Vide
Jok 160X600

Rencontre des pilotes de course de côte à Lyss

Cette année, le coup d’envoi de la saison d’Auto Sport Suisse a été entièrement placé sous le signe des pilotes de course de côte. Dans une course ludique combinée entre simulateur et kart de location, Robin Faustini s’est imposé.

Cette fois-ci, la météo n’a pas joué de mauvais tours lors du coup d’envoi de la saison d’Auto Sport Suisse. C’est par des températures agréables, voire presque printanières, que la saison 2023 a été ouverte sur la piste de karting de Lyss. Quelques défections fort regrettables mises à part, l’élite suisse de la montagne a été au rendez-vous. Eric Berguerand, Marcel Steiner, Reto Meisel, Robin Faustini, Thomas Amweg, Michel Zemp, Roger Schnellmann, Frédéric Neff – ils ont tous répondu présents.

Durant la partie officielle, les meilleurs pilotes du Championnat suisse de la montagne ont répondu aux questions d’Auto Sport Suisse dans le cadre d’une conférence de presse. Certains d’entre eux ont donné quelques détails sur la saison à venir. Marcel Steiner va par exemple essayer de réduire encore le poids de sa LobArt de quelques kilos. « Une réduction d’entre 20 et 30 kilos me semble réaliste. Cependant, cette voiture restera toujours en surpoids », a déclaré Steiner, qui a terminé deuxième derrière Berguerand l’année dernière. Thomas Amweg prendra un nouveau départ. Cette fois-ci, l’Argovien va concrétiser l’utilisation de l’ex-Volluz Reynard 95D qui était déjà prévue il y a un an. « Actuellement, la voiture est fin prête et le moteur est à l’intérieur, ce qui est déjà un bon début », explique Amweg. La présentation de la nouvelle voiture est prévue pour le 15 avril.

Michel Zemp abordera lui aussi la saison 2023 un peu différemment que la dernière fois. L’Emmentalois équipera sa Norma M20FC d’un nouveau moteur. « Nous allons y installer un turbo de 2 litres », révèle Zemp. « Par conséquent, la saison 2023 sera pour moi une année de test. Cette année, j’espère certes encore participer à l’une ou l’autre course de côte, mais notre attention se portera sur le travail de préparation des réglages en vue de 2024. »

La lutte pour le titre des voitures de tourisme pourrait également se révéler très intéressante en 2023. Le champion en titre, Reto Meisel, a fait savoir à Lyss qu’il ne participerait probablement pas à la saison complète. En ce moment, il a tout simplement trop de travail pour cela. Cette situation pourrait permettre à Roger Schnellmann de remporter son premier titre de champion suisse. Le pilote de la Mitsubishi Evo 8 reste toutefois prudent dans ses pronostics. « Moi aussi, je vais certainement laisser passer une course (Massongex, n.d.r.). Par la suite, le matériel va jouer un rôle important. L’année dernière, nous avons subi deux pannes de différentiel. Si cela se reproduit, il faudra réviser nos comptes. »

Après le travail, place au plaisir. Les pilotes de course de côte ont pu se mesurer les uns aux autres lors d’une course ludique combinée sur simulateur et en kart de location. Dans les deux disciplines, deux pilotes sont sortis clairement vainqueurs. Faustini n’a laissé aucune chance à ses concurrents dans le simulateur, reléguant Zemp et Steiner à la deuxième et troisième place. En karting, c’est Berguerand qui a mené la danse parmi les pilotes de course de côte. Zemp a de nouveau terminé deuxième. Amweg a pris la troisième place sous les yeux de son père Fredy Amweg qui l’accompagnait. En additionnant les deux disciplines, l’ordre a été le suivant: 1. Faustini, 2. Zemp, 3. Amweg.

Nous remercions également les sponsors qui ont offert des prix pour l’événement. A savoir: Horag Hotz AG, Züriring, RacingfuelBIZ et Minichamps.

Communiqué et crédits photos : Auto Sport Suisse

Related posts