Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

F1 – GP du Qatar: Hamilton gagne sans trembler

ImageLewis Hamilton signe sa deuxième victoire consécutive pour revenir à huit points au championnat de Verstappen. Le Néerlandais termine deuxième devant l’incroyable vétéran Fernando Alonso. Les deux pilotes Alfa Romeo Sauber sont largués.

Parti de la pole-position et sans réel adversaire, Lewis Hamilton s’envole dès le départ de cette course pour ne plus jamais être inquiété. Verstappen remonte rapidement au 2ème rang, alors que Gasly, Alonso et Norris se battent pour les places d’honneurs. Pour Bottas et Pérez, c’est une opération remontée qui commence.

Verstappen s’arrête le premier

Peu de changement en tête de course dans les premiers tours, si ce n’est la remontée de Pérez et la résistance surprise d’Alonso au 3ème rang. Verstappen tente de s’arrêter le premier au 18ème tour pour chausser les pneus durs, mais il est imité par le leader Hamilton quelques secondes plus tard. Essayé pas pu pour le pilote Red Bull.

Des pneus fragiles

Alors que Pérez et Bottas remontent et semblent retarder leur arrêt au stand le plus tard possible, le Finlandais est victime d’une crevaison qui incite la plupart des pilotes à s’orienter à une stratégie à deux changements de pneumatiques. Verstappen et Hamilton se suivent à 15 tours de l’arrivée pour mettre des medium. Tout comme Pérez quelques instants après. Finalement, Alonso sera le seul à tenter un seul arrêt et cela réussira à l’Espagnol qui signe son 98ème podium en carrière derrière le vainqueur Hamilton et Verstappen.

ImageAlfa Romeo Sauber pas dans le coup

Course à oublier pour l’écurie suisse Alfa Romeo Sauber. Pas assez rapides tout au long de l’épreuve du Qatar, Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi terminent à un 14ème et 15ème rangs très décevants. Il semble qu’à deux courses de la fin, il ne pourront rattraper Williams pour le 8ème place au championnat constructeur.

L’avis de Sport-Auto.ch

Ce qui a fait débat : les stars du paddock
On sait tous que le Qatar n’est pas le pays des droits de l’homme par excellence. N’en déplaise à certains, les stars du ballon rond en commençant par Beckham ou Infantino ont paradé avec la FIA. Un an avant la coupe du monde de football, le Qatar se refait une réputation…

La palme d’or de Sport-Auto.ch : Fernando Alonso
Elu pilote du jour, le vétéran Espagnol renoue avec le podium plus de six ans après. Une véritable victoire pour le double champion du monde et la stratégie opportuniste de son écurie Alpine. Un vent de fraîcheur avec une ancienne gloire sur le désert qatari…

Image

Le mauvais élève de Sport-Auto.ch : Petits calculs en coulisses
C’est connu, la Formule 1, c’est aussi les manœuvres et batailles d’avocats en coulisses. Depuis l’affaire Mercedes au Brésil, chaque aileron et mouvement est scruté au millimètre par l’adversaire et la FIA. Au point de sortir les règles et mesures dans les stands. Pénible, dirons-nous.

La Formule 1 s’octroie enfin une semaine de vacances complète puisque la prochaine course n’aura lieu que dans deux semaines, le 5 décembre prochain. De nouveau sur un circuit inédit, pour une première en Arabie Saoudite dans cette bataille pour le titre.

Image
Crédits Photos: @Steve Domenjoz, @SD Motorsport Images, @FIA Formula 1, @Alfa Romeo Sauber

Related posts