Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Sacha Clavadetscher, le lausannois qui monte

Sacha Clavadetscher, 17 ans et étudiant au gymnase Auguste-Piccard à Lausanne, vient juste de clôturer sa première saison en sport Automobile avec un excellent podium (P3) lors de sa 3ème course endurance de 4h. 

La Finale de l’Ultimate Cup series a eu lieu au circuit du Castellet (Paul Ricard) le 13 novembre et Sacha a partagé la voiture avec son coéquipier Philibert Michy et a piloté 2h – en réalisant son premier départ et le dernier « stint ».

Les protos ouvert CN courent avec les LMP3 et lors de la finale, un joli peloton de 19 voitures au départ. 10 min avant la fin de la course de 4H, Sacha se trouvait en deuxième place des CN avec une bonne vitesse mais a dû résigner à laisser passer le Pro monégasque Stéphane Ortelli, ancien vainqueur des 24h du Mans, en 1998.

ArivéePaulRicard
Arrivée au Paul Ricard lors de la dernière manche de l’Ultimate Cup Series – ©iconic studio

Par leurs performances et leur coût, les prototypes du Challenge Proto CN, à moteur atmosphérique ou turbocompressé, sont une véritable école et constituent un premier pas vers les courses d’endurance les plus prestigieuses, européennes ou internationales. Un bon tremplin pour Sacha qui peut en profiter pour faire ses gammes.

Avant l’auto, le kart

Né dans une famille cosmopolite, il arrive en 2016 à Féchy sur la côte vaudoise. Venant de Wollerau (SZ) avec une première expérience en karting en Suisse alémanique. En 2017, il devient champion Suisse en catégorie Mini. Ce titre national lui permet de participer à la Finale mondiale Rotax à Portimao (finissant P25) – sa première expérience internationale.

En 2019, il participe comme seul étranger au championnat junior français sous l’excellente structure de la FFSA Academy et fait de gros progrès. La même année, il termine 18ème après un P3 en qualifications sur 83 des meilleurs juniors d’Europe lors du Rotax International Trophy (RMCIT) sur le mythique circuit du Mans. La performance est bien présente, reste encore à se montrer plus féroces dans le peloton : pas simple avec tous ces jeunes fougueux du karting. 

Des débuts en auto prometteurs

Après un titre de Vice champion Suisse et plus jeune pilote chez les Seniors en Rotax en 2021, Sacha fait le grand saut pour débuter avec le prototype rapide Norma M20Fc (270PS sur 600kg) « chez les grands ». Sacha débute en Ultimate Cup Series à Misano l’été dernier au coté de Nicolas Schatz (septuple champion de France de la montagne), top pilote et fondateur du team français ANS Motorsport. Celui-ci dit de Sacha :

« Sacha est en pleine prise de confiance. Je me permets de rappeler que c’est un gros challenge pour lui car il est un des plus jeune pilote du championnat et un des moins expérimenté en automobile. Il a la qualité d’être très mature pour son âge, il ne commet pas d’erreur. Une véritable qualité pour un pilote d’endurance. Le niveau de confiance et de performance progresse au fur et à mesure des roulages et dépasse déjà des pilotes bien plus expérimentés que lui. Nous devons continuer les compétitions & les trainings pour lui permettre d’aller chercher le meilleur de lui-même. »

clavadetecher pilote
Sacha et son papa après le podium au Paul Ricard en novembre dernier – ©iconic studio

Faire plus, et mieux encore en 2023

En 2023, Sacha tentera de participer au championnat complet en Prototype de l’Ultimate Cup Series et il a été sélectionné d’intégrer la Filière Endurance de JB Bouvet au Mans. Mais ses parents insistent : le soutenir dans le sport automobile d’accord, mais  les études restent essentielles et importantes. C’est un défi qui revient chez les jeunes pilotes suisses.  S’organiser pour réussir autant sur la piste qu’à l’école.

Sacha a bien compris que la Formule 1 est devenue quasi inaccessible et même s’il faut toujours y croire, son rêve est ailleurs. C’est celui de participer, un jour, à la célèbre courses d’endurance des 24h du Mans. 

D’ailleurs, le 3 septembre 2023, l’Ultimate Cup Series fera escale sur le tout nouveau circuit de Mirecourt (actuellement en construction) à côté de la piste de karting – un endroit que le adeptes du karting suisse connaissent bien. C’est un petit miracle et une chance pour tous les fans de sport automobile suisses d’avoir un nouveau circuit, tout proche de chez nous. Plein de gaz à Sacha et de réussite !

Related posts