont vraiment besoin d’un gros changement tant sur qu’en dehors de la monoplace. Toutefois, pour Alfa Romeo c’était bien la dernière course en Formule 1 aux côtés de Sauber. Un partenariat qui semble prospère sur le papier mais qui n’a réellement jamais vraiment brillé.

L’avis de Sport-Auto.ch

Ce qui a fait débat : la tactique de Leclerc

Le pilote Ferrari a laissé passer Sergio Pérez pour espérer retarder George Russell dans le dernier tour et sauver la 2ème place constructeur à la Scuderia. Certains auront apprécié l’idée stratégique, d’autres moins. C’était idéal pour le suspense en tous les cas. Mais pour les Rouges, cela n’a pas suffi pour autant.

La palme d’or de Sport-Auto.ch : Red Bull

Oui, le triple champion du monde, Max Verstappen, a tout écrasé sur son passage. Mais sa voiture était tout simplement une merveille de toutes pièces. On rappellera aussi que Sergio Pérez était en tête du championnat après cinq courses avant de totalement craquer. Et malgré ses errances, il fini encore 2ème. Total de 21 victoires sur 22 Grands-Prix cette saison pour Red Bull.

Le mauvais élève de Sport-Auto.ch : le suspense

On l’a entendu par ici et par là. La domination sans discussion de Max Verstappen n’est pas très bonne pour la Formule 1. Au moment, où le jeune public s’y intéresse et les courses sont pleines, le suspense n’est plus au rendez-vous. Il faudrait au moins un vrai concurrent face à lui l’année prochaine.

Voilà, cette saison 2023 aura été à nouveau une des records. On se retrouve le 2 mars à Bahreïn pour le premier Grand-Prix 2024. En attendant, les équipes se montreront déjà aux test de présaison en février prochain.

 Credit photos: Pirelli, Steve Domenjoz

CDN media

Related posts