Vide
Jok 160X600

ELMS – Les Helvètes brillent à Spa-Francorchamps

Sous un beau soleil de fin d’été, les concurrents de l’ELMS étaient en piste ce dimanche sur le spectaculaire tracé de Spa-Francorchamps pour la quatrième manche de la saison. Et, pour l’occasion, les Suisses se sont illustrés avec des podiums et victoires de catégorie.

Marqué par de nombreuses neutralisations dont 5 par le safety car, les écarts de performance des équipages, notamment en LMP2 avec les Pro et Pro-Am, allaient être réduits puisque à l’entrée de la dernière heure, tous les concurrents dans le même tour étaient séparés par une poignée de seconde.

Dans ces conditions, les écarts entre les LMP2 étaient minimes et les voitures engagés en Pro-Am se retrouvaient en lutte pour la victoire. Et, à ce jeu, c’est l’Algarve Pro Racing qui récoltait les lauriers de la victoire, Alex Lynn, alors au volant, profitant de court passage par les stands des 3 concurrents qui le précédaient pour passer en tête et s’imposer devant l’Oreca n°37 du Cool Racing de Malthe Jakobsen, Alexandre Coigny et Nicolas Lapierre, l’équipage de l’équipe suisse remportant du même coup la victoire en LMP2 Pro-Am.

Si l’Oreca n°83 d’AF Corse franchissait la ligne d’arrivée au troisième rang, une pénalité de 4a secondes étaient infligées à l’équipage après la course pour une infraction au régime de Full Course Yellow, et les faibles écarts rejetaient l’auto au cinquième rang. Louis Delétraz et ses coéquipiers du Racing Team Turkey récupéraient la troisième marche du podium malgré une pénalité de 2 secondes pour la même cause. Ce podium au classement général était, également, synonyme de deuxième place en classe Pro-Am.

Dans la catégorie LMP3, Marcos Siebert, Adrien Chila et Alejandro Garcia décrochaient la victoire, offrant ainsi un doublé au Cool Racing en Belgique. Cette victoire permet, en outre, à l’équipage de posséder 46 points d’avance avant les deux derniers rendez-vous de Portimao, où 52 points seront à attribuer.

Enfin, comme en LMP2 Pro-am, les pénalités d’après course vont avoir un impact sur le podium final du LMGTE. Ainsi, si la Porsche n°16 franchissaient la ligne d’arrivée en tête, une pénalité de 10 secondes rejetait son équipage au troisième rang de la catégorie. C’est une autre Porsche, la n°60 d’Iron Lynx, qui récolte ainsi les points de la victoire devant la Ferrari n°50 du Formula Racing.

Classement final

Les deux dernières courses de la saison se tiendront du 20 au 22 octobre sur le tracé de Portimao.

Crédits photos : Jean-Luc Patars

Related posts