Vide
Jok 160X600

Dakar 2014 – Roma, vainqueur avec 5’38’’ d’avance sur Peterhansel

Nani Roma (à dr.) et son copilote Michel PérinEncore en tête au terme de l’avant-dernière étape du Dakar, le Valaisan d’adoption Stéphane Peterhansel – il habite à Crans-Montana depuis plus de dix ans – a dû finalement se contenter du 2e rang derrière son collègue de marque Nani Roma. Ce dernier, dix ans exactement après son succès en moto, remporte son premier Dakar en voiture rejoignant ainsi dans l’histoire du plus célèbre rallye-raid au monde Hubert Auriol et Stéphane Peterhansel, vainqueurs aussi bien sur deux que sur quatre roues. Nasser Al-Attiyah, 3e, complète le podium 100% Mini.

Stéphane Peterhansel en actionCette année, le Dakar aura joué la carte du suspense jusqu’à la 13e et dernière spéciale. Même si le communiqué de presse des organisateurs parle d’«imbroglio des consignes pour les trois derniers jours chez Mini», il relève, un peu plus loin que, «au final, et presque comme attendu, Mini termine à la parade et place cinq de ses onze voitures engagées dans le top six, dont trois sur le podium. Chacune des onze Mini a par ailleurs franchi la ligne d’arrivée à Valparaiso.»

«Le fait que toutes les Mini engagées aient terminé reflète une maîtrise technique qui tranche avec l’approximation dans la gestion sportive», poursuit le communiqué de presse final des organisateurs du Dakar. «En effet, avant que Nani Roma ne puisse savourer sa 1re victoire auto sur le Dakar, l’Espagnol aura dû montrer des nerfs plus que solide face aux consignes de courses données par Sven Quandt, le patron de l’écurie Mini X-Raid, au soir d’Antofagasta, mais non respectées le lendemain avant que, au final, tout rentre dans l’ordre le dernier jour.» Le communiqué de presse final se poursuit comme suit: «Reste que cette affaire des consignes, tout comme le regroupement des Minis de tête dans la dernière étape qui rend ainsi la victoire finale à Nani Roma, vient ternir Stéphane Peterhanselle 1er titre auto du Catalan de 41 ans, pourtant impressionnant de maîtrise pendant 10 étapes, avant de craquer sous la pression d’un Stéphane Peterhansel, déchaîné sur les derniers jours. Toujours aussi régulier, mais d’un niveau d’attaque qu’il avait rarement montré, Stéphane Peterhansel aura en effet éclaboussé de toute sa légende cette édition 2014 dont il finit 2e à 5’38 », mais meilleur performer avec 4 victoires d’étapes et désormais recordman absolu des victoires d’étapes sur le Dakar avec 65 lauriers. Isolé en 3e position, Nasser Al Attiyah s’offre un 3e podium dans l’épreuve, mais regrettera surement longtemps d’avoir baissé les bras dans sa recherche de tous les way points de l’étape 10. A la clé, une heure de pénalité qui le prive peut-être d’un 2e titre, puisqu’il termine finalement à 56’52 » du vainqueur.»

Crédits des photos: X-Raid Mini

]]>

Related posts