Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

CP Racing remporte sa première victoire absolue lors des 24h Portimao

CP Racing a remporté sa première victoire absolue en 24h Series à l’occasion des 24h Portimao au terme d’une longue bataille avec les leaders du classement en GT3, Phoenix Racing.

Lors de ces 24 heures disputées de manière ininterrompue, le leadership a changé de main plusieurs fois, passant de la Mercedes-AMG GT3 CP Racing (#85, Charles Putman / Charles Espenlaub / Joe Foster / Shane Lewis) à l’Audi R8 LMS GT3 EVO II Phoenix Racing (#18, Michael Doppelmayr / Pierre Kaffer / Elia Erhart / Swen Herberger), ce à… 26 reprises sur le circuit de Portimão, chaque team tirant un maximum de profit de ses relais pilotes et carburant. Après leur ultime passage par la pitlane, à 50 minutes de l’arrivée, la Mercedes-AMG et l’Audi étaient séparées par moins de 30 secondes. Ce résultat est synonyme de première victoire absolue en 24h Series pour CP Racing. C’est Shane Lewis, qui disputait ce week-end sa 60 ème épreuve en 24h Series, qui a passé le drapeau à damier, au bout de 718 rotations de l’Autódromo Internacional do Algarve, long de 4652 mètres.

« C’était génial ! », commentait un Shane Lewis euphorique au micro de Joe Bradley, de radiolemans.com. « Je traquais cette victoire depuis plusieurs années, et je suis en mesure de conclure ma 60 ème course en 24h Series avec un succès à la saveur très particulière. Je n’ai pas de mots pour qualifier cette Mercedes-AMG. Les gens sont venus nous trouver, en disant ‘ce n’est pas la bonne voiture pour gagner ici’. Nous avons travaillé, travaillé, travaillé, et au bout du compte, la Mercedes est devenue la voiture parfaite pour ici ! Mais en fait, c’est plutôt CP Racing qui a été le team parfait ici, et je suis tellement honoré de rouler pour ces gars. J’aime cette série, j’aime Creventic, et j’aime ce circuit ! »

« Enfin ! J’en ai les larmes aux yeux ! », poursuit le propriétaire et pilote Charles Putman. « C’est juste fantastique, et je suis tellement fier de cette équipe ! Fier de notre AMG que nous avons pu mener dans de telles conditions, car honnêtement, c’était plus qu’un test grandeur nature par ces températures. Je suis juste heureux ! »

En raison d’une blessure malheureuse pour Elia Erhart, de quoi perturber le programme de relais – le pilote allemand était touché à la main lors d’un relais difficile au cœur de la nuit – Phoenix Racing a dû se satisfaire de la deuxième place, à 36 secondes seulement de CP Racing, de quoi néanmoins permettre au team allemand d’encore renforcer son leadership au classement GT3.

WTM Racing (#22, Georg Weiss / Leonard Weiss / Jochen Krumbach / Daniel Keilwitz / Indy Dontje), initialement classé au 3 ème rang général, a fait l’objet d’une disqualification des 24h Portimao après que les commissaires techniques eurent constaté lors du contrôle d’après-épreuve que l’échappement de la Ferrari 488 GT3 ne contenait pas le catalyseur, ce qui est interdit par le règlement de la 24h Series.

Red Ant Racing, qui a signé un doublé en classe 992, terminant aux 4 ème et 5 ème places finales, s’est dès lors vue propulsée sur le podium final. La 992 GT3 Cup de pointe de la formation belge (#903, Ayrton Redant / Bert Redant / Yannick Redant / Sam Dejonghe) a franchi le drapeau à damier devant la voiture sœur (#904, Philippe Wils / Jimmy de Breucker / Kobe de Breucker / Gavin Pickering), désormais classée au 4 ème rang. Même si une disqualification d’après-course est plutôt rare en 24h Series, et qu’elle inspire la déception, Creventic et des officiels sont confiants dans le fait que cette affaire a été réglée dans les règles de l’art, afin de garantir l’équité sportive.

Rivaux les plus importants de Red Ant Racing au championnat, Red Camel-Jordans.nl (#909, Ivo Breukers / Luc Breukers / Rik Breukers / Fabian Danz) ont été en lice pour la victoire de classe au Portugal, mais un bris de cardan causé par la chaleur dégagée par un échappement endommagé, a contraint la formation néerlandaise à l’abandon avant le lever du jour. Les revenants de ID Racing and Rabdan Motorsport (#977, Gunnar Jeannette / PJ Hyett / James Gue / Marco Signoretti), également en lutte pour le podium plus tôt dans la course, ont finalement été trahis par un compresseur de boîte de vitesses.

Une malchance brutale a frappé RD Signs – Siauliai racing team (#720, Audrius Butkevicius / Nicola Michelon / Paulius Paskevicius / Arturs Batraks) à l’entame des 90 dernières minutes. Après s’être remise d’une crevaison tôt dans la course, en plus d’un début d’incendie lors d’un refuelling, les leaders de la classe GTX pointaient dans le top 6 général lorsqu’un ennui électrique a entravé la progression de la Lamborghini Huracán Super Trofeo, déroulant un tapis rouge pour les rivaux au championnat Leipert Motorsport (#710, Kerong Li / Jean-Francois Brunot / Glenn McGee / Anthony McIntosh / Tyler Cooke). La formation lituanienne est parvenue à remonter en piste, pour prendre la 2 ème place de catégorie, soit la 6 ème du classement général.

Une place devant, au 5 ème rang, la Lamborghini Huracán Super Trofeo Leipert Motorsport a également connu différentes crevaisons, et un problème assez long d’alimentation en carburant, mais elle a remporté sa première victoire en classe GTX de la saison. Avec les lauréats en 992 et GTX terminant aux 3 ème et 5 ème places finales, cinq constructeurs différents sont représentés dans le haut du classement des 24h Portimao.

BMW M Motorsport (#482, Daniel Harper / Max Hesse / Neil Verhagen / Jörg Weidinger) a enregistré des débuts à succès sur 24 heures pour la deuxième génération de la M4 GT4, complétant le podium en classe GTX. Une solide pointe de vitesse a même permis à ce ‘Concept’ de mener la catégorie au cœur de la nuit.

Après avoir perdu du temps en début de course en raison d’un souci de valve, RAM Racing (#405, Jon Minshaw / Katarina Kyvalova / John Loggie / Phil Keen) a remporté une victoire impressionnant en classe GT4. Le team britannique a pris la 8 ème place du classement général, terminant juste devant l’Audi R8 LMS GT3 EVO II SAINTELOC Racing (#26, Olivier Esteves / Christian Kelders / Simon Gachet / Nicolas Baert / Lucas Légeret), cette dernière ayant dû se remettre d’un contact avec les barrières de protection au virage 11, de quoi lui permettre d’intégrer le top 10.

Derrière RAM Racing, l’Audi R8 LMS GT4 Lionspeed by Car Collection Motorsport (#499, Andreas Bakkerud / José Garcia / Patrick Kolb / Daniel Miller) a fait preuve de jusqu’au-boutisme pour prendre la 2 ème place, complétant le top 10 final. Le triple champion d’Europe de Rallycross Andreas Bakkerud décroche ainsi son premier podium en 24h Series dès sa deuxième apparition en 2022.

Un effort extraordinaire de TEAM ACP – Tangerine Associates (#421, Catesby Jones / Wim Spinoy / Ken Goldberg / Jim Norman), qui n’a effectué que 21 tours au cours des neuf premières heures de course, rencontrant d’incessants soucis électriques, a permis aux leaders en GT4 Teams Championship d’effectuer une distance suffisante pour être classs au 3 ème rang. Pour saluer cet effort, le team belge a reçu le ‘Spirit of the Race Award’ offert par radiolemans.com.

Les vainqueurs 2020 de cette épreuve, Herberth Motorsport (#91, Daniel Allemann / Ralf Bohn / Alfred Renauer / Robert Renauer / Jürgen Häring) ont d’emblée perdu du temps samedi, un pneu crevé endommageant la carrosserie de la Porsche 911 GT3 R. Malgré tout, le team bavarois remontait dans le top 5 général au terme d’une extraordinaire remontée au cœur de la nuit, pour finalement être contraint de jeter le gant après qu’un contact eut envoyé la Porsche dans le bac à graviers.

Quatrième victoire de la saison, mais aussi des émotions pour les candidats au titre TCR BBR aux 24h Portimao

Les leaders du TCR Teams’ championship, BBR, ont remporté leur quatrième victoire en 24h Series 2022 à l’occasion des 24h Portimao, mais c’est un premier doublé qui aurait pu tomber dans l’escarcelle de l’équipe, si le destin en avait décidé autrement.

Le team thaïlandais, qui engageait pour la première fois deux voitures cette saison, évoluait aux 1 ère et 2 ème places en TCR aux deux-tiers de la distance, le tout avec une cadence de métronome, et alors que des problèmes pour la concurrence offraient un avantage de 10 tours à BBR. Peu après le lever du jour, la CUPRA Leon Competición TCR BBR (#158, Chariya Nuya / Munkong Sathienthirakul / Sandy Stuvik / Grant Supaphongs / Nattanid Leewattanavalagul), qui avait mené le classement général durant les premières heures avant de connaître un souci d’alternateur, était contrainte à l’abandon, des suites d’un début d’incendie au niveau du moteur.

De quoi laisser la CUPRA TCR sœur (#159, Kantadhee Kusiri / Kantasak Kusiri / Anusorn Asiralertsir / Tanart Sathienthirakul / Pasarit Promsombat) évoluer en solo, la toute nouvelle voiture de la catégorie TCR acquise par le team ne rencontrant pas le moindre problème pour franchir en vainqueur le drapeau à damier, les lauréats effectuant 658 tours de l’Autódromo Internacional do Algarve, long de 4652 mètres.

« C’était assurément aussi difficile sur le circuit qu’en dehors », commentait Tanart Sathienthirakul au micro de Joe Bradley, de radiolemans.com. « Lorsque le matin est arrivé, nous avions un léger problème de surchauffe, ce qui signifie que nous avons fait de notre mieux pour survivre, et cela a réussi. J’aimerais d’abord remercier mon team, car ils ont été absolument brillants ce week-end ! Tout était programmé. Merci à mes équipiers, qui ont tout donné lors de chaque relais. »

La pointe de vitesse de BBR était telle que les vainqueurs en TCR ont clôturé la course au 7 ème rang général des 24h Portimao. Une victoire qui consolide bien sûr le leadership de l’équipe thaï dans la compétition européenne.

Il convient néanmoins de noter que la carte permettant de récolter les données n’ayant pas été installée correctement, comme cela a été découvert lors de l’inspection d’après-course, BBR a reçu une pénalité de cinq places sur la grille de départ de la prochaine manche de la 24h Series à Barcelone.

En dépit d’une perte de puissance au premier tiers de la distance, mais aussi lors de la dernière heure, la revenante Audi RS 3 LMS TCR AC Motorsport (#188, David Lau / Tommy Ku / Shaun Thong / Andy Yan) a conclu une solide prestation au 2 ème rang de la catégorie, juste devant l’Audi RS 3 LMS Wolf-Power Racing (#116, Jasmin Preisig / Ivars Vallers / Calle Bergman / Charles Dawson). Cette dernière était en lutte pour la victoire en TCR à mi-distance, avant de subir deux bris de cardan et rencontrer des problèmes de différentiel. Les champions en titre Overall TCE Teams ont au moins pu célébrer leur premier podium en 24h Series depuis les 12H Mugello en mars.

La Volkswagen Golf GTi TCR 700 Miles (#106, Thierry Chkondali / Marc Girard / Bruno Derossi / Jordan Mougenot) s’est remise d’un clash sur la piste durant la nuit pour prendre la 4 ème place, un rang devant la Volkswagen Golf Gti TCR Lestrup Racing Team (#110, Mats Olsson / Peter Fahlström / Stefan Nilsson / Patric Olovsson), bien revenue après un problème de turbo.

De sévères vibrations, et les crevaisons qui en ont résulté, ont empêché la CUPRA TCR des revenants de Viper Niza Racing (#165, Douglas Khoo / Dominic Ang / Melvin Moh / Gilbert Ang) de signer des chronos intéressants durant la nuit, en plus d’une perte de puissance au cours de la dernière heure. Le team de Malaisie parvenait néanmoins à remonter en piste, croisant le drapeau à damier en 6 ème position pour sa première apparition lors d’une course signée Creventic depuis 2019.

La prochaine manche de la 24h Series, les 24h Barcelona, aura lieu sur le Circuit de Barcelona-Catalunya les 9, 10 et 11 septembre. Pour de plus amples détails au sujet du calendrier et des positions au championnat 24h Series 2022, rendez-vous sur le site officiel www.24hSeries.com.

Communiqué et crédits photos : Creventic

Related posts