Yokohama 160×600
Vide

F1 – GP du Qatar: Max Verstappen titré sous une chaleur asphyxiante

Dans une chaleur et humidité suffocante, Max Verstappen a remporté le Grand-Prix du Qatar et un troisième titre mondial consécutif. Il devance au bout de 57 tours de haute lutte les deux McLaren d’Oscar Piastri et Lando Norris. Très belle course et de bons points pour Alfa Romeo Sauber.

Titré après la course sprint du samedi remportée par Oscar Piastri, Max Verstappen s’élançait sans aucune pression de la première place de la grille. Au premier virage, se deux adversaires du jour, les deux Mercedes de Russel et Hamilton se touchent et provoquent l’abandon du septuple champion du monde. George Russel peut repartir après l’arrivée de la Safety Car, mais voilà le Néerlandais débarrassé de deux concurrents potentiels en plus du non-partant Carlos Sainz.

Une multitude d’arrêts
Avec la limitation à 18 tours par train de pneus apportée par la FIA en raisons de risques de fissures sur les pneus, c’est un bal d’arrêts qui vont se proposer aux téléspectateurs. Avec un classement et une course quelque peu difficile à suivre. Néanmoins, les deux McLaren s’affirment comme les meilleures pilotes du jour derrière l’intouchable Verstappen. George Russel fait lui une folle remontée, tandis que Sergio Pérez écope de plusieurs pénalités pour avoir dépassé les limites de la piste. Le Mexicain est vraiment au bord de l’agonie.

LOSAIL INTERNATIONAL CIRCUIT, QATAR – OCTOBER 08: Lando Norris, McLaren MCL60, leads Lance Stroll, Aston Martin AMR23 during the Qatar GP at Losail International Circuit on Sunday October 08, 2023 in Losail, Qatar. (Photo by Sam Bloxham / LAT Images)

Des pilotes qui suffoquent
Avec des pneus neufs et 3 arrêts aux stands par pilotes, le rythme de la course s’emballe et l’humidité et la chaleur n’aident pas les pilotes. Ainsi, Alonso manque de se sortir, Ocon se plaint de maux et Gasly écope de plusieurs pénalités en raison de ses sorties en virage. Mais c’est à Logean Sargeant que ces conditions vont faire le plus mal. Le pilote Williams se voit obligé d’abandonner à 15 tours de l’arrivée, manquant de s’évanouir en piste. Max Verstappen ramène lui la victoire au bout des 57 tours devant Oscar Piastri et Lando Norris qui ont reçu l’ordre de ne pas s’attaquer. 

Très belle performance et de bons points d’Alfa Romeo Sauber 
Cela faisait très longtemps qu’on avait pas vu les deux Alfa Romeo Sauber dans les points. Pour une fois, Valtteri Bottas déjà très rapide en qualifications et Gunayou Zhou ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Ils marquent ainsi 6 points importants dans la lutte pour la 8ème place des constructeurs qu’ils occupent à nouveau. Dans un beau tir groupé, le Finlandais termine à une remarquable 8ème place et le Chinois 9ème.

r/formula1 - 2023 Qatar Grand Prix - Race Classification/Results

L’avis de Sport-Auto.ch

Ce qui a fait débat : les conditions dantesques

Voir un Logean Sargeant à bout de souffle abandonner et proche du malaise était déjà assez impressionnant. Mais lorsqu’on voit Piastri allongé par terre avant le podium ou Stroll et Albon évacué en ambulance, on comprend que les conditions étaient inhumaines. Une date et un concept à repenser.

La palme d’or de Sport-Auto.ch : Max Verstappen

Troisième titre de champion du consécutif pour Max Verstappen avec Red Bull. Le Néerlandais marche sur les traces de Sebastian Vettel et a déjà dépassé Fernando Alonso. Pas mal pour un jeune homme de 26 ans seulement.

Le mauvais élève de Sport-Auto.ch : les limites de pistes

Certes, c’est aux pilotes de faire attention de ne pas sortir des limites de pistes, mais ces pénalités à répétition pour le moindre petit écart commence à lasser. Que ce soit en course ou qualifications. Il faut soit changer les tracés ou les règles de dépassements…

Prochain Grand-Prix 21 octobre aux Etats-Unis avec une foule, un public et une atmosphère à nouveau en délire.

 Credit photos: Pirelli, Steve Domenjoz

Related posts