Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

F1 – GP de Miami: La première édition pour Max Verstappen

Max Verstappen remporte le premier Grand-Prix de Miami dans un cadre somptueux devant les deux Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz. Valtteri Bottas prend la 7ème place sur Alfa Romeo Sauber.

Au premier virage, c’est Charles Leclerc qui maintient son avantage devant Max Verstappen et Carlos Sainz. Derrière, on assiste à un départ très propre pour cette toute première édition. Le Néerlandais qui a déjà passé une Ferrari va refaire le coup sur Leclerc au 8ème tour pour ne plus lâcher son os. Il n’aura ensuite qu’à contrôler son avance jusqu’au seul arrêt au stand de ce Grand-Prix.

La Safety Car relance la course

Alors que l’on commençait presque à s’ennuyer,  Gasly et Norris s’accrochent à 17 tours de la fin et provoquent l’intervention de la Safety Car. Une aubaine pour George Russel qui exécute son arrêt au stand et remonte au 5ème rang. Une chance aussi pour l’intérêt de la course, car Verstappen doit tout recommencer sur les derniers tours.

MIAMI INTERNATIONAL AUTODROME, UNITED STATES OF AMERICA – MAY 08: Daniel Ricciardo, McLaren MCL36, leads Mick Schumacher, Haas VF-22, Kevin Magnussen, Haas VF-22, and Zhou Guanyu, Alfa Romeo C42 during the Miami GP at Miami International Autodrome on Sunday May 08, 2022 in Miami, United States of America. (Photo by Zak Mauger / LAT Images)

Bottas 7ème pour Alfa Romeo Sauber

Lors des 10 dernier tours que l’on peut véritablement nommer de « course sprint », Leclerc va tout tenter pour passer le pilote Red Bull. Néanmoins, le champion du monde va résister aux assauts et reprendre une petite avance dans les derniers tours. Il remporte cette course devant les deux Ferrari de Leclerc et Sainz. Valtteri Bottas parti 5ème finit lui en 7ème position derrière les deux Mercedes. De bons points mais presque une légère déception au vu de sa rapidité en piste. Au classement général, Verstappen revient encore un peu sur le pilote Monégasque.

L’avis de Sport-Auto.ch

Ce qui a fait débat : le suspense sur le tracé

Si le tracé semble spectaculaire, la bagarre et les dépassements l’ont été comme on le craignait moins intenses. A l’image des récents circuits (Zandvoort, Jeddah, Baku, Abu Dhabi), le peu de place pour passer et une piste étroite jouent contre le suspense. Peut-être que le tracé pourra encore être adapté pour l’an prochain.

La palme d’or de Sport-Auto.ch : Le show

L’ambiance et l’effervescence autour de ce Grand-Prix. Les tribunes pleines à craquer, un public en délire, les stars et le glamour du paddock. En quelques mots, un vrai show à l’américaine comme en témoigne le podium. Et on en redemande.

Le mauvais élève de Sport-Auto.ch : Le contrôle de Mick Schumacher

Alors qu’il avait enfin fait une course très propre et intelligente, Mick s’est retrouvé 9ème à 3 tours de la fin et proche de marquer ses premiers points. Malheureusement, une bagarre et un accrochage avec Vettel et Ocon l’ont privé de ce résultat. L’Allemand encore en apprentissage ne devra pas commettre ce genre d’erreurs beaucoup plus longtemps.

Prochain Grand-Prix le 23 mai en Espagne.

Image
Crédits Photos: @Steve Domenjoz, @Pirelli @FIA Formula 1

Related posts