Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Ford détient le record de victoires au Rallye International du Valais

Le Rallye international du Valais célébrera à partir de jeudi sa 60e édition. Afin de fêter dignement cet anniversaire, les organisateurs, grâce au concours de Ford Suisse, se sont assuré la présence du pilote américain Ken Block. Celui-ci sera la «star» de cette 60e édition avec sa Ford Escort Cosworth au volant de laquelle il s’est imposé le week-end dernier dans sa catégorie (3e au classement général) au célèbre Rally Legend disputé dans la Principauté de Saint-Marin.

Le fait que ce soit un pilote Ford tel que Ken Block qui assumera le rôle de grande vedette au 60e Rallye international du Valais tombe particulièrement bien. En 59 éditions, de 1960 à 2018, le record de victoires au classement général de la grande classique valaisanne est en effet détenu par Ford. La marque à l’ovale s’y est imposée à neuf reprises. Les trois premières victoires ont été remportées en 1983, 1986 et 1987 par le multiple champion de Belgique Robert Droogmans qui y avait fait respectivement triompher une Ford Escort RS groupe 4, une Ford RS 200 groupe B et une Ford Sierra Cosworth groupe A.

Ken Block permettra-t-il à Ford de rééditer une des victoires de Robert Droogmans au Rallye du Valais?

Non, le pilote américain, qui avait disputé l’année dernière le Rallye d’Espagne au volant d’une troisième Ford Fiesta WRC officielle aux côtés de Sébastien Ogier et d’Elfyn Evans, roulera sur les routes valaisannes en tant qu’ouvreur au volant d’une très spectaculaire Ford Escorth Cosworth de 1994 qui a été spécialement modifiée pour les drifts. Cela permettra à Ken Block d’assurer le spectacle non seulement en précédant en tant qu’ouvreur tous les concurrents du Rallye international du Valais, dans chacune des épreuves chronométrées au programme, mais également en effectuant différentes démonstrations de drift aux Casernes de Sion.

« Ken Block devrait attirer des milliers de spectateurs en Valais. Son excellent coup de volant et son sens inné du spectacle au volant de sa Ford vaudront incontestablement le déplacement », nous a confié Dominic Rossier, le directeur des relations publiques de Ford Suisse.

Le pilote américain, qui aura 52 ans le 21 novembre et qui compte des millions de vues avec ses vidéos de gymkhanas où il conduit ses Ford avec une précision chirurgicale, permettra en effet d’attirer sur les épreuves chronométrées valaisannes des spectateurs qui ne sont pas nécessairement des spécialistes de sport automobile. Cela ne peut qu’accroître la renommée du Rallye international du Valais et, du même coup, augmenter les retombées économiques engendrées par cette compétition dans les commerces, les restaurants et les hôtels de tout le canton.

La présence de Ken Block sera avant tout très attendue lors de l’épreuve chronométrée des Casernes de Sion qui se dispute sous la forme d’une boucle que les concurrents empruntent à plusieurs reprises et qui sera le théâtre de trois épreuves chronométrées.

Celles-ci sont agendées le vendredi 18 octobre, dès 11h35 et dès 16h45, ainsi que le samedi 19 octobre, dès 13h35. On relèvera par ailleurs que le site des Casernes de Sion accueillera de nombreuses animations tout au long de ces deux journées de vendredi et de samedi. Il accueillera également un grand nombre de VIP qui s’y restaureront sous des tentes prévues à cet effet avant de rejoindre en hélicoptère, du moins pour certains d’entre eux, quelques-unes des épreuves chronométrées les plus spectaculaires du Rallye international du Valais.

Ford, qui n’a plus remporté le Rallye international du Valais depuis 2016, année où Sébastien Carron s’était imposé au volant d’une Ford Fiesta R5, parviendra-t-il à décrocher une 10e victoire absolue cette année? On l’ignore.

On relèvera toutefois que le pilote tchèque Ondrej Bisaha s’élancera avec le numéro 1 sur sa Ford Fiesta R5. Une voiture avec laquelle il a terminé à trois reprises à un très honorable 4e rang, cela au Rallye de Nova Gorica en Slovénie, au Rally Weiz en Autriche et au Rally Tatry en Slovaquie.

[caption id="attachment_79094" align="alignleft" width="300"] Olivier Burri en action au Rallye du Valais 2018[/caption]

Ondrej Bisaha sera donc à surveiller de très près avec les différents favoris que sont le double champion de Suisse en titre Ivan Ballinari (Skoda Fabia R5), Jérémie Toedtli (VW Polo GTI R5) ainsi que Michael Burri et son père Olivier Burri, tous deux sur une Skoda Fabia R5. Pour la petite histoire, on rappellera qu’Olivier Burri (56 ans) est le recordman des victoires au Rallye international du Valais. Il s’y est en effet imposé à huit reprises et son premier succès sur les routes valaisannes remonte à 1993. Il y pilotait alors une Ford Sierra Cosworth groupe A.

Retrouvez ici notre article sur les favoris du60ème Rallye International du Valais.

Crédits des photos: Laurent Missbauer/Sport-Auto.ch, Ford, Sébastien Moulin/Sport-Auto.ch, Ludovic Carnal/Sport-Auto.ch

]]>

Related posts