Yokohama 160×600
Vide

Rutronik Racing décroche sa première victoire en 24H Series lors des 24H Sebring, Daniel Allemann sur le podium

Rutronik Racing a remporté sa première victoire dans la 24H Series après une longue bataille rendue difficile par la pluie contre Herberth Motorsport aux 24H Sebring, un événement qui a également permis à ST Racing de décrocher le titre de champion Overall GT Teams.

Après 24 heures de course consécutives, Swen Herberger a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée au volant de l’Audi R8 LMS #18, bouclant 559 tours du Sebring International Raceway, long de 6018 mètres.

L’Audi R8 LMS GT3 Rutronik Racing (#18, Michael Doppelmayr / Markus Winkelhock / Elia Erhart / Swen Herberger) avait décroché une fantastique pole position lors de la qualification de 30 minutes disputée hier sur le Sebring International Raceway, le team allemand augmentant son avantage dans les conditions changeantes du début de course face à sa rivale la plus proche, la Porsche 911 GT3 R Herberth Motorsport (#91, Daniel Allemann / Ralf Bohn / Alfred Renauer), qui allait néanmoins accentuer la pression. Les superbes relais de Markus Winkelhock n’étaient cependant pas suffisants pour empêcher Herberth Motorsport de prendre le meilleur durant les pit-stops, quand bien même l’Audi et la Porsche n’étaient jamais séparées par plus d’une minute.

Après une légère ondée en début de course et le dimanche matin tôt, une forte pluie aux trois-quarts de la distance suspendait brièvement les débats sur le Sebring International Raceway, dès l’instant où une quantité toujours plus importante d’eau stagnait sur le célèbre revêtement du circuit floridien. Toutes les voitures reprenaient la direction de la pitlane lors d’une brève période de drapeau rouge.

Une erreur rare dans le chef de Herberth Motorsport voyait néanmoins la Porsche remonter en piste sans respecter le signal en bout de pitlane, ce qui valait dans la foulée une pénalité de 120 secondes à la formation bavaroise. Même si l’écart entre les deux premiers n’allaient jamais excéder deux minutes, la voie était libre pour Rutronik Racing, qui s’offrait une victoire méritée à Sebring.

“Celle-là a été dure à décrocher, commentait Markus Winkelhock au micro d’Andrew Marriott, de radiolemans.com. Les conditions sont vraiment restées difficiles d’un bout à l’autre de l’épreuve. Quand il a commencé à pleuvoir de manière conséquente, on s’est retrouvé à 120 km/h dans la ligne droite arrière, et il y avait beaucoup d’aquaplaning ! Cette course était un vrai challenge. J’ai remporté les 24 Heures du Nürburgring à trois reprises, ainsi que celles de Spa-Francorchamps, et cette victoire s’ajoute à la collection. Et elle est très belle. Je suis vraiment heureux ce soir !’’

Au bout de nombreux retournements de situation, la Porsche 911 GT3 Cup Willi Motorsport by Ebimotors (#955, Fabrizio Broggi / Sergiu Nicolae / Sabino de Castro) s’assurait non seulement la victoire en Classe 991, mais aussi l’ultime marche du podium absolu au bout d’une course très fluide. Sebring était en fait la quatrième victoire de la saison pour la formation italo-roumaine, mais depuis les 24H PORTIMAO l’an dernier, c’est la première fois qu’un concurrent ‘991’ accroche un top 3 absolu dans un événement de la 24H Series.

Confirmant la compétitivité de cette catégorie exclusivement fréquentée par des Porsche, la rivale la plus proche de Willi Motorsport by Ebimotors, la Porsche 911-II RMP Racing (#907, Tracy Krohn / Niclas Jonsson / Patrick Huisman / Andy Lally) prenait la 2 ème place de catégorie, mais aussi le 4 ème rang général au terme d’une prestation impressionnante.

Un rang plus loin, on retrouvait la Lamborghini Huracán Super Trofeo Leipert Motorsport (#710, Gregg Gorski / Gerhard Watzinger / Lance Bergstein / Al Miller / Kenton Koch), qui était en fait le troisième vainqueur de Classe différent à conclure l’épreuve dans le top 5 général au terme d’une prestation de toute beauté en GTX, en dépit d’un souci de direction. La Porsche 911 GT3 Cup Type 992 MRS GT-Racing (#987, Jeff Courtney / Alexander Marmureanu / Omar Balkissoon / Sebastian Moreno) se remettait de son côté d’une perte de temps en début de course, pour terminer 2 ème de Classe devant la Vortex 1.0 Vortex V8 (#701, Philippe Bonnel / Boris Gimond / Sebastien Lajoux / Steve Brooks), qui s’est débattue avec des soucis de transmission et un capot arrière envolé. Malgré cela, Sebring constituait le sixième podium en catégorie GTX en sept courses cette saison pour Vortex V8.

Au 6 ème rang général, la Porsche 718 Cayman GT4 CS MR NOLASPORT (#470, Matt Travis / Jason Hart / Anthony Noble / Alex Mayer / Zac Anderson) s’est offert une victoire à domicile au terme d’un combat de toute beauté pour les honneurs en GT4. L’Aston Martin Vantage AMR GT4 Heart of Racing Team (#423, Gray Newell / Ian James / Roman De Angelis / Alex Riberas) était toujours en position de l’emporter lorsque la course entrait dans sa phase finale, avant qu’un souci de boîte de vitesses ne renvoie l’Aston au stand à deux heures de l’arrivée, permettant à la BMW M4 GT4 ST Racing (#438, Samantha Tan / Chandler Hull / Jon Miller / Nick Wittmer / Bryson Morris) de s’engouffrer dans la brèche.

Un résultat qui confirme également que ST Racing s’offre le titre de champion Overall GT Team de la 24H Series, ce de manière impressionnante dès l’instant où il s’agissait de la première saison en endurance pour la formation canadienne. Un résultat permettant également à Samantha Tan, Chandler Hull et Jon Miller d’accrocher le championnat Overall GT Drivers.

Plusieurs candidats de la première heure à la victoire lors de difficiles 24H Sebring – la course automobile la plus longue jamais organisée sur le Sebring International Raceway – avaient déjà disparu des hautes sphères du classement à mi-parcours. Après avoir pointé en 2 ème position en début de course, la Lamborghini Huracán GT3 Leipert Motorsport (#10, Brendon Leitch / Tyler Cooke / Dennis Fetzer / Seb Morris / Sebastian Balthasar) tombait suite à des dommages au splitter et au plancher après un violent contact contre le mur. La Mercedes-AMG GT3 CP Racing (#85, Charles Putman / Charles Espenlaub / Joe Foster / Shane Lewis), qui avait entamé son épreuve à domicile depuis la première ligne, disparaissait peu de temps après le lever du jour après une sortie de piste sous la pluie.

La seconde voiture de Herberth Motorsport (#92, Jürgen Häring / Bobby Gonzales / Wolfgang Triller / Felix Neuhofer / Marco Seefried) achevait l’épreuve au 10 ème rang général. Cette Porsche 911 GT3 R a mené les débats durant un relais de toute beauté dès le début de la course, avant d’être ralentie par des soucis de boîte de vitesses.

Pour en terminer avec la Division GT, et malgré plusieurs contacts sur la piste, la M4 GT3 BMW M Motorsport (#82, Bill Auberlen / Robby Foley / James Clay / Neil Verhagen / Max Hesse) a mené à bien une nouvelle course test sur le circuit de Sebring, sans rencontrer de soucis techniques.

AC Motorsport remporte sa première victoire TCE de l’année aux 24H Sebring ; Autorama parvient à conserver le titre TCE

AC Motorsport a décroché une première victoire bien méritée cette saison au bout des 24H Sebring, devançant les champions Overall TCE Teams, Autorama Motorsport by Wolf-Power Racing.

L’Audi RS3 LMS AC Motorsport Audi RS3 LMS (#188, Stéphane Perrin / Mathieu Detry / Rik Breukers / Matthew Taskinen) a pris un départ de feu depuis la deuxième ligne de la grille, et en dépit d’une formidable pression exercée par les deux Volkswagen Autorama Motorsport, elle est parvenue à maintenir son avantage durant la nuit. Arrivait alors le matin, et même une pluie violente, ce qui n’empêchait pas l’Audi et la Volkswagen Golf GTi TCR DSG (#1, Constantin Kletzer / Emil Heyerdahl / Fabian Danz /Jasmin Preisig / Miklas Born) de n’être séparée que par moins de deux minutes.

Fonçant vers le drapeau à damier, Mathieu Detry franchissait la ligne d’arrivée au bout de 514 tours du Sebring International Raceway, long de 6018 mètres.

Deux moments forts en émotion ont néanmoins failli provoquer la perte d’AC Motorsport : le premier était un tête-à-queue de Stéphane Perrin à la sortie des stands, le second lorsque l’Audi était contrainte de s’arrêter en piste, en raison d’un souci suspecté d’arrivée d’essence, peu après son avant-dernier ravitaillement en carburant. Même si l’avance du team belge tombait jusqu’à 26 secondes, AC Motorsport était en mesure de décrocher une victoire bien méritée, la première depuis Dubaï l’an dernier.

A seulement une minute et 45 secondes, on pointait la Volkswagen Autorama Motorsport bu Wolf-Power Racing #1, qui enregistrait son sixième podium de la saison, de quoi lui permettre de rééditer le titre Overall TCE Teams, la formation helvético-germanique décrochant la couronne pour la troisième fois consécutive. Un résultat permettant à Constantin Kletzer et Emil Heyerdahl d’être les nouveaux champions Overall TCE Drivers.

Le rythme des voitures de tête était tellement élevé qu’AC Motorsport et Autorama Motorsport terminaient 8 ème et 9 ème du classement général à Sebring. En dépit de deux bris de suspension arrière qui l’ont renvoyée à plusieurs tours des leaders de la Division, la seconde Golf GTi TCR DSG Autorama Motorsport (#112, Kari-Pekka Laaksonen / Antti Buri / Roberto Ferri / Fabian Danz / Miklas Born) complétait le podium absolu en TCE.

Une place plus loin, la Ligier JS2R Nordschleife Racing (#226, Guillaume Roman / Lucca Ayari / Cédric Houot / Michel Sallenbach) décrochait sa première victoire de la saison en Classe TCX, la progression du team français étant seulement entravée par un brossage de mur aux trois-quarts de la distance.

La plus dangereuse rivale de Nordschleife Racing, la Ginetta G55 CWS Engineering (#278, Colin White / Jean-Francois Brunot / Matt Rivard / Joe Burris / Warren Dexter) a rallié l’arrivée au terme d’un run très difficile sur le Sebring International Raceway. La G55 souffrait en effet de dommages à l’avant et à l’arrière assez tôt dans la course, ce qui nécessitait près de quatre heures de réparation. Le dimanche matin, une collision avec la Vortex 1.0 envoyait de nouveau la Ginetta dans le mur, ce qui entraînait une nouvelle intervention mécanique de trois heures et demie !

Cette édition captivante des 24H Sebring a clôturé la 24H Series en 2021. Le programme de courses d’endurance signé Creventic reprendra en 2022, débutant avec la 17 ème édition des 24H Dubai les 13, 14 et 15 janvier, en plus de l’événement hors-championnat des 6H Abu Dhabi une semaine plus tard, les 21 et 22 janvier. Ces deux épreuves auront lieu aux Emirats Arabes Unis. En Europe, l’action commencera avec les 12H Mugello sur l’Autodromo Internazionale del Mugello, en Italie, les 25 et 26 mars. Plus d’infos sur www.24hSeries.com.

Classement général

Classement par catégorie

Communiqué Creventic

Related posts