Yokohama 160×600
Vide

ADAC GT Masters – Rahel Frey et Philipp Frommenwiler réussissent de belles qualifications

Si la deuxième séance d’essais libres s’était mal passé pour la Soleuroise Rahel Frey, son coéquipier étant passé par le bac à gravier ce qui avait endommagé un étrier de frein et mis un terme à la séance sans que Rahel ne puisse tenter des tours rapides en préparation de la qualification, la Suissesse a parfaitement récupérée la situation lors de la première séance qualificative qui définit la grille de départ de la course du samedi.

Ainsi si Rahel Frey ne s’élançait qu’en fin de séance, elle parvenait néanmoins à réaliser le dixième chrono (1:28.797) se qualifiant ainsi en cinquième ligne malgré le peu de tours effectués, 4 contre 8 pour la majorité des pilotes, et surtout elle était pénalisée par la sortie du drapeau rouge, en raison de la sortie dans les graviers de Patrick Assenheimer, à moins de 2 minutes du terme de la séance, alors qu’elle était en amélioration de son meilleur tour sur les premiers partiels.

Rahel FreyRahel Frey : « Notre voiture était très rapide, mais malheureusement, notre timing a été mauvais. Certainement que nous aurions pu être encore mieux sur la grille, mais juste avant la fin de la séance, alors que j’étais en train d’améliorer mon meilleur tour, la session a été interrompue au drapeau rouge lorsqu’un autre pilote est sorti dans le bac à gravier. »

Après des séances d’essais libres où il n’était pas satisfait du comportement de sa voiture, Philipp Frommenwiler a lui aussi fait une belle opération en parvenant à se qualifier au septième rang avec son meilleur tour en 1:28.610 soit une demi-seconde de Kevin Van der Linde qui décrochait la pole position en 1:28.096, malgré que le comportement de la Porsche ne se soit guère arrangé depuis les essais libres.

Philipp Frommenwiler : « Nous n’avons aucun grip. Je suis le seul a ressentir un peu le comportement de la voiture et malgré tout je dois être très prudent. Nous ne comprenons pas pourquoi nous avons tant de difficultés à trouver un bon set-up alors que la voiture n’a pas été modifiée depuis les essais hivernaux. »

Les autres pilotes Suisses engagés participait, eux aussi à cette séance. Toni Seiler se qualifiait au vingtième rang (1:29.760), Remo Lips réussissait le vingt-troisième temps (1:30.286) alors que Marc Hayek finissait au vingt-sixième rang en 1:31.604.

Lors de la deuxième séance, qui détermine la grille de départ de la course du dimanche, Peter Kox, coéquipier de Marc Hayek, est parvenu à réaliser le deuxième chrono offrant ainsi la première ligne à la Lamborghini du Blancpain Racing. La corvette de Toni Seiler finie aux portes du top 10, puisque Jeroen Bleekmolen s’est qualifié en onzième place sur la grille. Sebastian Asch, le coéquipier de Philipp Frommenwiler, réussissait lui le quatorzième chrono de la séance et s’élancera donc de la septième ligne dimanche. Le coéquipier de Rahel Frey, Philip Geipel, qualifiait l’Audi n°16 au vingt et unième rang alors que la Corvette de Remo Lips, pilotée par Leenart Marioneck durant cette séance, finissait au vingt-deuxième rang.

Les résultats des deux séances

Qualifications 1

Qualifications 2

La première course débutera demain à midi et sera visible en direct sur la chaîne Allemande Kabel 1.

Credit photo : ADAC GT Masters

]]>

Related posts