Yokohama 160×600
Vide

Rallye – Rally Costa Brava 2024

 

 

Première manche de l’European Historic Rally Championship 2024, le Rally Costa Brava se déroule dans la région de Girone. Cette année, on ne retrouvera malheureusement plus de Rallye du Chablais au calendrier de l’EHRC. Pour autant, certains équipages suisses s’engagent dans ce championnat, à l’image de Pascal Perroud et Guy Trolliet.

 

Ancien vainqueur de l’épreuve (2022), Pascal Perroud est accompagné pour la première fois aux notes par Kévin Bronner. Le duo fait partie des nombreux équipages pouvant prétendre à la victoire finale avec leur BMW M3 E30. Guy Trolliet et son fidèle compagnon et ami Sébastien Moulin sont présents pour la quatrième fois, la deuxième à bord de leur Porsche 911 SC.

 

Au départ de cette épreuve, on retrouve un superbe plateau de voitures plus mythiques les unes que les autres. Porsche 911, BMW M3, Ford Sierra et Escort, Subaru Impreza et Legacy, Renault 5 Turbo, Audi Quattro, Lancia Stratos et autres 037 pour n’en citer que quelques-unes. Le public nombreux se régale de bruits, odeurs et carrosseries authentiques depuis le bord des spéciales.

 

Première journée alternant pluie et soleil

Perroud porte le numéro 3 sur ses portières mais doit néanmoins ouvrir la route sur une bonne partie de la première journée de course (Lucky absent au départ et abandon de Zippo). Il doit composer avec la pluie tombée en début de journée. Il est ainsi pénalisé par rapport aux concurrents partis plus tard sur des spéciales tendant à sécher. Dans le dernier chrono du jour, il réalise un mauvais choix de pneus (slicks) alors que la pluie s’abat sur l’ES6, perdant ainsi plus d’une minute sur la tête.

 

L’équipage Trolliet-Moulin réalise une journée solide après cinq mois sans rouler. Ils alternent les pneus mixte et slicks pour finir la journée au vingtième rang du général et au troisième rang du Groupe 3 et même au deuxième rang du Groupe 3 EHRC.

 

En tête, Simon Jean-Joseph (Subaru Impreza) devance Julien Saunier (Porsche 911 SC) et Thomas Argenti (BMW M3). Perroud-Bronner pointent au 11ème rang provisoire au terme de cette première journée de course.

 

Samedi pour confirmer

A l’entame de la deuxième journée, Perroud réalise un bon chrono, au troisième rang, derrière le duo de tête du général, Jean-Joseph et Saunier.

 

Ancien pilote WRC, Simon Jean-Joseph doit jeter l’éponge sur ennui mécanique, non sans avoir une nouvelle fois montré toute sa pointe de vitesse. C’est donc logiquement que Julien Saunier et Marie-Noëlle Ratier prennent la tête du rallye dès l’ES8 pour ne plus la quitter.

 

Pascal Perroud réalise de bons chronos mais frôle l’abandon après un contact appuyé avec une glissière. Il parvient toutefois à rejoindre l’assistance et à réparer. Il repart de plus belle pour se hisser à une bonne septième place du classement général final, au quatrième rang de l’EHRC. A l’arrivée, il nous confiait être impressionné par l’évolution du rythme sur ce rallye par rapport aux années précédentes.

 

Pour l’équipage Trolliet-Moulin, la journée se déroule sans encombre. Ils assurent une nouvelle arrivée à bord de leur vénérable 911. Au 16ème rang du général, il se classent surtout dixièmes de l’EHRC et troisièmes de la classe 3 et même deuxièmes de classe en EHRC, leurs principaux objectifs. A noter encore la présence de la Suissesse Ramona Formica dans la M3 de Michel Ducreux. Le duo franco-helvétique termine en 14ème position finale.

 

Au général, ceux sont deux Porsche 911 qui prennent les deux premières places devant une armada de six BMW M3 et trois Ford. Saunier-Ratier l’emportent devant Lombardo-Campels et Argenti-Giraldo. En EHRC, c’est Lombardo-Campels devant Capanaccia-Piazza et McCormack-Mitchell.

 

La prochaine manche de l’EHRC se déroulement en République Tchèque, à l’Historic Vltava Rally (19-20.04.2024).

 

Crédits photographiques : Nuno Ferreira / Sport-Auto.ch

Related posts