Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

F1- GP d’Italie : Max Verstappen irrésistible sur les terres de la Scuderia.

Malgré une pénalité qui le voyait partir en 7ème position, Max Verstappen n’a pas dû forcer son talent pour s’imposer devant Charles Leclerc. Ce dernier, pourtant parti en pole, n’a rien pu faire pour empêcher le néerlandais de remporter sa 11 victoire de la saison.

Cette victoire a toutefois été ternie par une fin de course qui s’est terminée sous safety car. Mais on relèvera surtout la superbe performance de Nyck de Vries. Remplaçant Alexander Albon au pied levé, « l’autre néerlandais » marque deux points pour son premier Grand Prix !

Fièvre jaune du dimanche pour Ferrari.

La foule venue en masse pour soutenir Ferrari espérait un autre scénario. La Scuderia qui se parait d’un peu de jaune pour fêter ses 75 ans et le centenaire du circuit de Monza, donnait un peu d’espoir aux nombreux tifosis. En effet, Charles Leclerc partait de la 1ère place et il caracolait en tête au début de la course.

Malheureusement pour le monégasque, son rival réalisait un excellent départ, gagnant rapidement plusieurs places. Au 12ème tour, à la suite du passage aux stands de Charles Leclerc, Max Verstappen prenait d’ailleurs la tête de la course. Sa Red Bull était une fois de plus largement supérieure à la Ferrari, c’est donc en toute quiétude qu’il allait cueillir un 5ème succès de rang.

Quant à l’autre pilote de Maranello, Carlos Sainz, il partait en fond de grille (18ème), à la suite d’une pénalité. Malgré une belle remontada, il échoue au pied du podium, intercalé entre les deux Mercedes conduites par deux sujets de sa majesté le roi Charles III, George Russell et Lewis Hamilton.

Nyck de Vries marque des points et les esprits

Quelle belle performance pour le pilote batave ! Alors qu’il était appelé à la rescousse la veille, Nyck de Vries a parfaitement su répondre à l’appel de l’équipe Williams. Cette dernière contrainte de remplacer Alexander Albon, victime d’une appendicite, a vu son choix récompensé par 2 points supplémentaires. C’est donc en parfait logique que Nyck de Vries se voit récompenser en étant élu pilote du jour.

Alfa Romeo retrouve le top 10.

Côté suisse, on esquisse enfin un sourire avec la 10ème place Mr. Zhou. Une belle course de la part du pilote chinois qui le voit donc renouer avec les points après une longue période de disette.

Hélas pour Valtteri Bottas, la série noire continue et une nouvelle fois, il fit preuve de malchance. Nous connaissons la qualité du finlandais et espérons qu’il pourra à nouveau montrer l’étendue de son talent durant les dernières épreuves.

L’avis de Sport Auto

Cette victoire de Max Verstappen sur les terres « ennemies » semble définitivement sceller l’issue du championnat. Même s’il existe la glorieuse incertitude du sport, il est peu probable de voir Charles Leclerc lutter encore longtemps pour le titre mondial.

La Red Bull s’est montrée supérieure et Max Verstappen évolue à un excellent niveau.

Il reste toutefois à espérer que la suite de la saison ne soit pas soporifique, mais qu’au contraire on puisse encore vivre de belles courses.

Il était agréable de voir un public aussi nombreux dans ce temple de la vitesse. Une piste centenaire, avec une énorme histoire, est un combo gagnant. Il reste à espérer que la Formule 1 puisse vraiment tenir compte de cela et trouver une bonne balance entre intérêts sportifs et économiques.

Crédit photos: @Pirelli  @RedBull-Getty Images / Red Bull Content Pool, @ Formula 1® Racing

 

Related posts