Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

Asian Le Mans Series – Un final en apothéose

Dernière des 4 manches de l’Asian Le Mans Series, la deuxième course de 4 heures sur le tracé de Yas Marina d’Abu Dhabi fut le théâtre d’un final avec un superbe duel ou le Jota Sport allait remporter sa deuxième victoire consécutive.

Ainsi, si les deux Oreca du team G-Drive s’envolaient en tête au départ, l’équipage de l’Oreca n°28 Tom Blomqvist et Sean Gefael déjà vainqueurs la veille, remontait au classement au fil de la course. Et, malgré un accrochage de Sean Gefael, c’est le Jota Sport qui franchissait la ligne d’arrivée en tête, mais au terme d’un beau duel une grande partie de la course avec l’Oreca n°25 du Team G-Drive. Ainsi l’équipage de cette dernière échouait à une demi-seconde des vainqueurs au terme d’un mano à mano qui allait durer une grande partie de la course. Sur le podium pour la troisième fois en quatre courses, Simon Trummer, toujours associé au Liechtensteinois Matthias Kaiser mais avec Kelvin Van der Linde à leurs côtés, concluait cette saison dans les Emirats Arabes Unis de fort belle manière.

En terminant quatrième, première fois hors du podium, l’équipage de la G-Drive n°26 (Yifei Ye-Ferdinand Habsburg-Rene Binder) remporte le titre et offre à l’équipe russe une invitation aux 24h du Mans en LMP2.

Dans la catégorie LMP3, United Autosport termine avec ses trois voitures sur le podium. Après les deux victoires à Dubaï, l’équipe britannique n’avait pu faire mieux que troisième la veille, avant de se ressaisir pour cette dernière manche et de fêter le titre dans la catégorie, et une invitation automatique en LMP2, de la plus belle des manières.

Avec 4 voitures au tapis dès la première partie de course en raison d’un accrochage, dont celle de Thomas Flohr, la course des Ferrari en GT était très mal engagée. Mais, au terme d’une course où beaucoup ont connus des petits soucis, notamment les Porsche gagnantes des 3 premières épreuves, c’est finalement les tessinois du Kessel Racing qui s’imposaient et offraient les lauriers de la victoire au constructeur italien avec la 488 GT3 n°57 devant la McLaren n°7 d’Inception Racing et une autre Ferrari, la n°55 du Rinaldi Racing. Quant à Raffaele Marciello, il conclut cette saison par une huitième place.

Si aucune Porsche ne termine sur le podium pour cette dernière, les 911 terminent, néanmoins, en haut du classement au championnat puisque le Precote Herberth Motorsport remporte le titre devant le GPX Racing, les deux équipes Porsche recevant ainsi une invitation en GTE-Am aux 24h heures du Mans. En terminant troisième et quatrième du championnat, Rinaldi Racing et Inception Racing reçoivent également une invitation en GTE-Am. A noter que les invitations en GTE-Am peuvent être passées en GTE-Pro.

Enfin, notons la victoire dans cette course, de Era Motorsport en LMP2 Am et la deuxième place de la Ferrari n°27 du Kessel Racing en GT Am derrière la BMW n°25 du Walkenhorst Motorsport.

Crédit photo : Asian Le Mans Series

Related posts