Vide
Jok 160X600

Sainteloc Junior Team remporte les 12H Misano; les suisses du Hofor Racing trahis en vue de l’arrivée

Saintéloc Junior Team a remporté sa première victoire de la saison en 24H Series à l’occasion des 12H Misano, une course qui a été marquée par trois changements de leaders de classes au cours d’un final dramatique.

S’étant retrouvée en tête de la course à mi-distance, l’Audi R8 LMS GT3 EVO II Saintéloc Junior Team (#18, Michael Doppelmayr / Pierre Kaffer / Elia Erhart / Swen Herberger) a finalement mené 297 des 401 tours effectués sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, dans sa quête d’une victoire méritée. Derrière Saintéloc, des températures élevées et une myriade de soucis de fiabilité ont vu plusieurs équipages de pointe en GT3 perdre toute chance de se distinguer, laissant la bataille pour les autres marches du podium final et la victoire dans les différentes classes se régler au finish.

Les Helvètes du Hofor Racing (#11, Michael Kroll / Chantal Prinz / Alexander Prinz / Maximilian Partl / Kenneth Heyer) étaient ainsi en route vers une sensationnelle 2 ème place du classement général, en plus d’un succès en GT3-AM, au moment d’aborder la dernière heure de course. A un moment, la Mercedes-AMG GT3 était revenue à 22 secondes de l’Audi Saintéloc, menaçant même de ravir les commandes du classement général. Soudainement, peu après son ultime pit-stop, la Mercedes-AMG GT3 était poussée dans son box, en raison d’un pedal box défaillant. Une fuite d’huile au niveau de la boîte de vitesses au moment de repartir empêchait le team suisse d’aller plus loin, sa course s’arrêtant de manière prématurée à 45 minutes de l’arrivée.

“C’était une course totalement folle !, expliquait Elia Erhart à Diana Binks, de radiolemans.com. Au début, nous étions P3, puis P2, puis P1, et après cela, nous n’avons pas commis la moindre erreur. C’est ce qui a fait la différence. C’est vraiment rageant pour Hofor Racing, avec ces problèmes si près de l’arrivée, mais cela nous a permis de bien nous battre. Pour nous, c’est une belle victoire !”

L’abandon de Hofor Racing signifie que l’Audi R8 LMS GT3 EVO II Juta Racing (#71, Arunas Geciauskas / Leonardas Dirzys / Justas Jonušis / Simas Juodvirsis) a enregistré son meilleur résultat en 24H Series, avec une 2 ème place, soit un premier podium général en plus de deux ans.

De façon incroyable, les problèmes des bolides de la catégorie GT3 évoluant dans le haut du classement ont permis à Fulgenzi Racing (#922, Andrea Buratti / Corrado Costa / Eric Wagner / Enrico Fernando Fulgenzi), vainqueur de la classe 992, de signer son premier podium absolu en 24H Series. Une performance qui a valu au team italien le ‘Spirit of Race’ award décerné par radiolemans.com.

“C’était une course incroyable !, commentait le propriétaire du team Enrico Fernando Fulgenzi à John Hindhaugh, de radiolemans.com. Je dois féliciter mes pilotes et mon équipe, car nous avons vu tellement de voitures ralenties par des soucis techniques durant cette course. C’était difficile jusqu’au bout, mais notre voiture était imbattable, et c’est la raison pour laquelle nous méritons ce résultat !”

12H Misano – Top 3 général

  1. Saintéloc Junior Team (#18, Audi R8 LMS GT3 EVO II) – 401 tours
  2. Juta Racing (#71, Audi R8 LMS GT3 EVO II) – 395 tours
  3. Fulgenzi Racing (#922, Porsche 992 GT3 Cup) – 385 tours

Autre bénéficiaire du retrait de Hofor Racing, Land Motorsport (#34, Dr. Johannes Kirchhoff / Elmar Grimm / Stefan Wieninger) a vu son Audi R8 LMS GT3 EVO II perdre beaucoup de temps plus tôt dans la course, d’abord après une collision avec Haas RT, puis en raison d’une surchauffe moteur. Au bout du compte, le bolide franchissait le drapeau à damier en 6 ème position, de quoi valoir à l’équipe la victoire en GT3-AM alors qu’il restait sept tours à effectuer. Une bonne manière pour le Dr Johannes Kirchhoff de célébrer son 50 ème anniversaire en compagnie de CREVENTIC.

RD Signs – Siauliai racing team (#69, Audrius Butkevicius / Nicola Michelon / Paulius Paskevicius / Tim Müller) a perdu 45 minutes dans son box en raison d’un souci d’alternateur peu après le cap de la mi-course. Une suite d’épreuve sans le moindre souci a permis à la Lamborghini Huracán GT3 de prendre la 8 ème place du classement général, mais aussi la 2 ème en GT3-AM.

La litanie d’ennuis a été si importante à Misano qu’en dépit de son abandon, Hofor Racing a été classé à la 9 ème place du général, de quoi lui permettre de faire irruption sur le podium GT3-AM.

L’Aston Martin Vantage AMR GT3 EVO Prime Speed Sport (#42, Heremana Malmezac / Liam Talbot / Earl Bamber) a complété le podium GT3-PRO/AM en dépit de plusieurs crevaisons, deux contacts sur la piste, et un bris d’amortisseur qui ont renvoyé le team néo-zélandais à une lointaine 14 ème place générale des 12H Misano.

Plusieurs bris de pompe à essence ont entravé la progression de la Mercedes-AMG GT3 EVO des polemen PTT by Schnitzelalm Racing (#74, Martin Kaczmarski / Mateusz Lisowski / Jay Mo Härtling), qui n’a pas été en mesure d’atteindre l’arrivée. Le team polonais était néanmoins classé un rang derrière Haas RT (#1, Marcel Zalloua / Sergio Pires / Theo Koundouris), qui semblait s’être remis d’un contact tôt dans la course, retrouvant une place dans le top 10 aux trois-quarts de la distance. L’Audi R8 LMS GT3 EVO II du team battant pavillon antiguais était hélas contrainte à l’abandon à 90 minutes de l’arrivée, en raison de soucis de moteur.

La Porsche 992 GT3 R Herberth Motorsport (#91, Scott Noble / Ralf Bohn / Jason Hart) reste leader du classement Overall GT3 Teams’ en dépit d’un parcours chaotique – incluant une collision en piste et plus d’une heure perdue en raison d’un bris de direction – la laissant 13 ème du classement général et 4 ème en GT3-AM. Autre prétendant à la victoire en début de course, E2P Racing (#90, Pablo Burguera / Antonio Sainero / Álvaro Parente) a également perdu beaucoup de temps dans son stand – 3,5 heures – en raison d’une collision avec la pompe de remplissage en carburant, ce qui n’empêchait pas la Porsche 991.2 GT3 R d’être classée 21 ème du général et 4 ème en GT3-PRO/AM.

Un résultat qui permet au team espagnol de rester aux commandes du classement GT3-PRO/AM, tandis que Saintéloc Junior Team a copieusement réduit son retard.

992

Derrière Fulgenzi Racing, RPM Racing (#907, Tracy Krohn / Niclas Jönsson / Philip Hamprecht) a pris une 2 ème place de classe douce-amère, terminant 4 ème du classement général. Le team allemand semblait avoir contrôlé la course en 992 au moment où celle-ci entrait dans sa phase finale, avant qu’une pédale de frein défectueuse ne se distingue à 20 minutes de l’arrivée. Ironiquement, une crevaison lente et le pit-stop qui en a résulté pour Fulgenzi Racing ont brièvement permis à la Porsche 992 GT3 Cup RPM Racing de récupérer les commandes dans la classe 992, alors qu’il restait huit minutes à disputer, mais Tracy Krohn n’est pas parvenu à résister jusqu’au bout.

Même si RPM Racing était déçu, le team conserve l’avantage au classement 992-AM Teams’.

Derrière ces deux bolides, Orchid Racing Team (#917, Alexandre Mottet / Laurent Misbach / Antonio Garzon / Jeremy Brodard) a décroché son deuxième podium de la saison, le premier avec la Porsche 992 GT3 Cup #917. Etrangement, la formation suisse a conclu la course en 5 ème rang général, ce qui signifie que le top 3 de la classe 992 a intégré le top 5 absolu.

Des problèmes de freins et de comportement, ces derniers causés par des dommages à l’avant, ont pourri la course de HRT Performance (#967, Nicolas Stürzinger / Amedeo Pampanini / Linus Diener) durant la majeure partie de ces 12 heures, mais le team allemand est parvenu à se classer 4 ème en 992 – juste devant SebLajoux Racing by DUWO Racing (#908, Philippe Polette / Gilles Blasco / Jean-François Demorge / Benjamin Roy) – et de clôturer le top 10 général.

De façon totalement inattendue, aucune des 992 de la classe PRO n’est arrivée au bout des 12H Misano.

Des soucis électriques insolubles ont eu pour effet que Red Camel-Jordans.nl (#909, Ivo Breukers / Luc Breukers / Rik Breukers / Fabian Danz) n’a même pas pris le départ de la course. Les leaders au classement 992 Red Ant Racing (#903, Ayrton Redant / Yannick Redant / Kobe de Breucker) ont eux aussi rencontré des problèmes électriques, et au terme d’un run en guise de test, la Porsche 992 GT3 Cup était retirée peu après le cap de la mi-course.

La voiture sœur de Red Ant Racing, la Porsche 992 GT3 Cup #904 (Brent Verheyen / Peter Guelinckx / Michiel Haverans), semblait être en mesure de sauver l’honneur du team belge en pointant à la 2 ème place de la classe avant que des températures d’huile et d’eau ne s’affolent, de quoi mettre un terme prématuré à la course du bolide.

Assez ironiquement, en dépit de cet abandon, Red Ant Racing conserve les deux premières places au classement 992 Teams’ avant les 24H Barcelona.

Vortex V8 (701, Lionel Amrouche / Philippe Bonnel / Gilles Courtois) a survécu à des soucis électriques à répétition pour l’emporter en classe GTX à Misano.

12H Misano – Top 3 992 / 992-AM

  1. Fulgenzi Racing (#22, Porsche 992 GT3 Cup) – 385 tours
  2. RPM Racing (#907, Porsche 992 GT3 Cup) – 383 tours
  3. Orchid Racing Team (#917, Porsche 992 GT3 Cup) – 375 tours

GT4 & TCE

Buggyra ZM Racing (#416, Aliyyah Koloc / David Vršecký / Adam Lacko) a conservé les rênes au championnat GT4 Teams’ en poursuivant sur sa lancée d’une saison 2024 sans la moindre anicroche, remportant une quatrième victoire de classe. La Mercedes-AMG GT4 a en outre terminé la course au 7 ème rang général.

La rivale la plus sérieuse de Buggyra, la Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport Lionspeed GP (#424, José Garcia / Patrick Kolb / Dennis Bohn) a perdu beaucoup de temps en raison de soucis de tenue de route, mais elle a bouclé la distance pour achever la course au 2 ème rang dans la classe. Les polemen et leaders en début d’épreuve StreetArt Racing (#407, Jahid Fazal-Karim / Pascal Bachmann / Julien Darras) ont tenté de se remettre de crevaisons et de soucis de freins, mais l’Aston Martin Vantage AMR GT4 était finalement retirée de la course pour des raisons de sécurité. Le team belge était néanmoins classé au 3ème rang.

SR Motorsport (#111, Michael Sander / Wilhelm Kühne / Tim Neuser) a conclu un run sans le moindre faux pas par une victoire en TCE saluant ses débuts en 24H Series, le tout avec sa Porsche 718 Cayman GT4 CS ‘Type 982’. En dépit d’une multitude de soucis de surchauffe du moteur, et de problèmes avec un amortisseur, la Ginetta G55 CWS Engineering (#178, Colin White / Daniel Morris) est allée au bout des 12 heures de course pour prendre la 2 ème place de catégorie.

12H Misano – Top 3 GT4

  1. Buggyra ZM Racing (#416, Mercedes-AMG GT4) – 370 tours
  2. Lionspeed GP (#424, Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport) – 283 tours
  3. StreetArt Racing (#407, Aston Martin Vantage AMR GT4) – 209 tours

Après un break estival assez court, la 24H Series sera de retour à l’occasion de la finale de sa saison européenne, les 13, 14 et 15 septembre sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, qui servira de cadre à la 25 ème édition des 24H Barcelona. Pour plus de détails, rendez-vous sur le site 24hSeries.com/races.

Communiqué Creventic

Related posts