Vide
Jok 160X600

Les CrowdStrike 24 Hours of Spa en 24 statistiques

À quelques jours de la 75e édition des CrowdStrike 24 Hours of Spa, nous avons choisi le nombre idéal – 24, évidemment ! – de statistiques et de petites infos amusantes pour vous mettre en appétit avant cette cuvée 2023 de la grande classique belge de l’endurance. 

  1. On égale cette année le record de 71 GT3 au départ. On retrouvera dans le peloton les habitués de la Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS Endurance Cup, de nombreux concurrents de l’Intercontinental GT Challenge Powered by Pirelli et quelques équipages disputant uniquement cette course. 
  2. Au total, 11.717 tours ont été accomplis en course depuis 2001 et la première édition des 24 Heures réservée aux GT. Le record de la distance a été établi en 2006 avec 589 tours, alors que 363 seulement avaient été bouclés en 2019. L’an dernier, avec 536 rondes, on avait légèrement dépassé la moyenne des deux dernières décennies qui est de 532 tours.
  3. Mercedes-AMG est sans aucun doute la marque à battre sur l’exercice de la Super Pole. En 2022, le constructeur étoilé est devenu le premier à aligner quatre pole positions consécutives, Rafaelle Marciello étant le seul pilote à signer un triplé. En 2019, c’est Maro Engel qui avait été le plus rapide sur un tour pour inaugurer cette série en cours. 
  4. Victorieuse l’an dernier, la Mercedes-AMG de l’équipe Akkodis ASP était seulement la cinquième à s’imposer après un départ de la pole position si l’on se réfère à la période GT, qui a débuté en 2001. Les polemen l’avaient aussi emporté en 2004, 2005, 2007 et 2014. La position de départ moyenne des vainqueurs sur cette période est la 9e… même si aucune future lauréate ne s’est réellement élancée de cette 9e place sur la grille. 
  5. Marque tenante du titre, Mercedes-AMG sera aussi celle qui comptera le plus de voitures au départ cette année avec pas moins de 16 représentantes. Elle est suivie par Porsche (14 voitures) et Audi (13). Trois marques sont présentes dans les cinq classes – Audi, Lamborghini et Mercedes-AMG – et Aston Martin est la seule à ne compter qu’une seule voiture.
  6. Dix-neuf marques ont remporté la course depuis sa création en 1924 et huit d’entre-elles se sont imposées dans l’ère GT, c’est-à-dire depuis 2001. Depuis que le GT3 représente la catégorie reine, soit 2011, cinq constructeurs ont goûté au champagne de la victoire : Audi, BMW, Ferrari, Porsche et Mercedes-AMG, cette marque ayant porté son nombre total de succès à quatre l’an dernier après ceux de 1931, 1964 et 2013.
  7. Quatre voitures feront leurs débuts aux CrowdStrike 24 Hours of Spa cette année, toutes étant parmi les candidates à la victoire finale avec des équipages Pro. Lamborghini aligne une amélioration avec l’Huracán EVO2, Ferrari présente la toute nouvelle 296, McLaren la 720S Evo et Porsche pourra compter sur l’ultime génération (Type 992) de sa 911 GT3 R.
  8. Quatre des équipes ayant gagné leur classe l’an dernier seront de retour en 2023 pour revendiquer d’autres lauriers. Akkodis ASP tentera de s’imposer de nouveau dans le classement général quand l’équipe HRT, lauréate en Silver Cup l’an dernier, sera présente dans trois classes. Après avoir gagné en Pro-Am en 2022, AF Corse visera la victoire en Bronze Cup, tout comme les Iron Dames, qui avaient enlevé la Gold Cup l’an dernier. 
  9. Comptant pas moins de six triomphes en Pro-Am depuis 2011 (et l’introduction du GT3 comme catégorie reine), AF Corse est de loin l’équipe ayant connu le plus de succès dans les classes. À trois reprises, Andrea Bertolini et Louis Machiels étaient au volant de l’une des Ferrari de l’équipe italienne, ce qui fait d’eux les pilotes les plus prolifiques toutes classes confondues. 
  10. Parmi les équipes engageant les 71 voitures, on retrouve des formations de 14 nationalités différentes. L’Allemagne est la nation la mieux représentée avec 18 voitures, devant l’Italie (11 équipages) et la Belgique (9). 
  11. Avec un peloton impressionnant de 22 voitures, la Bronze Cup sera celle comptant le plus de concurrents cette année. On recense 20 prétendants dans la classe Pro, 12 en Pro-Am, 10 en Silver Cup et 7 en Gold Cup. C’est la première fois depuis 2014 que la classe Pro n’est pas la plus fournie.
  12. Six équipes engagées cette année figurent déjà au palmarès des CrowdStrike 24 Hours of Spa après avoir remporté le classement général : Akkodis ASP (2022), Iron Lynx (2021), ROWE Racing (2016 & 2020), Saintéloc Junior Team (2017), Team WRT (2011 & 2014) et Walkenhorst Motorsport (2018). En outre, les ex-vainqueurs Marc VDS (2015) et Phoenix Racing (2012) sont présents dans des associations, en l’occurrence Boutsen VDS et Scherer Sport PHX.
  13. Les pilotes belges comptent un total de 48 succès au classement général sur les CrowdStrike 24 Hours of Spa, Éric van de Poele étant le recordman avec 5 victoires. Le premier vainqueur belge a été Nicolas Caerels en 1927, le dernier en date étant Laurens Vanthoor, lauréat pour la deuxième fois en 2020. Quinze pilotes locaux seront au départ de cette édition 2023.
  14. Parmi les Belges engagés, Maxime Martin sera assurément l’un des favoris du public. Le fils de Jean-Michel, lui-même quadruple vainqueur, disputera les CrowdStrike 24 Hours of Spa pour la 16e fois consécutive, ce qui est plus que n’importe quel autre pilote au départ.
  15. Maxime Martin est l’un des 13 ex-vainqueurs sur la liste des engagés. Quatre d’entre-eux se sont imposés deux fois : Andrea Bertolini (2006 & 2008), Philipp Eng (2016 & 2018), Laurens Vanthoor (2014 & 2020) et Jules Gounon (2017 & 2022). 
  16. On compte 38 nationalités parmi les pilotes de cette édition 2023. Comme souvent, l’Allemagne est la mieux représentée avec 33 pilotes, la France 28 et le Royaume-Uni 27. Notons que le contingent de pilotes américains a fortement augmenté cette année avec un total de 19 licenciés US. Sur les 38 pays, 13 auront un seul pilote sur la grille de départ. 
  17. Cinq équipages sur la liste des engagés 2023 sont composés par des pilotes d’une seule nationalité : la McLaren #5 Optimum Motorsport (Royaume-Uni); l’Audi #26 Saintéloc Junior Team (France); la BMW #31 Team WRT (Royaume-Uni); la Porsche #44 CLRT (France) et la Mercedes-AMG #89 Akkodis ASP (Brésil). Notons que non seulement l’équipage de la #5 est britannique, mais qu’il roule sur une voiture britannique alignée par une équipe britannique.
  18. Sept pilotes féminines seront au départ cette année, soit une de plus qu’en 2022. L’équipe Iron Dames aligne le même quatuor avec Doriane Pin, Sarah Bovy, Michelle Gatting et Rahel Frey sur la Lamborghini #83; Samantha Tan sera au volant de la Ferrari #38 du ST Racing with Rinaldi; Reema Juffali pilotera la Mercedes-AMG #81 Theeba Motorsport et la pilote officielle Ferrari débutera sur cette course à bord de la #52 alignée par AF Corse. 
  19. Quatre équipages comprennent des membres d’une même famille. Un père et son fils font équipe sur la Porsche #23 Grove Motorsport (Stephen & Brenton Grove) et sur la Ferrari #52 AF Corse (Louis & Jef Machiels). Les jumeaux Alfred et Robert Renauer seront associés pour la sixième fois sur la Porsche #91 Herberth Motorsport et, enfin, trois membres de la famille Baptista se partageront la Mercedes-AMG #89 Akkodis ASP avec papa Adalberto, son fils Bruno et le neveu (ou cousin) Rodrigo. 
  20. Dix équipes feront leurs débuts aux CrowdStrike 24 Hours of Spa en 2023 : le Comtoyou Racing, le Uno Racing et le CSA Racing sont présents avec des Audi quand le CrowdStrike Racing by Riley, 7TSIX et Theeba Motorsport défendront les intérêts de Mercedes-AMG. Le Bullitt Racing sera le seul représentant d’Aston Martin et les structures CLRT, GMG Racing et Pure Rxcing seront présentes avec des Porsche. Si on peut parler d’une nouvelle appellation pour Scherer Sport PHX, c’est toutefois le Phoenix Racing – lauréat en 2012 – qui fait son retour sur la course. 
  21. Les CrowdStrike 24 Hours of Spa 2023 seront aussi la 29e épreuve comptant pour l’Intercontinental GT Challenge Powered by Pirelli. Et le 152e tour du double tour d’horloge belge sera aussi le 10.000e depuis que le championnat a été lancé en 2016. 
  22. Le nombre record de voitures terminant dans le même tour que les vainqueurs est de huit, un chiffre atteint en 2020 et en 2022. Trois voitures seulement ont terminé dans le même tour en 2021 et il faut remonter à 2015 pour trouver un écart supérieur à un tour entre les lauréats et leurs plus proches poursuivants. 
  23. Un nouveau record du tour pour l’ère GT3 a été établi lors de l’édition 2022. Le pilote officiel Ferrari Alessio Rovera a en effet bouclé les sept kilomètres du Circuit de Spa-Francorchamps en 2’17’’480 au volant de la Ferrari #52 AF Corse, abaissant ainsi l’ancienne marque de référence d’une demi-seconde.
  24. Les CrowdStrike 24 Hours of Spa 2023 seront la 75e édition depuis la course inaugurale en 1924 et la première avec CrowdStrike comme sponsor titre de l’événement. L’année prochaine, la course fêtera son centenaire. 

Communiqué 24h de Spa

Related posts