Yokohama 160×600
Vide

Endurance Prototype Challenge : Team Virage s’impose au Castellet et triomphe au championnat !

Cette manche finale de l’Endurance Prototype Challenge de l’Ultimate Cup Series European a tenu toutes ses promesses lors d’une course de 4 heures très disputée ce dimanche après-midi sur le Circuit Paul Ricard, avec la présence de 33 voitures au départ.

Tout comme pour les protagonistes de l’Endurance GT-Touring Challenge ce matin, la mise en température des pneumatiques lors des deux tours de formation s’est révélée être l’enjeu crucial du départ. Malgré la première ligne verrouillée par Team Virage lors des qualifications la veille, avec l’équipage de la Ligier JS P320 n°14 en pole position, Francesco Dracone a créé la surprise au départ en prenant les commandes de la course dès les premiers virages, tandis que le poleman Viacheslav Gutak perdait des places au classement.

Une bataille aux avant-postes s’est immédiatement engagée, avec la Duqueine D08 n°35 de BHK Motorsport en tête, devant les Ligier JS P320 n°44/Team Virage, n°7/Konrad Motorsport, et n°10 de Zosh Competition. Pour le compte de Konrad Motorsport, Torsten Kratz s’est avéré être l’un des hommes forts du début de course, remontant de la 6e à la 1ère place, entraînant avec lui Hugo Rosati (Zosh Competition). Grâce à un superbe dépassement dans le dernier virage du circuit, le Français s’est à son tour affirmé comme leader de la course avant d’être contraint de regagner son garage en raison d’un problème technique.

Malgré ces magnifiques passes d’armes au sommet de la hiérarchie entre les différentes équipes LMP3, c’est la NP02 n°11 de DIMAB Motorsport by ANS qui a passé le cap de la première heure en tête grâce à la remontée impressionnante de Karen Gaillard, pourtant partie de la 14e position sur la grille de départ.

Alors que les premiers relais s’achèvent et que les premiers changements de pilotes s’opèrent, la hiérarchie est quelque peu bouleversée au gré des pénalités d’équilibre des équipages. Avec aucune pénalité de temps à subir compte tenu de la présence de trois pilotes classés Bronze, l’équipage de la Ligier JS P320 n°16 de Graff Racing s’est révélée être un candidat sérieux à la victoire finale au classement général.

Les rayons du soleil ont graduellement cédé la place à la lueur des phares au début de la dernière heure de l’épreuve, laissant opérer la magie nocturne. À moins d’une demi-heure de la présentation du drapeau à damier et après que les quatre arrêts aux stands obligatoires aient été effectués par les différentes équipes, la Ligier JS P320 n°92 de Team Virage occupait la première place. Avec plus de 30 secondes d’avance sur le reste du peloton, notamment la Ligier JS P320 n°16 de Graff Racing, 2e, le Suisse Axel Gnos n’avait plus qu’à rallier l’arrivée sans prendre de risque pour offrir la dernière victoire de l’année à Team Virage, qui peut se targuer d’avoir remporté cinq des courses en 2023.

Les pilotes grecs de la Ligier JS P320 n°16 (Graff), Giorgios Kolovos et Panagiotis Kaitatzis, accompagnés chez Graff par Louis Rossi, peuvent être satisfaits de leur performance du jour avec une deuxième place au classement général à l’arrivée et la victoire dans la catégorie Ultimate (catégorie dédiée aux équipages de pilotes Bronze). Le podium LMP3 est quant à lui complété par les champions 2023 de la Ligier n°14 (Team Virage), George King, Manuel Espirito Santo et Viacheslav Gutak. La victoire du troisième équipage de Team Virage offre le titre au classement général par équipes à l’écurie basée en Espagne.

Le duel pour le titre NP02 entre l’équipage de la n°51 de Racing Spirit of Léman et de la n°72 d’ANS Motorsport a été interrompu par des problèmes mécaniques peu après la mi-course. En forme depuis le début de la finale, Frédéric Croullet et Mathys Jaubert occupaient la tête de la course après plusieurs heures d’épreuve, mais ce dernier a été contraint d’abandonner sa monture au virage 7 en raison d’un problème technique, voyant ainsi les espoirs de titre s’envoler définitivement en faveur des pilotes Racing Spirit of Léman, Nicolas Maulini et Jacques Wolff.

La victoire de la catégorie a quant à elle été décrochée dimanche soir par David Droux, Eric Trouillet et Luis Sanjuan à l’occasion de la toute première course du châssis engagé par Graff Racing, et ce, malgré un problème d’alternateur. Racing Spirit of Léman et DIMAB by ANS Motorsport complètent le podium.

Résultats

Communiqué Ultimate Cup Series ; crédits photos : Davy Delien

Related posts