Vide
Jok 160X600

F1- GP d’Australie : Max Verstappen vainqueur d’une course chaotique

Ce n’est pas moins de 4 départs qui ont été donné sur le circuit de l’Albert Park. Plusieurs accidents ont emaillé ce Grand Prix mais c’est finalement Max Verstappen qui s’impose, pour une première fois, en Australie.

Ce Grand Prix restera dans les annales puisque  3 drapeaux rouges ont été déployés. Malgré une fin de course totalement confuse, le podium a belle allure avec 3 champions du monde qui le partagent. Lewis Hamilton et Fernando Alonso entourent l’inévitable Max Verstappen.

Max Verstappen, toujours et encore

Parti en pole position, le batave prenait un mauvais départ, se faisant passer dès le 1er virage par George Russell puis, quelques instants plus tard, par Lewis Hamilton, . Derrière eux, le malheureux Charles Leclerc se retrouvait dans les graviers après un contact avec Lance Stroll.  Au 7e tour, Alexander Albon perdait le contrôle de sa monoplace. Afin de dégager la monoplace du pilote Williams, la direction de course agita le premier drapeau rouge. Un nouveau départ eu donc lieu. Lewis Hamilton se retrouvait aux avant-postes devant Max Verstappen. Ce dernier ne fit pas long feu à reprendre la tête de la course, puisque 2 tours plus tard il faisait la différence en vue de s’envoler vers sa  première victoire en terres australiennes. Lewis Hamilton conservait sa seconde place et une fois de plus, Fernando Alonso montait sur la boîte !

 

Fin de course rocambolesque

Sergio Perez, qui partait avant-dernier, a cravaché dur pour finir en 5ème position. Il a également été bien aidé par les circonstances de course. C’est par ailleurs lui qui signe le meilleur tour en course. George Russell a également animé la course. Malheureusement pour lui, il a joué de malchance lors de son 1er relai et, alors qu’il était 3ème, son moteur le trahissait au 18ème tour.

La course était passionnante, mais elle se termina dans la confusion la plus totale ! Au 54ème tour des 58 tours, Kevin Magnussen percutait le mur, cassant par la même occasion sa suspension. Le début de la fin !

Le Safety Car entrait en piste, puis peu de temps après un drapeau rouge  était agité. La course repartait pour deux tours lancés après un 3ème départ arrêté. Derrière les deux leaders,  Max Verstappen et Lewis Hamilton, c’était le chaos. Fernando Alonso se voyait percuté par son compatriote Carlos Sainz, manoeuvre  qui coûtera 5 secondes de pénalité au pilote Ferrari. Sergio Pérez et Pierre Gasly se retrouvaient à leur tour aussi hors de la piste. Lance Stroll s’en sortait de justesse mais partait tout droit dans le virage suivant. Alors que Logan Sargeant harponnait Nyck de Vries, les deux Alpine s’accrochaient en sortie du deuxième virage. Une véritable hécatombe qui laissait la piste pleine de débris. On brandit alors un nouveau drapeau rouge

La course reprenait pour un dernier tour, effectué sous Safety Car et dans l’ordre de la grille précédente, mais sans les voitures contraintes à l’abandon.

 

Points chanceux pour Alfa Romeo

Seules 12 voitures ont vu le drapeau à damier. Parmi elles, l’Alfa Romeo du chinois Guanyu Zhou. Le week end fût laborieux et les points de la 9ème place ne se refusent donc pas. Il reste à espérer que cette pause d’un mois puisse être bénéfique à l’écurie suisse afin d’améliorer la voiture en vue des prochaines courses.

L’avis de Sport-Auto.ch

Comme la plupart des fans et les pilotes eux-mêmes, nous regrettons une fin de course si confuse. Était-il nécessaire de déployer autant de drapeaux rouges ? Valait-il la peine de faire un dernier tour sous safety car ?

Décidément, ce début d’année semble compliqué  pour les experts de la FIA. Il n’est certes pas toujours aisé de prendre les bonnes décisions rapidement, mais espérons que ces couacs ne se répètent pas et que l’on puisse continuer à vibrer durant le reste de la saison. On aime le spectacle, mais il ne doit pas être créé au détriment de la course.

 

 

Prochaine course, le Grand Prix d’Azerbaïdjan du 28 au 30 avril .

Credit photos: @Pirelli @RedBull-Getty Images / Red Bull Content Pool @Mercedes-AMG Petronas F1

 

Related posts