Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Slalom – Martin Bürki en route vers un neuvième titre de champion Suisse ?

Ce week-end, le Slalom de Chamblon clôturera la saison 2022 du championnat Suisse des Slaloms. Et, si le nouveau champion ne sera connu quà la fin de la 38ème édition de l’épreuve Vaudoise, un grand favori se dessine avant l’épreuve en la personne de Martin Bürki.

En effet, le pilote de la VW Polo, déjà sacré huit fois dont sept titres consécutifs, est le seul prétendant en lice à avoir fait le plein de points lors des manches précédentes. Aussi, une deuxième place lui suffirait pour s’assurer une nouvelle couronne, même si Martin Bürki compte bien terminer en beauté :

Martin Bürki : « C’est exact, ceux qui me connaissent savent que je vais me battre pour m’imposer. »

Et, ce possible stress de remporter un nouveau titre ne semble pas l’affecter :

Martin Bürki : « Je pilote depuis très longtemps et ce ne sera pas la première fois que je vais me trouver dans cette situation. Si je connais un problème technique, ce qui peut arriver, ce sera ainsi. Mais je n’y pense pas, car l’on ne peut pas gérer ce genre de situation. »

Outre Martin Bürki en classe E1 – de 1 600 cm³, quatre autres pilotes peuvent remporter le titre ce week-end à savoir : Christian Darani (Fiat/E1 – de 2 000 cm³), Martin Olivier Bürki (BMW E33, E1 – de 3 000 cm³), Nicola Fankhauser (Honda Civic, A – de 2 000 cm³) et Philip Egli (Dallara F393, E2 – de 2 000 cm³). Ainsi, ces 4 concurrents peuvent encore totaliser les 100 points à l’issue du week-end et dans ce cas ce serait le résultat non retenu (5 des 6 résultats sont pris en compte) qui les départagerait, et Martin Bürki, qui possède déjà les 100 points, peut donc se contenter d’une deuxième place.

Outre le titre national, la victoire de l’épreuve disputée sur la caserne de Chamblon sera, bien entendu, l’un des attraits du week-end. Philip Egli, vainqueur à quatre reprises cette saison sera, e grand favori pour cette finale mais Lukas Eugster, qui a remporté sa première victoire cette année devrait être son plus sérieux adversaire sur sa Ligier JS53, même si le parcours sinueux devrait avantager la Formule 3 de Philip Egli. À noter que dans la catégorie reine E2 – de 3 000 cm³, Yves Hängärtner fera son retour au volant de la Dallara GP3 prépraée chez Jenzer Motorsport :

Yves Hängärtner : « Nous sommes parvenus à résoudre les problèmes de boîte de vitesse. De plus, nous avons modifié le châssis qui était, auparavant, réglé pour le circuit. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre à Chamblon, ce sera une vraie surprise. »

Outre la compétition NAT qui débutera ce dimance à partir de 7h, les courses LOC se tiendront ce samedi sur le tracé de 4,3km. Et, si la Suzuki Swiss Racing Cup ,qui se déroule dans le cadre des épreuves Loc, connaît déjà son champion 2022 en la personne de Fabian Eggenberger, les autres marches du podium seront à décerner entre Marcel Muzzarelli, Sandro Fehr et Patrick Flammer.

Plus d’information sur le Slalom de Chamblon

Crédit photo et citations : Auto Sport Suisse

Related posts