Yokohama 160×600
Vide

GP2 – Stratégie non payante pour Simon Trummer

Alors que le pilote Suisse pouvait espérer un beau résultat, la stratégie de course, en raison des conditions météorologiques changeantes, a jouée en sa défaveur.

Suite à sa sixième place de la veille, le pilote Bernois héritait de la troisième place sur la grille grâce à la grille inversée. Mais, après la course de GP3, une forte pluie faisait son apparition et détrempait la piste. Néanmoins, plusieurs pilotes dont Simon Trummer, faisait le pari de partir en pneus slicks, misant sur la chaleur et un séchage rapide du circuit.

Mais dans ces conditions, le début de course fut très difficile pour le Bernois qui chutait au fond du classement. Profitant ensuite de la piste qui s’asséchait, il parvenait à remonter au classement franchissant ainsi la ligne au quatorzième rang en ayant signé le troisième meilleur tour en toute fin de course.

Mais le pari pris par le Bernois n’était pas forcément mauvais. Ainsi, Felipe Nasr et Stefano Coletti, qui partaient juste derrière le pilote Suisse, faisaient le même choix au de pneus au départ. Si le début de course fut très laborieux pour le Monégasque et le Brésilien, le safety car apparu à mi-course leur offrait un retour sur la tête de la course et profitant alors de pneus plus efficace, les deux hommes passaient Stoffel Vandoorne qui avait mené la majorité de la course. Et au final, Stefano Coletti remportait la course devant Felipe Nasr alors que le pilote Belge montait sur la troisième marche du podium.

Le classement de la course

Au championnat, Jolyon Palmer conserve la tête avec 168 points soit 41 d’avance sur Felipe Nasr. Simon Trummer est lui onzième avec 26 points.

Le week-end prochain se tiendra le rendez-vous suivant du GP2 sur le circuit de Budapest.

Credit photo : GP2 Series

]]>

Related posts