Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

WRC – Sébastien Ogier et Julien Ingrassia vainqueurs pour la huitième fois le Monte-Carlo

Au terme de 4 jours intenses en compétition et émotions, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont remportés leur huitième victoire dans le Rallye Monte-Carlo et deviennent ainsi les recordmans de l’épreuve.

Deux boucles de deux spéciales, Puget-Thénier – La Penne et Briançonnet – Entrevaux était au programme de cette dernière matinée de course, mais sans assistance (hormis un choix de pneus au départ), le dernier entretien ayant eu lieu avant la dernière spéciale d’hier.

Avec du verglas et de la neige sur certains secteurs, la majorité des concurrents s’élançaient avec 6 pneus à clous hormis les deux Hyundai de Dani Sordo et Thierry Neuville (4 pneus clous et 2 supersoft) et la Ford de Gus Greensmith (4 pneus clous et 2 pneus neiges).

La première spéciale de la mâtinée était marquée par un nouveau coup de théâtre avec la crevaison de la Toyota Kalle Rovanperä ce qui permettait à Thierry Neuville et Martin Wydaeghe de reprendre la troisième place derrière les deux Toyota de tête. Dans les deux chronos suivants, peu de changement, les pilotes cherchant à économiser leurs pneumatiques et Sébastien Ogier et Julien Ingrassia confortaient même leur avance sur Elfyn Evans et Scott Martin a près de 30 secondes avant le deuxième passage dans Briançonnet – Entrevaux qui fait office de PowerStage.

Et, dans la dernière spéciale du rallye, Sébastien Ogier va, un peu plus, démontrer sa domination de l’épreuve en remportant son huitième scratch (en 14 spéciales) et ainsi prendre les 5 points bonus. Pour le champion du Monde, c’est la huitième victoire en principauté avec un cinquième constructeur différent mais aussi la 50ème victoire de Sébastien Ogier. Deuxième, Elfyn Evans offrait un doublé à Toyota dans une épreuve que le constructeur japonais n’avait pas remporté depuis 1998, Thierry Neuville complétant le podium.

Sébastien Ogier : « Vous avez évoqué des chiffres qui s’ajoutent à l’émotion exceptionnelle que je ressens en ayant encore gagné ce rallye. C’est le rallye qui m’a donné le rêve d’être pilote un jour. Le rallye que je regardais quand j’étais enfant. A l’époque,je rêvais juste d’avoir un jour la chance d’y participer. Alors y remporter huit fois le trophée du vainqueur, c’est une chose à laquelle je n’aurais jamais pensé et dont je suis très fier. »

À l’attaque dans ce dernier chrono, Kalle Rovanperä s’offrait les 4 points bonus de la PowerStage et conclue l’épreuve au quatrième rang devant Dani Sordo et Takamoto Katsuta. Andreas Mikkelsen, septième au général, remporte l’épreuve en WRC2, malgré un tête à queue dans la PowerStage, avec une confortable avance sur Adrien Fourmaux (neuvième au général), ce dernier ayant été victime d’une crevaison ce samedi. Gus Greensmith termine huitième d’une épreuve où il avoue n’avoir jamais été dans le rythme, Eric Camilli complète le top 10, alors que Yohan Rossel, onzième au général, remporte le WRC3.

Classement du Rallye Monte Carlo

  1. S. Ogier/J. Ingrassia, Toyota Yaris WRC, 2:56.33,7
  2. E. Evans/S. Martin, Toyota Yaris WRC, +32,6
  3. T. Neuville/M. Wydaeghe, Hyundai i20 Coupe WRC, +1.13,5
  4. K. Rovanperä/J. Halttunen, Toyota Yaris WRC, +2.33,6
  5. D. Sordo/C. del Barrio, Hyundai i20 Coupe WRC, +3.14,2
  6. T. Katsuta/D. Barritt, Toyota Yaris WRC, +7.01,3
  7. A. Mikkelsen/O. Fløene, Škoda Fabia R5, +7.23,6
  8. G. Greensmith/E. Edmondson, Ford Fiesta WRC, +8.21,1
  9. A. Formaux/R. Jamoul, Ford Fiesta R5, +9.15,8
  10. E. Camilli/F. Buresi, Citroën C3 R5, +10.41,0

PowerStage

  1. S. Ogier/J. Ingrassia, Toyota Yaris WRC
  2. K. Rovanperä/J. Halttunen, Toyota Yaris WRC
  3. E. Evans/S. Martin, Toyota Yaris WRC
  4. T. Neuville/M. Wydaeghe, Hyundai i20 Coupe WRC
  5. D. Sordo/C. del Barrio, Hyundai i20 Coupe WRC

Classement du championnat du Monde Pilote

  1. S. Ogier, 30
  2. E. Evans, 21
  3. T. Neuville, 17
  4. K. Rovanperä, 16
  5. D. Sordo, 11
  6. T. Katsuta, 8
  7. A. Mikkelsen, 6
  8. G. Greensmith, 4
  9. A. Fourmaux, 2
  10. E. Camilli, 1

Classement du championnat du Monde Constructeur

  1. Toyota Gazoo Racing World Rally Team, 52
  2. Hyundai Shell Mobis World Rally Team, 30
  3. M-Sport Ford World Rally Team, 10
  4. Hyundai 2C Competition, 8

Crédits photos : Toyota Gazoo Racing, Hyundai Motorsport, Skoda Motorsport, M-Sport Ford ; citation : conférence de presse ACM
]]>

Related posts