Yokohama 160×600
B.R.M 160×600

Rallye du Chablais – VHC : Il va y avoir du sport !

S’il y a bien une catégorie spectaculaire, c’est les VHC ! Les véhicules de compétition historiques ouvriront une nouvelle fois le Rallye du Chablais pour le plus grand plaisir des spectateurs très friands du show offert par les anciennes. Un spectacle, certes, mais qui rime aussi avec performance. Les chronos réalisés par le vainqueur de l’édition 2018, Florian Gonon, l’aurait placé dans le TOP 10 du classement général chez les modernes.   Le plateau de l’édition 2019 est tellement relevé, qu’il ne serait pas utopique de voir plusieurs équipages réaliser cet exploit. Jugez plutôt !   Notons le retour du pilote de légende Ari Vatanen au volant d’une BMW M3. Le Finlandais prendra le départ hors compétition, en tant qu’ouvreur de la catégorie historique. Sa présence et sa générosité, aussi bien au volant qu’avec les fans, avaient été un des moments forts du rallye du Chablais l’an passé.   Dans la compétion proprement dite, la victoire devrait se jouer entre Marc Valliccioni – Marie-Josée Cardi invaincus cette saison au volant de leur BMW M3 E30, Florian Gonon – Michel Horgnies, (Ford Escort) vainqueur l’an passé et Pierre-Manuel Jenot – Slo Milo qui retrouvent leur performante Ford Sierra Cosworth aperçue brièvement au pays du Gier.

Marc Valliccioni : La bagarre va être rude, notamment avec Gonon. Si la Sierra ne rencontre pas de soucis, il faudra aussi se méfier de Jenot. Heureusement que la météo s’annonce au top, sous la pluie la Ford 4×4 étant fortement avantagée. Je vais devoir gérer la course, prendre le moins de risque possible, et me calquer sur le rythme de mes adversaires. Mais le principal est que ce rallye se passe au mieux pour tout le monde, et que l’on puisse tous partager l’apéro samedi soir avec ce grand monsieur qu’est Ari Vatanen.
De son coté, le Champion Suisse 2009 annonce des objectifs très prudents
Florian Gonon : Nous serons présent avec la Ford Escort MK2. Après 2 rallyes avortés pour cause mécanique, nous espérons en premier lieu pouvoir rallier l’arrivée avec cette voiture. Niveau classement, on ne se fait pas trop d’illusions, tant les historiques modernes (M3, Sierra Cosworth) sont performantes.
  Mais il y a d’autres équipages qui entendent bien bousculer ce trio de favoris. À commencer par l’ex champion suisse Hervé Taverney, navigué par « Pino » Arimondi, qui compte bien aussi faire parler les chevaux de sa puissante Ford Sierra Cosworth et Eddy Bérard (BMW M3), accompagné aux notes par son compère Frédéric Rausis. Le garagiste d’Orsières peux faire parler son expérience sur l’épreuve chablaisienne, lui qui détient le record de participation en VHC.  Notons aussi la présence d’un équipage Hongrois, Lazlo et Edith Mekler, qui devrait prendre le départ à bord d’une Alfa Romeo GTV6. Guy Trolliet – Sébastien Moulin, des habitués du Rallye du Chablais, ne seront pas là non plus pour faire de la figuration avec leur Porsche 911. Kevin Bérard, le fils d’Eddy, continuera son apprentissage de la BMW M3, toujours navigué par Florence, sa maman. Il ne faut pas oublier non plus Alain Roethlisberger, Edy Schorno, Claude-Alain Cornuz et Jean-Romain Cretegny, les « Escort Boys », qui devraient se livrer une superbe bataille pour les places d’honneurs. La présence des sympathiques « petites » Fiat de Giuseppe Bitto et Marco Röthlisberger complète ce magnifique plateau de voitures historiques.

Rallye du Chablais 2019 : Mode d’emploi !

Crédit Photos : ©Sébastien Montagny, ©Ludovic Carnal, ©Baptiste Aebi Propos receuillis par Michael Esteves   ]]>

Related posts