Yokohama 160×600
Vide

Lessennes-van der Ende impériaux, Huteau-Leneutre et Campbell-Surand inaugurent

Avec 32 GT4 au départ, un public enthousiaste ayant profité de la gratuité de l’accès et deux courses intéressantes à plus d’un titre, le Championnat de France FFSA GT n’a pas manqué ses retrouvailles avec Le Vigeant.

Déjà vainqueurs samedi, ce qui leur avait permis de prendre la tête du championnat en Silver Cup, Benjamin Lessennes et Ricardo van der Ende ont confirmé leur grande forme actuelle en dominant de bout en bout cette deuxième course sur le Circuit du Val de Vienne. Parti depuis la pole position, le duo belgo-néerlandais représentant l’équipe L’Espace Bienvenue n’a jamais quitté la première place, pour la plus grande joie d’André Grammatico, le patron de la structure portant fièrement les couleurs de la Charente-Maritime toute proche.

Si les écarts n’ont jamais été importants en tête de la course, les positions n’ont pas beaucoup évolué aux avant-postes. Comme samedi, les frères Teddy et Jimmy Clairet (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport – AVR-Avvatar) ont accroché les points d’une deuxième place amplement méritée après une belle lutte à trois avec Etienne Chéli et Enzo Joulié (Toyota GR Supra GT4 Evo – Matmut Evolution) et Nelson Panciatici et Loris Cabirou (Alpine A110 GT4 – CMR). Comme la veille, Victor Weyrich et Mateo Villagomez (Aston Martin Vantage AMR GT4 – Racing Spirit of Léman) sont rentrés dans le top 5, mais ils perdent du terrain par rapport aux leaders du classement provisoire. Ce nouveau succès de van der Ende et Lessennes leur permet en effet d’aborder la trêve estivale avec 16 points d’avance sur Joulié et Chéli, ces deux équipages étant plus que jamais les grands favoris pour le titre.

Pro-Am : la revanche de Leneutre et Huteau

Partis depuis la pole position samedi, Joran Leneutre et Pascal Huteau semblaient filer vers une première victoire lorsqu’un bris de direction mettait un terme à leur belle prestation. Ce dimanche, le jeune Normand de 18 ans et le champion de France Am Cup 2021 ont pris une éclatante revanche ! Après un bon premier relais de Pascal Huteau, Joran Leneutre ponctuait le travail pour imposer l’Alpine A110 GT4 Evo d’Autosport GP LS Group Performance pour la première fois dans cette classe Pro-Am.

Déclassés pour non-conformité technique après la Course 1, Christophe Hamon et Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 – Saintéloc Racing) se devaient de reprendre leur marche en avant. Mission accomplie ! En terminant au deuxième rang, les leaders du championnat ont repris 9 points d’avance avant la trêve estivale, leurs rivaux Éric Trémoulet et Olivier Jouffret (Mercedes-AMG GT4 – Vic’Team) terminant cette seconde course au 5e rang en Pro-Am après avoir, entre autres, été impliqués dans un léger accrochage en début de course.

Dans une spirale très positive depuis le rendez-vous de Dijon-Prenois, Gabriela Jilkova et Lucile Cypriano (Toyota GR Supra GT4 Evo) se sont offert un quatrième podium consécutif – le 5e cette année – en résistant au retour de Nicolas Prost et Rudy Servol (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport – CMR). En étant le duo qui a marqué le plus de points sur l’ensemble du week-end, les deux protégées de Matmut Evolution confirment ainsi leur troisième place provisoire dans un championnat toujours très ouvert.

Am Cup : Campbell et Surand saisissent leur chance

Excellent troisièmes du classement général sur la grille de départ, Alain Ferté et Laurent Hurgon semblaient filer vers une nouvelle victoire en Am Cup ce dimanche. C’était sans compter sur une énorme confusion au moment de l’arrêt au stand obligatoire, qui valait à l’Alpine A110 GT4 Evo d’Autosport GP LS Group Performance une pénalité de 23 secondes après l’arrivée.

Tout profit pour Corentin Surand et Christopher Campbell ! Ayant perdu un podium la veille à cause d’un pare-chocs décroché sur leur Mercedes-AMG GT4, les deux hommes n’ont pas laissé passer leur chance cette fois. Vainqueurs en Am Cup, ils offrent aussi une première victoire de classe à la jeune équipe Armada Racing Division créée par Romain Monti et Jordan Grimaud.

Le résultat final était pour le moins inattendu avec Jean-Laurent Navarro ayant enfin chassé le chat noir sur la Porsche de JSB Compétition pour prendre les points de la deuxième place devant Gwenaël Delomier et Quentin Denis (Alpine A110 GT4 – CMR), sur le podium dès leur première course en commun en FFSA GT. Voilà ce que l’on appelle des débuts particulièrement réussis !

Finalement classés au 4e rang, Laurent Hurgon et Alain Ferté ont sauvé les meubles au championnat en marquant plus de points que leurs rivaux directs, Clément Dub et Ronald Basso (Aston Martin Vantage AMR GT4 – Racing Spirit of Léman), cinquièmes ce dimanche. Avant les vacances d’été, 38 points séparent ces deux duos.

Après ce début de saison particulièrement intense, le Championnat de France FFSA GT va permettre à ses acteurs de souffler pendant un peu plus de deux mois avant un sprint final qui passera par le Circuit de Lédenon (du 22 au 24 septembre) puis par le Circuit Paul Ricard (du 6 au 8 octobre), où seront officiellement sacrés les Champions de France FFSA GT 2023.

Classements

Communiqué SRO

Related posts