Yokohama 160×600
Vide

Deux courses d’endurance sous la chaleur pour clore le week-end à Dijon-Prenois

La deuxième manche de la saison 2021 de l’Ultimate Cup Series s’achève par deux courses à rebondissements ce dimanche, sur le Circuit de Dijon-Prenois.

Relais 208, course (4 heures) : De la pole position à la victoire pour Benjamin Mosson et Antoine Pretin

La grille de départ du Relais 208 a fière allure avec 29 Peugeot 208, prêtes pour quatre heures de course en ce dimanche matin, sur le Circuit de Dijon-Prenois.

Partis en pole position, Antoine Pretin et Sébastien Mosson ont conduit leur Peugeot 208 #415/GPA Racing jusqu’à la victoire. Ils n’ont pourtant pas franchi la ligne d’arrivée les premiers puisque le drapeau à damier s’est abaissé devant Michael et Yannick Blanc. Le duo de la #177, vainqueur au Castellet, a reçu une pénalité à l’arrivée de la course.

Antoine Pretin et Sébastien Mosson ont joué aux avant-postes la majeure partie de la course, en menant 89 tours sur 126 couverts. Malgré leur pénalité, Michael et Yannick Blanc terminent sur la deuxième marche du podium et font une bonne affaire au championnat. Le podium est complété par le duo de la 208 #154/FG Sport by Poissy, composé de Sébastien Gehin et Sébastien Allot.

Les honneurs de la catégorie Gentleman reviennent aux pilotes Bresse Auto Racing, Nicolas Mandra et Bernard Vantard.

Les deux frères, Alexandre Veynat et William Veynat l’emportant dans la catégorie Junior avec leur 208 #215.

NAPA GT-Touring Endurance, course (4 heures) : Deuxième succès consécutif pour Franck Thybaud, Eric Cayrolle et AB Sport Auto

Cette deuxième manche sur le Circuit de Dijon-Prenois s’achève avec l’un des plateaux phares, la NAPA GT-Touring Endurance. Les 22 pilotes s’alignent sur la grille de départ sous un soleil de plomb, à la mi-journée.

Le poleman Franck Dezoteux est l’auteur d’un bon départ qui lui permet de protéger sa position au volant de la Renault R.S. 01 #5/FIT ITBC by 2SM Pilotage, suivi par David Hallyday. Ce dernier, à bord de la Ferrari 488 GT3 Evo #1/Visiom, se met dans le rythme, revient peu à peu sur le leader et s’empare des commandes après trois tours de course. Eric Cayrolle lui emboîte le pas pour le gain de la 2e place. Le pilote de la Renault #45 d’AB Sport Auto se lance ensuite à la poursuite de la Ferrari qu’il double quelques minutes plus tard.

Eric Cayrolle réalise un premier relais très solide et très régulier pour accroitre son avance. Sa domination prend fin après 45 tours en tête, lorsqu’il laisse le volant de la Renault à son coéquipier Franck Thybaud.

A l’issue de la première vague d’arrêts aux stands, c’est la Renault #5, désormais entre les mains de Stéphane Tribaudini, qui se repositionne en tête. Dès lors, le pilote niçois enchaîne tours et abaisse la référence pour franchir le cap de la mi-course en tête et surtout aborder la dernière dans la meilleure posture.

Franck Dezoteux reprend le volant de la Renault pour rallier l’arrivée et tenter d’accrocher la victoire. Mais voilà, l’équipage doit s’arrêter 54 secondes supplémentaires comme le prévoit le règlement, pour équilibrer les équipages, et chaque arrêt aux stands coûte cher.

Pendant ce temps-là, grâce à des arrêts plus court de par la composition de l’équipage, la Renault #45 aborde la dernière demi-heure en tête. Eric Cayrolle ne sera jamais inquiété et franchit la ligne d’arrivée en vainqueur. C’est le deuxième succès consécutif pour AB Sport Auto cette saison. Malgré leur performance en piste, Stéphane Tribaudini et Franck Dezoteux s’inclinent après avoir tout de même réalisé 81 boucles en tête. La Ferrari 488 GT3 Evo #1 de Visiom n’a jamais été en mesure de rivaliser avec les Renault ce week-end. David Hallyday, Jean-Paul Pagny et Jean-Bernard Bouvet terminent néanmoins troisièmes.

Le meilleur tour en course a été signé par Emmanuel Collard en 1 :16.672, sur la Mercedes-AMG GT3 #83 de Racetivity. Cette dernière termine au pied du podium après s’être longuement battue avec la Ferrari #8 de Kessel Racing, 5e.

La catégorie Porsche Cup a été remportée brillamment par Sébastien Dussolliet et Sébastien Poisson avec la Porsche 911 GT3 Cup #911, engagée par ABM. La structure basée à Annecy réalise un doublé avec la 2e place de la voiture sœur #666, devant la #71 de Martinet by Alméras.

Victoire de la Vortex #712 dans la catégorie GT Classe 3B tandis que l’Audi RS3 #188 d’AC Motorsport s’illustre en UTCR.

Résultats

L’Ultimate Cup Series retrouvera le Circuit Paul Ricard, du 16 au 18 juillet pour la troisième épreuve du calendrier 2021.

Communiqué Ultimate Cup Series

Related posts