Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Ultimate Cup Series – De belles courses concluent le week-end de Misano

La première victoire au général d’ANS Motorsport avec sa Norma CN n°72

Seulement 60 millièmes de seconde ont permis de départager la pole position de cette troisième manche sur le circuit de Misano, en faveur de la Ligier JS P320 n°16 du Graff. Umberto et Jacopo d’Amato, ainsi que Lucca Allen ont établi la meilleure moyenne en 1:31.931, devant John Melsom et Matt Bell qui ont quant à eux tourné en 1:31.991 pour le compte du Nielsen Racing.

Les deux Ligier JS P320 se retrouvent sur la première ligne de la grille de départ ce dimanche matin, avec un premier duel qui s’amorce dès l’extinction des feux. En tête de la course, grâce à un très bon début de relais, John Melsom commet une erreur dans le virage 13 et sort dans le bac à gravier, au volant de la Ligier n°7/Nielsen Racing. Même si cette dernière a pu être délogée du bac, cette sortie de piste est synonyme de premier abandon quelques minutes après le départ. Ce premier incident fut le premier d’une longue série qui a décimé la catégorie LMP3. La Ginetta G61-LT-P3 de MG Sound by Division a quant à elle abandonné après avoir été victime d’un problème d’embrayage. Seule la Ligier JS P320 n°16 du Graff demeure en lice pour la victoire à mi-course. Mais voilà, le virage 13 est à nouveau le théâtre d’une sortie de piste, celle de cette dernière LMP3 en lice pour la victoire. Jacopo D’Amato a perdu le contrôle, vraisemblablement à l’issue d’une crevaison à l’arrière-gauche. Le temps de regagner son stand et de procéder aux réparations, la Ligier n’est plus en lice pour jouer la victoire au général.

Les déboires des LMP3 ont permis aux CN de se montrer aux avant-postes, à commencer par Frédéric Croullet et Mathys Jaubert, victorieux pour la deuxième fois consécutive au volant de la Norma CN n°72 d’ANS Motorsport, la première fois au scratch. Les deux hommes ont réalisé 63 des 138 tours parcourus en tête, devançant Philippe Mondolot et Christophe Kubryk, sur la Norma CN n°40 de Palmyr.

A noter la très belle performance de Jordan Perroy et Philippe Thirion qui ont hissé la Nova Proto NP02 de DP Autosport dans le top 3 du général, et qui s’offrent la victoire de classe.

Le Manceau Louis Rossi, ô combien expérimenté en moto, termine sa première course de sa carrière en prototype à la troisième place de la catégorie CN, au pied du podium scratch, aux côtés de Philibert Michy.

Malgré leurs déboires, Umberto et Jacopo D’Amato, accompagnés par l’Irlandais Lucca Allen, ont fait preuve de détermination pour rallier l’arrivée en 6e position, mais surtout glaner les points de la victoire en LMP3 et ainsi conforter leur leadership.

AKKODIS ASP remporte la Coupe KENNOL GT Endurance à Misano après un départ en dernière position

Véritable point d’orgue du week-end, la Coupe KENNOL GT Endurance nous a réservé une belle course ce dimanche après-midi, à Misano, avec une très belle grille de départ.

Samedi, l’exercice des qualifications avait une fois encore été remporté par l’équipage de la Mercedes-AMG GT3 n°83 de Racetivity. Emmanuel Collard et Charles-Henri Samani ont décroché leur troisième pole position en trois courses en domptant le tracé italien, reléguant la Ferrari 488 GT3 n°2 de Visiom à 7 dixièmes.

Mercedes, Ferrari, Ferrari et Renault, les deux premières lignes de la grille de départ ont de quoi faire rêver avant que le départ ne soit donné pour 4 heures de course.

Parti en 2e position sur la grille de départ, David Hallyday a pris la meilleure impulsion dès la présentation du drapeau vert, hissant ainsi la Ferrari 488 GT3 n°1 de Visiom au sommet de la hiérarchie. Le coéquipier de Jean-Bernard Bouvet et Jean-Paul Pagny a ainsi bouclé la première heure de course en tête, mais c’est aussi à ce moment-là que les différentes stratégies se mettent place pour réaliser les arrêts obligatoires, prévus par le règlement, prenant en compte la composition des équipages.

A mi-course, une nouvelle hiérarchie se dessine avec le leadership occupé par la Mercedes-AMG GT3 n°88 d’AKKODIS ASP, revenue du diable vauvert d’abord grâce au très bon début de course de Nicolas Chartier, relayé par l’expérimenté Vincent Capillaire qui a fait parler la poudre. Les deux hommes ont ensuite terminé le travail dans la deuxième partie de la course pour remporter leur première victoire, ensemble, au bout de 4 heures, 139 tours, dont 80 en tête. AKKODIS ASP est la troisième écurie différente à s’imposer, après Visiom au Castellet et Racetivity, à Navarra.

Les Mercedes-AMG GT3 réalisent un doublé avec la deuxième place obtenue par Charles-Henri Samani et Emmanuel Collard (Racetivity) qui conservent la tête au championnat UGT3A, devant Jean-Paul Pagny, Jean-Bernard Bouvet et David Hallyday, qui complètent le podium de la course avec la Ferrari n°2 de Visiom.

Le top 5 est complété par la Renault R.S 01 n°31 d’AB Sport Auto, emmenée par Rémy Kirchdoerffer et Jonathan Cochet, ainsi que la Porsche 992 Cup n°94 de Martinet by Alméras. Avec cette dernière, Xavier Follenfant, Joffrey Dorchy et Julien Froment s’imposent dans la catégorie Porsche Cup.

Résultats

Communiqué Ultimate Cup Series ; crédits photos : Davy Delien

Related posts