Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Toyota Gazoo Racing Switzerland: les ruses font aussi partie du processus d’apprentissage

Lors de la sixième manche du championnat Formula Drift aux États-Unis, Yves Meyer, pilote et ambassadeur de Toyota Gazoo Racing Switzerland, a eu l’occasion de découvrir une nouvelle facette de sa discipline. Suite aux combines de son adversaire direct lors de la première battle, Yves Meyer a malheureusement été disqualifié, quand bien même son recours avait été accepté par les juges.

L’équipe Toyota Gazoo Racing Switzerland était déjà d’humeur joviale avant la sixième épreuve du championnat Formula Drift 2022, qui s’est tenue près de Seattle, sur la côte ouest des États-Unis. L’arrivée des nouveaux pneus Nexen tant attendus a contribué à rendre la Toyota GT86 de près de 900 ch bien plus rapide et efficace sur les tronçons où une bonne adhérence était essentielle. Yves Meyer avait ainsi pu se qualifier 14e parmi les 32 finalistes venus du monde entier.

Yves Meyer a affronté Dean Kearney lors de son premier duel. L’Irlandais désormais établi en Californie a eu du mal à tenir tête au Suisse lors du lead run, ce qui a permis à Yves Meyer de remporter cette manche. Le chase run n’était alors plus qu’une simple formalité pour passer au prochain tour. Dean Kearney se révéla cependant être un adversaire rusé avec plus d’un tour dans son sac et réussit à éliminer son poursuivant avant même le premier virage. En accélérant qu’à moitié au lieu d’appuyer à fond sur la pédale, l’Irlandais déstabilisa Yves Meyer qui s’engagea avec trop d’avance et finit par être percuté par son adversaire.

Les trois arbitres ont donc déclaré l’Irlandais vainqueur. Suite à cette décision, l’équipe de l’ambassadeur suisse de la marque Toyota a fait appel et a été entendue. L’analyse des données a donné raison au pilote, mais étant donné que les seizièmes de finale étaient déjà terminées, son élimination prématurée a été maintenue. «Un pilote avec l’expérience de Kearney ne devrait pas avoir recours à ce genre de combines», a objecté Yves Meyer. «C’est une bonne chose que les juges ont validé notre recours, même si l’épreuve était terminée pour moi. C’est dommage, on aurait certainement pu aller plus loin, mais ces expériences font partie du processus d’apprentissage.»

Après six des huit épreuves du championnat Formula Drift 2022, Yves Meyer occupe le 18e rang du classement. La prochaine étape se tiendra du 15 au 17 septembre à Grantsville, près de Salt Lake City, dans l’Utah. Après avoir participé aux courses d’essai avec sa GT86, Joshua Reynolds pourra enfin prendre part au championnat en tant que deuxième pilote Toyota Gazoo Racing Switzerland et The Drift Force.

Découvrez la vidéo retraçant les temps forts de Seattle ici.

Communiqué Toyota Gazoo Racing Switzerland

Related posts