Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Blancpain GT Series – Top 10 pour Patric Niederhauser

2016_09_02Lors du troisième rendez-vous de la Blancpain Endurance Cup, Patric Niederhauser son équipe le Attempto Racing ont confirmé les progrès vu lors des rendez-vous précédents. Parti de la vingt-cinquième place, le pilote Junior Lamborghini est ses coéquipiers ont effectués une belle remontée jusque dans le top 6. Et, après 6 heures de course mouvementées, Patric Niederhauser a franchi la ligne d’arrivée au dixième rang, marquant ainsi des points pour al troisième fois cette saison.

Patric, lors de la deuxième partie de qualification, vous aviez réalisé le cinquième chrono, pourtant vous êtes parti de la vingt-cinquième place sur la grille. Pourquoi ?

Patric Niederhauser : « Mon chrono en qualification était bon. Cependant, j’ai eu un peu de trafic et j’ai dû dépasser une voiture dans le dernier virage. Mon coéquipier Daniel Zampieri a, aussi, fait du bon travail en Q3. Malheureusement, il s’est retrouvé dans un peloton lors de son tour rapide ce qui lui a coûté environ 3 dixièmes de secondes. Et, avec un tel niveau, trois dixième représente, environ, quinze positions. »

En course, vous avez prouvé que vous étiez performant. En outre, vous vous êtes hissés dans les premiers rangs :

Patric Niederhauser : « Oui, mes deux coéquipiers Daniel Zampieri et Fabio Babini ont effectués des très bons relais. Fabio a gagné plusieurs positions. Daniel a ensuite pris le relais en étant très rapide mais a subi quelques faits de course. Nous étions juste un peu plus lents que le top 8. Au final, j’ai pris les commandes de la voiture au onzième rang. »

Vous vous êtes battu pour le top 10. Comment s’est passé votre relais ?

Patric Niederhauser : « Au début, j’ai gagné deux positions. Par la suite, j’ai eu un contact avec une voiture plus lente que moi. Je pensais qu’il m’avait vu, mais il a subitement braqué à l’intérieur et je l’ai légèrement touché. Ce fut une faute de ma part, mais cela peut arriver avec autant de voitures. Et, en conséquence, j’ai reçu un Drive Throught de la part de la direction de course, ce qui compromettait notre course. »

Est-ce que le Drive Throught n’était-il pas un peu sévère ?

2016_09_01Patric Niederhauser : « Peut-être un peu sévère. Mais, généralement, la direction de course est très strict. Ainsi, d’autres manœuvre ont également été punies, aussi tout le monde est jugé équitablement. Sans cette pénalité, une huitième place était possible. En vitesse pure, nous ne sommes pas encore au niveau des meilleures équipes. Mais je suis content de mon rythme en course où j’ai su être rapide et constant. Une dixième place est déjà un très beau résultat avec un tel plateau. »

Après la France, vous vous rendez en Allemagne où se dispute, ce week-end, la Blancpain Sprint Cup au Nürburgring

Patric Niederhauser : « J’ai vraiment hâte d’être à ce rendez-vous qui sera également l’ADAC Truck Grand-Prix. Aussi, il y aura beaucoup de monde. Les courses devraient être captivante. Mais, je pense que nous seront désavantagé car, dans les deux lignes droites, nous ne devrions pas dépasser les 260km/h. Jusqu’à cette vitesse, nous sommes très fort. Mais dans une course sprint, tout peut arriver. Aussi, je souhaite rentrer dans les points au Nürburgring. »

Communiqué Patric Niederhauser]]>

Related posts