Yokohama 160×600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600
TSM 160 X 600

Aurélien Devanthéry : Le Rallye c’est ma vie, ma passion !

L’an dernier, Aurélien Devanthéry avait réussi à monter un programme ambitieux en 208 Rally CUP. Ce programme s’est malheureusement pas déroulé comme souhaité essentiellement à cause de la crise sanitaire. Le Valaisan avait connu également une course difficile à Morzine et il n’avait pas pu dévoiler l’étendue de son potentiel derrière le volant.

Sport-Auto.ch a pu s’entretenir avec Aurélien Devanthéry à moins de deux moins d’un éventuel Rallye du Chablais.

Sport-Auto.ch : Que gardes-tu de ce Rallye du Mont-Blanc ?

Aurélien Devanthéry : « Je garde du Mont-Blanc un souvenir un peu mitigé. Idéalement, nous aurions dû débuter par une course et non une séance d’essai avant la première manche du championnat. On n’a malheureusement pas eu de réussite car nous avons crevé à deux reprises. Nous nous sommes tout de même fait plaisir le samedi. Je me suis mis sûrement trop de pression et je n’ai pas réussi à retrouver le feeling que j’ai habituellement au volant. Le résultat final me frustre un peu et je voudrais faire beaucoup mieux. »

As-tu tiré un trait sur la 208 Rally CUP ?

« Je retournerai avec plaisir en 208 Rally CUP. Avant ça, je dois étudier quelle option sera le meilleur compromis pour moi. Mon but serait de rouler en Suisse et en France. Maintenant, je ne sais pas encore avec quelle monture ça sera. Il y a encore de longues heures de réflexion. »

En 2021, tu es l’un des rares pilotes à avoir participé à un rallye, comment ça s’est passé ?

« ça m’a fait du bien de retourner sur un rallye. C’est ma vie, ma passion. J’ai vraiment ressenti un manque durant cette année. J’espère que nous pourrons rattraper cette année. »

Sur quelle voiture te reverrons-nous ?

« Pour cette année, ça sera sur ma fidèle R2. Ensuite, je m’intéresse pas mal aux nouvelles Clios et les F2000 pour l’avenir. Mon objectif est vraiment de progresser au volant. Je vais continuer avec ma Peugeot 208 R2 car c’est une voiture que j’aime beaucoup. »

Quels sont tes projets pour la suite ?

« J’aimerais faire 5-6 rallyes cette saison. Je voudrais de préférence rouler en Suisse mais bon avec les conditions sanitaires actuelles, nous roulerons où nous pourrons. Je voudrai également goûter à nouveau à la terre. Je vais continuer d’étudier toutes les possibilités que j’ai entre mes mains mais ça risque d’être soit la nouvelle Peugeot 208 soit la nouvelle Renault. »

Related posts