Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Les amateurs de sport automobile doivent-ils se rendre au Salon de l’Auto ?

L'Audi R18 e-tron de Marcel Fässler L’Audi R18 e-tron de Marcel Fässler[/caption] C’est aujourd’hui que s’ouvrent les portes du 85e Salon International de l’Auto. Un rendez-vous traditionnel pour tous les amoureux des belles voitures. Mais le déplacement à Genève vaut-il vraiment la peine pour les fans de sport automobile que vous êtes ? Voici quelques éléments de réponse…   [caption id="attachment_15630" align="alignright" width="300"]2015_SA_-48 La Formule E de Buemi[/caption] Après avoir eu la possibilité de parcourir les allées du Salon lors des journées presse, je me permets de vous proposer un aperçu, non-exhaustif, de la présence du sport automobile. Rassurez-vous, ce ne sera pas long, et pour cause… Nous l’avions déjà constaté les années passées, le sport automobile est montré du doigt. Si bien que les constructeurs hésitent de plus en plus à exposer leurs modèles de compétition… Une tendance qui semble s’accélérer, au point de rendre notre sport « politiquement incorrect » auprès des constructeurs. A-t-on déjà oublié tout ce que la compétition a offert aux voitures de série ?   Formule 1 Malgré tout, à Genève, vous pourrez admirer quelques belles pièces, mais essentiellement électriques ou hybrides. Deux mots qui semblent, soudainement, redonner aux bolides leur virginité. La Formule 1, catégorie reine, fait exception… mais rappelons que ces dernières sont également des hybrides. Mercedes n’hésite donc pas à présenter sa monoplace de F1 championne du monde. Et, à condition de pouvoir y accéder, vous pourrez aussi admirer, de loin, la Ferrari F1. Dans le même esprit, Honda présente la McLaren, et Infiniti, la RedBull. [caption id="attachment_15618" align="alignleft" width="300"]2015_SA_-33 Toyota Championne du monde avec Buemi[/caption] [caption id="attachment_15619" align="alignright" width="300"]Nissan GT-R LM Nismo Nissan GT-R LM Nismo[/caption]   24H du Mans Les voitures du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC et des 24H du Mans, hybrides naturellement, font aussi exception. Toyota présente fièrement la TS040 Hybrid, Championne du Monde avec Sébastien Buemi, de même que la R18 e-tron de Marcel Fässler, victorieuse aux dernières 24H du Mans, qui est en pôle position sur le stand Audi. Par contre, étonnamment, pas de trace de la 919 Hybrid chez Porsche. En revanche, Nissan  ne manque pas de présenter la nouvelle Nissan GT-R LM Nismo. Pour son arrivée en LMP1, le constructeur nippon va à contre-courant de ce qui se fait actuellement, en engageant une voiture à moteur avant (données techniques de la Nissan GT-R LM Nismo). A elle seule, cette voiture vaut le déplacement…   Rallye [caption id="attachment_15621" align="alignleft" width="300"]La Hundai i20 WRC de Thierry Neuville La Huyndai i20 WRC de Thierry Neuville[/caption] En ce qui concerne le rallye, c’est une autre histoire… Après avoir parcouru le stand Volkswagen dans tous les sens, je me résouds à aborder une hôtesse, puis deux, puis trois… « Polo WRC ? heu…. je connais pas… » Pleine de bonne volonté, la 3e hôtesse sort un plan du stand… inutile ! Je me tourne ensuite vers un monsieur avec une jolie cravate et un beau badge : « – Vous savez que vous êtes Champion du Monde des Rallyes ?

  • – Oui….. mais non ! Pas de voiture de course chez nous… »
[caption id="attachment_15622" align="alignright" width="300"]Peugeot 2008 DKR Peugeot 2008 DKR[/caption] Si vous voulez voir une voiture de rallye, allez donc directement chez Huyndai. Vous pourrez y admirer la i20 WRC de Thierry Neuville. Chez Peugeot, vous pourrez vous approcher de la Peugeot 2008 DKR, qui a couru le Dakar… Elle est bien plus imposante qu’à la télévision ! En arrière-plan, sur la photo ci-contre, vous apercevez la Mini victorieuse de ce même Dakar… Superbe ! Mais malheureusement, comme beaucoup d’autres bolides, elle a quitté le Salon à la fin de la journée… Beaucoup de voitures quittent Palexpo après les journées presse. Mention spéciale à Ford, qui ose exposer deux voitures de compétitions : une monoplace de Formule Ford et la future Fiesta R2 de Rallye. [caption id="attachment_15627" align="alignleft" width="300"]La Jaguar de l’Emil Frey Racing La Jaguar de l’Emil Frey Racing[/caption] En fouinant bien, vous trouverez d’autres voitures de course, comme par exemple la Jaguar de l’Emil Frey Racing, qui dispute les Blancpain series (stand ACS), ou un prototype de Subaru WRX STI destinée aux 24H du Nürburgring. Si les constructeurs ne veulent plus exposer leur bolides de course, l’esprit de compétition fait cependant toujours rêver, et vendre… Sinon comment expliquer que presque tous les stands réservent un espace « simulateur » avec des jeux vidéo de course automobile ?   [caption id="attachment_15650" align="alignright" width="300"]IMG_7505 La Mercedes AMG GT3[/caption]

 Néanmoins, et outre tous ces bolides de courses exposés et ayant un palmarès plus ou moins long, deux constructeurs ont profité du salon pour présenter leurs nouvelles armes de course en GT3. Ainsi, Audi a présenté sa nouvelle Audi R8 LMS (voir ici avec de nouvelles photos prises au salon) basée sur la nouvelle Audi R8, alors que Mercedes a présenté l’AMG GT3, appelée à remplacer la SLS GT3 dans les prochains mois.

2015_SA_-35Miss Abarth La meilleure idée de substitution revient probablement à Abarth. Aucune voiture de compétition exposée, mais de charmantes hôtesses vous accueilleront en combinaison et bottines de course, ma fois très seyantes. Bref, vous l’aurez compris, mis à part des Formule E (E pour électrique) un peu partout, cette édition du Salon de l’Auto n’offre pas une grande tribune au sport automobile. Mais je me suis gardé le meilleur pour la fin… Enfin c’est ce que je croyais !   Exposition TAG Heuer décevante [caption id="attachment_15635" align="alignright" width="199"]Exposition TAG Heuer Exposition TAG Heuer[/caption] La marque horlogère TAG Heuer, bien connue pour ses liens avec l’univers de la course automobile, présente une exposition pour marquer le 30e anniversaire de son partenariat avec McLaren et 100 ans de sport automobile. Autant vous le dire tout de suite, cette exposition m’a légèrement déçu. Sur les 1’000 m2 ont pris place deux McLaren F1 (Senna et Button), une formule E et une « fausse » Nissan GT-R LM Nismo (allez plutôt voir celle qui trône sur le stand Nissan)… Le reste ressemble à une salle de jeux vidéo et à une boutique de montres… Plutôt que le poster de Steve McQueen, j’aurais préféré admirer un portrait de Jo Siffert, qui a été l’un des principaux artisans de l’implication de Tag Heuer dans le sport automobile. [caption id="attachment_15634" align="alignleft" width="300"]Exposition TAG Heuer Exposition TAG Heuer[/caption] Un avis, certes, un peu critique, mais probablement exacerbé par la comparaison peu flatteuse avec la fabuleuse exposition de l’ACO sur les 24H du Mans qui occupait le même espace l’an dernier. Cela dit, le Salon de l’Auto reste un merveilleux lieu d’évasion, de rêve et de rencontre… J’y retournerai, c’est certain… Mais plus dans l’espoir d’admirer des voitures de course. De toute manière, ce n’est pas à l’arrêt, brillantes de propreté, que je les préfère. Pas vous ?     Heures d’ouverture du jeudi 5 au dimanche 15 mars 2015
  • Lundi à vendredi de 10 à 20 h
  • Samedi à dimanche de 9 à 19 h
Tarifs Adultes 16 fr. Enfants de 6 à 16 ans et rentiers AVS et AI 9 fr.Groupes (plus de 20 personnes accompagnées): 11 fr. par personne. Rabais de 50% dès 16 h. sur tous les billets vendus sur place. www.salon-auto.ch   Crédit des Photos @Sébastien Moulin et Ronald Noll ]]>

Related posts