Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Des hauts et des bas pour Frédéric Yerly au Castellet

00289014_w26052016072926Après le podium au Mans lors du deuxième rendez-vous du VdeV, Frédéric Yerly et le ANTeam se déplaçaient, le week-end dernier, dans le sud de la France sur le circuit du Castellet.

Dès la première séance d’essais privée, la Viper du ANTeam se hissait en haut de la feuille des temps avec le meilleur chrono en GT, et le quatrième temps toute catégorie confondu derrière trois LMP3, ce qui laissait envisager un week-end prometteur. Et, les qualifications allaient continuer sur le même rythme avec le deuxième meilleur tour de la catégorie GT, et une troisième place sur la grille de la catégorie (grille déterminée sur le chrono moyen des pilotes).

Malheureusement, après deux premières heures de course où la Viper GT3 R se battait pour la le podium en GT, une pièce mécanique contraignit l’équipe à l’abandon, comme nous le raconte Frédéric Yerly :

00289018_w26052016072926Frédéric Yerly : « Pour cette épreuve, nous étions deux à rouler, à savoir Bruno Stucky et moi même. Aussi, nous avions fait le choix de n’effectuer qu’un seul changement de pilote. Après un relais de Bruno d’une grande régularité, j’ai pris le volant pour les deux dernières heures de course. Après une lutte intense avec Montermini, je parvenais à le passer, et à assurer ma position. Malheureusement, après environ 30 minutes, le maître cylindre de frein nous faisait défaut et nous contraignît à l’abandon. »

Après un bon début de week-end, ce dénouement inattendu fut une grosse déception au vu du travail effectué :

00289027_w26052016072915Frédéric Yerly : « Bien entendu, c’est une grosse déception pour toute l’équipe, car, avec le rythme que nous imprimions, une superbe résultat était à notre portée. L’équipe Technique ne méritait, vraiment pas, que ça se termine ainsi au vu des efforts effectués depuis le début de saison.

Mais on ne se laisse pas abattre, on garde en mémoire tous ce qui fut positif (dont les performances aux essais), et nous allons repartir de plus belle à Aragon dans un mois.

Notre voiture est performante, toute l’équipe est motivé à bloc et, avec un peu de chance, notre heure viendra !!!! »

Le prochain rendez-vous du VdeV aura lieu du 1er au 3 juillet prochain sur le circuit de Motorland Aragon (Espagne).

Les résultats

Communiqué de presse Frédéric Yerly

]]>

Related posts