Yokohama 160×600
Vide

24H Nürburgring – Philipp Frommenwiler vient à bout de la course d’endurance la plus difficile

Philipp Frommenwiler et l’équipe Manthey Racing sont venus à bout des 24 Heures du Nürburgring. Après un gros accident survenu dans le deuxième tour de course, tout semblait annoncer un abandon de l’équipe. Mais les mécaniciens ont réalisé une performance impressionnante, permettant ainsi à Frommenwiler de prendre un “second départ”.

« Au terme des 24 heures de course, nous avons vu le drapeau à damiers, bien que la course ait très mal débuté, c’est un sentiment incroyable » déclarait Philipp Frommenwiler après l’arrivée. Mais ce que le pilote de Kreuzlingen a connu avant est difficilement explicable : dès le deuxième tour de course, sa Porsche 911 était frappée par un adversaire : « Une Mercedes a perdu le contrôle et a percuté Otto de plein fouet » précise le pilote suisse. « A ce moment, la voiture était tellement endommagée que ça semblait sans espoir. »

A ce moment, Philipp Frommenwiler ne pensait pas continuer la course : « J’étais très déçu et j’étais sur le point de faire mon sac. Mais ce que les gars de Manthey Racing ont alors fait, était surréaliste » déclarait le pilote de 24 ans. En une heure et demie, l’équipe de Meuspath avait remis la voiture en marche.

Suite à cette incroyable performance des mécaniciens, Philipp Frommenwiler, Otto Klohs, Jens Richter et Harald Schlotter pouvaient reprendre la course. « La voiture répondait comme si rien ne s’était passé. L’équipe mérite un grand merci pour cela », déclarait Frommenwiler fièrement. Par la suite, la Porsche de 500ch s’est battue pour remonter et est passée de la 150ème à la 35ème place finale.

Au terme de cette course sur le Nürburgring Nordschleife, Philipp Frommenwiler trouve une nouvelle motivation avant son prochain défi. Ce mercredi, le pilote de Kreuzlingen s’envole pour les USA afin de disputer la manche du Watkins Glen du Tudor USCC sur la Porsche du WeatherTech.

Communiqué de presse de Philipp Frommenwiler
Crédit photo : Jean-Baptiste Lassaux

]]>

Related posts