Yokohama 160×600
Vide

FIA-WEC Pole position pour Neel Jani

Crédit Photo Porsche Crédit Photo Porsche[/caption] « Mon premier tour de qualification en pneus neufs fut vraiment très rapide. Je ne pensais pas qu’un tour en 1:41.897 soit possible. La voiture était très bonne en qualifications, mais je pense que nous sommes bien préparés pour la course. Nous verrons si nous pourrons mettre un peu plus de pression sur nos adversaires cette fois. Nous visons une place sur le podium, mais si nous pouvons nous battre pour la victoire, ce sera encore mieux. Pour cela, nous avons beaucoup travaillé sur la gestion des pneumatiques » Aux côtés de la Porsche sur la première ligne de la grille de départ, on retrouvera la Toyota n°8 de Sébastien Buemi et d’Anthony Davidson, les deux leaders du championnat, alors que la deuxième ligne sera une copie de la première, la Porsche n°20 précédant la Toyota n°7. Si les Porsche et les Toyota se tiennent dans un mouchoir de poche, les Audi sont, en revanche, plus à la peine depuis le début du week-end, et ont connu diverses fortunes. Ainsi, avant les premiers essais, les deux châssis devaient être changés, ce qui a imposé au constructeur allemand de faire venir les nouveaux par avion, et à la clé, une longue nuit pour les mécaniciens. Et si la n°2 pouvait participer aux essais normalement, prenant la cinquième place sur la grille, la n°1 ne tournait pas en ce vendredi, car le nouveau châssis devait également être changé après avoir été endommagé sur les vibreurs. En conséquence, l’Audi n°1 partira demain en fond de grille des LMP1 (derrière la Lotus, en sixième ligne). Les deux Rebellion suivent l’Audi de Marcel Fässler au sixième et septième rang, précédant ainsi la Ligier n°26 du G-Drive Racing, qui a réalisé la pole position en LMP2 devant les deux Oreca du SMP Racing. L’Oreca de KCMG, pilotée par Alexandre Imperatori, réalisait le quatrième chrono de la catégorie, mais sera séparée des trois meilleures, sur la grille de départ, par la Lotus et l’Audi n°1. Dans la catégorie GTE Pro, c’est l’Aston Martin Vantage n°97 qui décrochait la pole position. Derrière la GT britannique, on retrouve les deux Ferrari d’AF Corse : la n°51 des leaders du championnat terminant la séance au deuxième rang, devant la n°71. Enfin, cette séance qualificative en GT fut dominée par les Aston Martin V8 Vantage, puisque les deux voitures de l’Aston Martin Racing ont réalisé les deux meilleurs chronos en GTE Am, la n°95 précédant la n°98, alors que la Ferrari AF Corse n°61 termine avec le troisième chrono de la catégorie. Le départ de la course sera donné aujourd’hui à 15h00 heure locale, soit 13h00 en Suisse.]]>

Related posts