Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

L’Auto Sport Suisse Award 2019 est attribué à Sébastien Buemi

Un grand honneur a été fait à Sébastien Buemi. Pour la troisième fois (après 2007 et 2014), le pilote suisse romand de 31 ans a reçu le très convoité Auto Sport Suisse Award lors du Dîner des Champions, la cérémonie officielle des champions de Suisse des sports automobiles.

Chaque année, la faîtière suisse du sport automobile, Auto Sport Suisse (ASS) et sa Commission Sportive Nationale (CSN) décernent leur Award en reconnaissance de services exceptionnels rendus au sport automobile suisse. Le jury l’a attribué en 2019 à Sébastien Buemi, pour son titre de Champion du Monde d’Endurance ainsi que sa victoire dans la légendaire course des 24 Heures du Mans.

Sébastien Buemi : « C’est pour moi un grand honneur de recevoir ce prix pour la troisième fois déjà, il est très important à mes yeux, car c’est le prix le plus important qui existe en Suisse. J’aurais aimé aller le recevoir personnellement à Berne, mais l’ouverture de la saison de Formule E m’en empêche. »

Avec ses coéquipiers Fernando Alonso et Kazuki Nakajima, Sébastien Buemi a remporté cinq des huit courses du Championnat du Monde d’Endurance 2018/2019 sur sa Toyota TS050 Hybride, dont les 24 Heures du Mans. Avec deux autres deuxièmes places, le trio s’est assuré le titre de Champion du Monde. Il s’agissait déjà du deuxième titre de Sébastien Buemi au Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC), après celui de 2014.

Sébastien Buemi a participé à sa première course de karting en 1994 à l’âge de six ans déjà. Son plus grand succès dans cette discipline fut le titre de vice-champion d’Europe de karting junior 2002, dans la classe ICA. En 2004, il est passé à la monoplace et a participé pour la première fois à la Formule BMW allemande. En 2006, le Vaudois a couru en Formule 3 Euro Series et l’année suivante en GP2. En 2008, il terminait sixième du championnat, avec deux victoires. La récompense de son bon travail fut un contrat de pilote d’essai Red Bull en Formule 1.

En 2009, le jeune Suisse a trouvé une place en Formule 1 au sein de la Scuderia Toro Rosso, l’équipe sœur de Red Bull. Il est ainsi devenu le premier Suisse depuis Jean-Denis Délétraz en 1995 à disputer un Grand Prix de Formule 1. Et, dès son premier Grand Prix en Australie, Sébastien Buemi a réussi à marquer deux points en terminant en septième position.

Il a conduit pour Toro Rosso pendant trois ans, avant de passer chez Toyota pour le Championnat du Monde d’Endurance. Présent depuis sept ans dans la discipline, Buemi compte 16 victoires, dont deux aux consécutives aux 24 Heures du Mans, en 2018 et en 2019. Parallèlement, le jeune pilote suisse mise sur les motorisations électriques depuis la naissance de la Formule E. Et son bilan dans la discipline est impressionnant, avec 13 victoires, un titre (2015/2016) et trois places de vice-champion.

Palmarès Auto Sport Suisse Award :

  • 2007 Sébastien Buemi et Ulrich Giezendanner
  • 2008 A1 Team Switzerland
  • 2009 Fabio Leimer
  • 2010 Peter Sauber
  • 2011 Marcel Fässler
  • 2012 (pas de prix)
  • 2013 Fabio Leimer
  • 2014 Sébastien Buemi
  • 2015 Stefano Comini
  • 2016 Neel Jani
  • 2017 Paul Gutjahr et Daniel Fausel
  • 2018 Mario Illien
  • 2019 Sébastien Buemi

Source : Communiqué ASS Crédits photos : Vitor Almeida et Cédric Monchatre

]]>

Related posts