Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Course de Côte du Gurnigel – Berguerand reprend la main et décroche le titre

berguerand gurnigel 2015En remportant la course de Côte du Gurnigel, devant 12’000 spectateurs, Eric Berguerand décroche son 4ème titre de Champion Suisse de la Montagne, juste avant la finale de la saison, le week-end prochain aux Paccots. Une victoire qui s’est jouée dès la première manche course. Largement dominateur des qualifications, Joël Volluz, le dernier adversaire d’Eric Berguerand dans la course au titre, perd toutes ses chances dès la première manche. En effet, dans des conditions difficiles et sur une piste mi-sèche mi-mouillée, Joël Volluz opte pour des pneus slicks, tandis qu’Eric Berguerand joue la prudence avec une monte « pluie ». Auteur d’une petite faute lourde de conséquences, Joël Volluz effectue un tête-à-queue lors de cette première montée. Lors de la deuxième manche, Eric Berguerand n’a alors plus qu’à ramener une deuxième fois sa Lola au haut du Gurnigel pour remporter la victoire et le titre, cette fois sous un soleil radieux.

Eric Berguerand : « C’est un peu une victoire surprise. Pour remporter le championnat, je devais finir deux fois deuxième, je roulais donc très tranquillement, sans prendre de risque, à 4 secondes de mes temps habituels. Dans la première montée, Joël (Volluz, ndlr) a fait une petite faute qui l’a envoyé en tête-à-queue. Comme le Gurnigel se dispute à l’addition des deux manches, il me suffisait d’arriver en haut de la deuxième manche pour empocher la victoire.»
Le héros local, Marcel Steiner, au volant d’une Martini BMW moins performante, décroche la deuxième place, tandis que Thomas Amweg (fils de l’ancien roi de la montagne) avec sa Formule 3 Dallara complète le podium. Chez les voitures fermées, Albin Mächler, déjà titré depuis Hemberg, enregistre au Gurnigel sa première défaite cette saison. La victoire revenant au bien nommé Roger Schnellmann (Mitsubishi) après un duel avec Bruno Ianniello (Lancia S4), 2ème, et Frederic Neff (Porsche), 3ème. Course de côte du Gurnigel SCRATCH NAT Crédit photo: Gurnigel Bergrennen]]>

Related posts